les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -41%
-181€ sur le volant de course LOGITECH G29 ...
Voir le deal
259 €

 

 Ixelles, 10 mai 1982

Aller en bas 
+38
smiling
Chkn
Frédéric
Denis
Roulio
Gromik21
romeo
Citoyen
Kangourou
Ben
guy mayeu
fanta
bernard1957
perplexe
Merovingien
Et In Arcadia Ego
tomboy
Chronos
Henry
FAITESVITE
AlPot
RB
totor
Usuwabu
stoukette69
dim
Andr
CS1958
césar
Cusmenne Claude
K
Feu Follet
dcmetro
chelo
billbalantines
rob1
nobody
michel
42 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Cusmenne Claude




Nombre de messages : 1049
Date d'inscription : 23/10/2009

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 EmptyLun 8 Fév 2010 - 13:12

Je veux dire par là, que en ces temps là, il y avait sur le marché, des voitures bien mieux adaptées, rapport poids/puissance, tenue de route, freinage..., qu'une Allegro/Santana/504......, on est donc sur un schéma tel que les véhicules BSR de l'époque, R4/Ford Taunus, par la suite, un autre schéma interessant, est l'évolution GTI......, bien entendu, entre les deux, la Saab Turbo, en ce compris la modif sur la Waste Gate, et aussi, la modif opérée dans l'emplacement ou à été enlevée la radio (personne n'a relevé ces faits sur les deux sites)modit faite par un "pro", >>> cablâges soigneusement scotchés, et travail de finition au moyen d'une plaquette alu, soigneusement adaptée...un fait à retenir également, la présence la veille du vol de la Saab, d'un couple..identifiés...
Revenir en haut Aller en bas
dcmetro




Nombre de messages : 488
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/12/2009

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 EmptyLun 8 Fév 2010 - 13:34

Interessant... Comme je le disait, Une bonne BMW 528i aurait eté parfaite...

Donc les TBW sont contradictoires... Une grande connaissance d'un coté, et un amateurisme de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
K




Nombre de messages : 8603
Date d'inscription : 15/02/2009

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 EmptyLun 8 Fév 2010 - 13:50

.


Dernière édition par K le Mar 18 Fév 2020 - 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude




Nombre de messages : 1049
Date d'inscription : 23/10/2009

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 EmptyLun 8 Fév 2010 - 13:56

en quelque sorte oui, mais le terme n'est pas bon...je dirais que certains, entendez par là, une partie des exécutants intérimaires, exécutent des actions qui leur sont "commandées" et rétribuées, d'autres, ceux qui restent +/- dans l'ombre, et en charge de la logistique, se chargent dans les faits qui suivent, de choisir des intervenants plus agressifs et déterminés, prêts à faire face aux forces de l'ordre, et....., enfin, une vague finale, qui regroupe une grande partie de protagonistes, décidés à mettre un terme, par la terreur, combien étaient ils à Alost ? 3 fous qui tirent à travers tout, mais combien d'autres en embuscade, prêts à intervenir en cas de pépin ?combien ? 8 ..? certains ont étés reconnus sur place, le jour des faits, et encore le lendemain..!!!
Revenir en haut Aller en bas
dcmetro




Nombre de messages : 488
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/12/2009

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 EmptyLun 8 Fév 2010 - 14:09

Je suis d'accord avec claude sur le fait que certains vols de voitures semblent a l'evidence avoir étés commis par des executants de seconde zone.

Si on considere qu'il y ai pu avoir des equipes de couverture,cela indique clairement un complot d'ordre paramilitaire/policier.

Le probleme dans ce cas c'est que cela multiplie la nombre de personnes dans le secret, et chaque personne en plus fait grimper considerablement le risque pour eux de se faire balancer.

Pour moi les TBW ont un noyau de 4/5 personnes maximum, peut etre quelques autres qui auraient aidé,comme deux clandestins marocains qu'on envoye braquer une 504; qui retournent au Bled quelques mois plus tard sans meme savoir qu'il y a eu des tueries.
Revenir en haut Aller en bas
K




Nombre de messages : 8603
Date d'inscription : 15/02/2009

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 EmptyLun 8 Fév 2010 - 14:13

.


Dernière édition par K le Mar 18 Fév 2020 - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K




Nombre de messages : 8603
Date d'inscription : 15/02/2009

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 EmptyLun 8 Fév 2010 - 14:19

.


Dernière édition par K le Mar 18 Fév 2020 - 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude




Nombre de messages : 1049
Date d'inscription : 23/10/2009

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 EmptyLun 8 Fév 2010 - 14:33

k,

La Golf d' Alost, est retrouvée calcinée dans le bois de la houssière.....
Revenir en haut Aller en bas
K




Nombre de messages : 8603
Date d'inscription : 15/02/2009

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 EmptyLun 8 Fév 2010 - 14:55

.


Dernière édition par K le Mar 18 Fév 2020 - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K




Nombre de messages : 8603
Date d'inscription : 15/02/2009

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 EmptyLun 28 Juin 2010 - 20:50

.


Dernière édition par K le Mar 18 Fév 2020 - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
césar




Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 16/04/2010

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 EmptyMar 13 Juil 2010 - 20:34

Le 10 mai 1982, un homme gare son véhicule Austin Allegro dans le parking de l’immeuble situé avenue d’Italie numéro 32 à Ixelles. Deux individus armés l’obligent à leur remettre les clés et lui volent son Austin. La victime du vol interrogé par la PJ reconnaît dans l’album photos (mais sans certitude) un habitant de Bernissart, Monsieur C.D. né en 1930. Confronté avec l’homme, il reconnaît sa voix et lui trouve une ressemblance physique avec l’un des voleurs. Le témoin se rétractera ensuite.


Ce C.D. est-il nommé d'une façon ou d'une autre dans un autre dossier des TBW ?
Revenir en haut Aller en bas
CS1958




Nombre de messages : 3169
Age : 63
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 EmptyJeu 2 Juin 2011 - 4:37

IXELLES, 10 MAI 1982



1. Vol de voiture :


Le 10 mai 1982 à 22h20, Monsieur N.L. domicilié à Ixelles, 32 Avenue d'Italie, met son véhicule Austin en stationnement dans le parking de son immeuble. Deux personnes le menacent de leurs armes, s'emparent des clés de la voiture et volent celle-ci. Ce véhicule a été retrouvé le lendemain matin à hauteur de la salle d'exposition d'un concessionnaire VW de Hal. La police constate la présence de cette voiture, parce que, dans la nuit du 10 au 11 mai, une voiture neuve de marque VW modèle Santana a été volée dans la salle d'exposition de ce concessionnaire.







2. TBW :


A 1'époque, trois-cent-cinquante-huit Santana avaient été importées en Belgique, presque toutes étaient bleu foncé ou métallisé.

Cette voiture a été trouvée en flammes, plus de quatre mois après, le 30 septembre 1982, vers 22h20, à la limite de Uccle et de Watermael-Boitsfort, dans la Drève du Tumuli située à 200 m de la Chaussée de la Hulpe, au coin de la Drève du Caporal. Après 1'intervention des pompiers et de la police d'Uccle, elle a été fouillée et expertisée. Il a été• découvert à 1'intérieur de cette carcasse calcinée des douilles percutées de 9 mm, deux billes métalliques employées par Daniel Dekaise pour obturer le canon de certaines armes et un pèse-Iettre. L'armature de la banquette arrière était manquante. Elle n'a pas été retrouvée sur les lieux.

L'enquête rapporte qu'une voiture Santana avec des plaques françaises aurait été souvent vue en stationnement à Ixelles, Chaussée de Boendael, aux environs du 595, entre le 20 septembre 1982 et le 1er octobre 1982. A partir de cette date, elle a disparu. Un immeuble sis Chaussée de Boendael est composé en partie d'appartements meublés. Malheureusement, la recherche de 1'identité des locataires n'a pas donné de résultat.

Outre les impacts de balIes déjà mentionnés dans 1'exposé des faits, la PJ et les experts ont relevé qu'une balIe de fort calibre avait été tirée des places arrière de la voiture vers le siège avant droit. Il a été trouvé également des objets qui, pour la plupart, ont été soumis à un examen très attentif, notamment: des blocs de mousse. Reconstitués, ils ont pu être identifiés comme étant les deux éléments soupIes du siège arrière d'une VW, Audi 80, ou Santana. Il y avait aussi deux carcasses d'appuie-tête arrière, les débris d'une fausse plaque d'immatriculation DSN 237.





Ces débris ont été envoyés à Wiesbaden. La recherche dactyloscopique n'a pas donné de résultat. La marque d'immatriculation DSN 237 a été attribuée pour une VW Santana de couleur bleue à une personne, domiciliée à Ixelles, 225 Avenue Huysmans. La PJ signale que le 225 de cette avenue se trouve à peu de distance du lieu où l'Austin de Monsieur N.L. a été volée.

Un soulier coupé et une chemise polo déchirée, percée de nombreux trous, enterrée au pied d'une souche d'arbre ont fait l'objet d'une expertise médico-légale et balistique. Le 16 Octobre 1982, un adolescent circule à vélo dans la Forêt de Soignes, venant de Waterloo. Au carrefour formé par les Drèves du Sanatorium et Sainte-Corneille, il découvre des débris étranges et notamment deux cartes bancaires. Il emporte celles-ci. Sa mère renvoya ces cartes à la banque qui en avisa la Police.

Une de ces deux cartes appartenait à Daniel Dekaise et l'autre à Gérard Gradzki. Sur place un journal espagnol « El Pais »; des documents et des chèques établis au nom de Daniel Dekaise, une monture de lunettes sans verres ressemblant à celle portée par un des agresseurs. Un des documents trouvés reste mystérieux. Il s'agit de morceau de papier manuscrits dont ni Dekaise, ni Seykens, ni Gradzki ne se reconnaissent les auteurs. Ils ont été soumis à une expertise en écriture le 25 juillet 1986 mais le rapport se limite à comparer l'écriture de Cocu à ce document.


3. La piste Dekayse :


Dans ce contexte, il était indispensable de connaître avec précision quelles armes avaient été volées le 30 septembre 1982 à l’armurier de Wavre. Son'épouse remit une liste à la BSR le 1er octobre 1982. Elle mentionne vingt-neuf armes. Deux de celles-ci n'étaient pas encore inscrites au registre.

Sorti de clinique, Daniel Dekaise dépose une nouvelle liste le 11 octobre 1982. Il ne reste plus que quatorze des vingt-neuf armes. Le 25 octobre 1982, Daniel Dekaise dépose une liste complémentaire de pièces qui n'avaient été mentionnées ni par sa femme ni par lui : deux révolvers Enfield CAL 370 pour cartouches à blanc, un pistolet-mitrailleur Schmeisser MP 40 hors d'usage et cinq chargeurs de trete-deux cartouches pour pistolet-mitrailleur. Le 27 janvier 1983, Daniel Dekaise signale qu'à la suite de son inventaire de fin d'année, il a constaté la disparition d'un Smith & Wesson calibre 357.

Le 25 mars 1983, une équipe de la BSR de Wavre commence à découvrir que Daniel Dekaise fabrique des silencieux avec la collaboration d'un entrepreneur de Court-Saint-Etienne, une commune de la province du Brabant Wallon. Depuis 1981, ils ont fabriqué 400 à 500 silencieux pour des armes de calibre 22. Ils ont ensuite mis au point et commencé la fabrication de silencieux pour pistolets-mitrailleurs Ingram 9 mm court. Un contrat de fourniture portant sur 250 de ces « modérateurs de son » était en cours lors du hold-up. Quarante-neuf de ces dispositifs ont été saisis à Court-Saint- Etienne. Ils ont mis au point et .réalisé en outre, un prototype de silencieux pour pistolets-mitrailleurs Berreta 9 mm parabellum. Une arme de ce modèle et son silencieux ont été volés le 30 septembre 1982 par les malfaiteurs.
La réputation faite à Daniel Dekaise d'être habile à transformer les armes de guerre, tenant plus un arsenal qu'une armurerie et même faisant du trafic d'armes, n'était donc pas de la pure fabulation.


4. Le véhicule volé à Ixelles :


Plusieurs individus s'emparent donc d'une Austin Allegro.

Qu'est-elle devenue ? Quelles-sont les circonstances du vol de la Santana ? Ces deux vols ont dû passer inaperçus à l'époque, deux autos volées parmi beaucoup d'autres. Il est possible.

Il a été dit que les TBW volaient aussi certaines voitures avec les clefs de contact laissées à bord. Pour l'Austin allegro, si les enquêteurs ont fait le lien entre les deux vols, c'est probablement que les auteurs ont abandonné le véhicule à Lembeek et sont repartis avec la Santana. Leembeek est juste à deux pas de Beersel et de l'Auberge des Chevaliers où se déroulera un nouveau drame. Schéma ? On vole une voiture à Ixelles et une autre à Leembeek, avec un point de chute autour de Beersel et peut-être des 'habitués' de l'Auberge?

Pourquoi avoir choisi ce show-room de Leembeek plutôt qu'un autre? Peut-être parce qu'ils savaient que celui-ci était mal protégé et que les habitants qui vivaient au-dessus étaient des gens d'un certain âge qui ne pouvaient constituer un obstacle au vol. La Chaussée de Mons bien que fort longue est également un endroit intéressant. Les enquêteurs se sont intéressés à certains établissements de cette chaussée fréquentés par certains truands.

Les auteurs, sachant qu'ils devaient utiliser la voiture pour des coups délicats, devaient choisir un modèle que celui qui serait chargé de la conduire connaisse bien. Le conducteur a opté pour une Santana. Peut-être l'un des auteurs possédaient ou avaient possédé une Santana...

Si l'Austin a rapidement été abandonnée, la Santana déclarée volée a dû être abritée dans un garage comme d'autres voitures utilisées par la suite. La possession (achat ou location ou possession) d'un box de voiture était prévu. Apparemment, cette voiture a été utilisée comme un simple moyen de locomotion jusqu'a l'endroit du vol de la Santana.

Mais il faut noter que l'Allegro a une carrosserie similaire a celle de la Golf, c'est-à- dire qu'il est possible à une personne de s'asseoir face a l'arrière pour faire feu sur des poursuivants. Cependant c'est un modèle peu puissant, qui aurait difficilement pu semer les policiers en cas de poursuite. Il est donc possible qu'ils ait été decidé de la voler pour commettre des coups, et, l'ayant jugée trop peut performante, les TBW se seraient rabattus sur la berline Santana, équivalente de la Passat actuelle, la cylindrée pouvant atteindre les 2.0, la vitesse presque 200 Km/H, même si l’on ignore quelle était la motorisation du modèle utilisé. Pour certains, une Santana était trop lourde, mal motorisée, un freinage banal. En aucun cas l'idéal pour commettre des faits tels que ceux attribués aux TBW, un véhicule peu maniable, difficile d'accès.


5. Les voleurs présumés :


La victime du vol de l’Austin, interrogée par la PJ, reconnaît dans l’album photos (mais sans certitude) un habitant de Bernissart, Monsieur C.D. né en 1930. Confronté avec l’homme, il reconnaît sa voix et lui trouve une ressemblance physique avec l’un des voleurs. Le témoin se rétractera ensuite. Cette commune est en position frontalière, sa voisine immédiatement située à l'Ouest étant Condé-sur-l'Escaut. En fait, une partie du village de Bernissart est situé en France, composant un hameau rattaché à la commune de Condé-sur-l'Escaut.


Communes limitrophes de Bernissart
Péruwelz
Belœil
Saint-Ghislain

Condé-sur-Escaut France

Saint-Ghislain

Condé-sur-Escaut France
Hensies
Hensies



Une autre piste, « José le voleur ». Il avait une caravane trés interresante (surtout le double fond). Sa concubine s’appellait Alberta Acerbi, une grande blonde qui faisait du « Peep show » et du spectacle de cabaret. Toujours vivant, il était plombier aux dernieres nouvelles et réside à Bruxelles. La caravane était a Hotton, au bord de l’eau. Hotton est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Luxembourg. Son boulot de plombier n’est qu une couverture. Il a toujours été sur le « marché du crime ». L'individu serait un casseur, embarqué malgré lui dans une affaire qui le dépassait. Il n'a tué personne mais il est aussi coupable que les autres. Pourquoi ne pas l'avoir dit à la cellule d'enquête? L’information vient d’un internaute, sur un forum consacré aux TWB. Ce "José", est-ce le même que celui qui, dans les années 80, fréquentait avec Jean Bultot la boîte de nuit "Le Jonathan" ? Il semble qu’il le connaissait et que le José en question avait été plusieurs fois à Forest. Trop beau pour être vrai..





Portrait robot du voleur de l’Austin


On parle aussi du fameux Bouhouche. Audition de François Raes à la 1ère commission :

"Raes a reconnu Bouhouche d'après le portrait robot diffusé après le hold-up de l'armurerie Dekaise .Bouhouche était selon lui l'agresseur qui était resté dans l'automobile,pendant le hold-up. Il l'a d'ailleurs signalé et a été entendu un mois plus tard par la BSR de Wavre.Il a ensuite confirmé ses déclarations devant le Juge Schlicker. Le portrait robot en question n'a été diffusé que beaucoup plus tard à la télévision et dans les journaux."

Francois Raes dit avoir reconnu Bouhouche dans le portrait-robot de l’attaque de Dekaise mais il parait difficilement concevable que Bouhouche, homme quand même prudent et professionnel, se serait engagé dans une opération telle que celle-là, même en restant dans un véhicule, près de chez quelqu’un qui le connaissait très bien. Beijer, ex-gendarme comme lui, et son complice habituel raconte :

« Le jour de l’attaque de Dekaise, Bouhouche m’a dit textuellement: “ On n’est plus tranquille dans ce pays. Tu transportes du chaud et parce que d’autres font des conneries, tu risques de te faire prendre” ».
Bouhouche faisait allusion au fait que ce jour-là, il transportait des armes très délicates dans sa Volvo et ce, pour aller les essayer à Bourg-Leopold. Il était accompagné d’une personne qui ne voudra pas en témoigner. Les armes délicates qu’il devait essayer ce jour-là, étaient des armes de l’ESI. Difficile pour lui, d'avouer cela aux enquêteurs. Elles ont été dérobées aux gendarmes !

Le parcours de la Santana volée est à la fois plus rocambolesque, et plus mystérieux, si j'en crois les conclusions de la première enquête parlementaire. Quoi qu'il en soit, à part la Saab qui était une vrai berline puissante, les TBW ont toujours fait preuve de goûts curieux en matière automobile. La Golf GTI est certes trés agile, mais sur une longue ligne droite elle peut être rattrapée aisément par un vehicule de cylindrée supérieure comme une BMW.

Encore plus curieux et révélateur, l'activateur électrique de la Waste-Gate (Dispositif permettant de réguler la pression du turbo) de la Saab modifié, ce qui prouve une grande connaissance de la mécanique. Sinon, un connaisseur de VW et plus précisément de Santana ou de Golf? « A.W » n'a-t-il pas été garagiste VW? Et Gondry dont « Postal » dit qu'il était garagiste à Boitsfort et que Mendez, et Bouhouche allaient souvent chez lui. Gondry réputé 'gonfleur de moteurs', était-il aussi spécialiste VW? N'a-t-on pas aperçu la Santana garée un moment chaussée de Bondael à Ixelles? Nous reparlerons de cet individu.

Le vol de l'Allegro, de la 504 et de la Golf n° 1, à Plancenoit, sont des vols purement utilitaires qui semblent avoir étés effectués par de petits voyous. Un vol simple sans violence inutile. La proprietaire de la Golf decrira son agresseur comme Maghrébin, s'exprimant d'une voix douce et calme. Le propriétaire de la 504 decrira aussi des Maghrebins. Je pense qu'ils devait s'agir donc de simples voyous qui braquaient des voitures pour les revendre à quelqu'un. Sans doute étant illetrés et clandestins, il n'ont jamais parlé, ne sachant même pas a quoi avaient servi les voitures. Certains vols de voitures semblent à l'evidence avoir étés commis par des exécutants de seconde zone.

Si l’on considere qu'il y ai pu y avoir des équipes de couverture, cela indique clairement un complot d'ordre paramilitaire/policier, voire tout simplement de l’ordre d’un certain grand banditisme. Le problême dans ce cas, c'est que cela multiplie le nombre de personnes dans le secret, et chaque personne en plus fait grimper considérablement le risque pour eux de se faire « balancer ». Les TBW ont probablement un noyau de 4/5 personnes maximum, peut-être quelques autres qui auraient aidé, comme deux clandestins Marocains qu'on envoye braquer une 504 puis retournent au Bled quelques mois plus tard sans même savoir qu'il y a eu des tueries.

Par la suite, un autre schéma interessant est « l'évolution GTI. ». Entre les deux, la Saab Turbo, en ce compris la modification sur la Waste Gate et aussi celle opérée dans l'emplacement où à été enlevée la radio, moditications faite par un "pro" (cablâges soigneusement scotchés, et travail de finition au moyen d'une plaquette alu, soigneusement adaptée...). Un fait à retenir également, la présence la veille du vol de la Saab, d'un couple identifiés dont on reparlera.

Donc les TBW sont contradictoires... Une grande connaissance d'un coté, et un amateurisme de l'autre.








Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude




Nombre de messages : 1049
Date d'inscription : 23/10/2009

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 EmptyJeu 2 Juin 2011 - 10:20

@ cs1958.... Cool enfin...qqn qui ne dit pas n'importe quoi..! +10
Revenir en haut Aller en bas
K




Nombre de messages : 8603
Date d'inscription : 15/02/2009

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 EmptyDim 14 Aoû 2011 - 20:16

.


Dernière édition par K le Mar 18 Fév 2020 - 21:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Andr




Nombre de messages : 89
Age : 72
Date d'inscription : 12/03/2011

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 EmptyLun 15 Aoû 2011 - 2:51

Je note que Raes reconnait Bouhouche sur le portrait robot comme étant celui qui était à l'arrière de la voiture et qui n'est pas rentré dans l'armurie pour qu'on ne le reconnaisse pas. Notez que Campine déclare que le passager arrière est Bouhouche. De plus. Avec qui Dekaise avait il un contrat de fourniture pour 250 modérateurs de son? Qui servait d'intermédiaire? Mendez? Bouhouche? Buslik? Tous les trois mossadien
Revenir en haut Aller en bas
dim




Nombre de messages : 1674
Date d'inscription : 28/10/2008

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 EmptyLun 15 Aoû 2011 - 8:18

Citation :
Mendez? Bouhouche? Buslik? Tous les trois mossadien
d'origine juif (ou marrié avec une juive dans le cas de Bou.), ok, mais rien ne prouve vraiment qu'ils sont mossadien? par contre, ce n'est pas impossible, loin de là, vu leurs liens avec les ricains et les armes. et vu leur apparition dans les dossiers TBW. dans son livre, Bouten suggère à quelques reprises que même Beijer est d'origine juive mais on en parle peu...

Revenir en haut Aller en bas
Andr




Nombre de messages : 89
Age : 72
Date d'inscription : 12/03/2011

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 EmptyMar 16 Aoû 2011 - 6:42

Il faut voir le rôle de Buslik qui est juif et qui est instructeur dans cette école d'aviation où les terroristes du onze septembre ont appris à piloter. Attentats qui comme les autres, tous les autres, ont servi à isra-heil et ont desservi la Palestine. Une autre théorie de Bouten est que la 2ème vague des tueries servait à déstabiliser le gouvernement en place qui avait accordé une "ambassade" aux méchants Palestiniens qui ne voulaient pas donner leurs maisons à ces"pauvres" juifs qui s'occupaient à occuper la Palestine depuis 1890. Mais pour en revenir à la simplicité. Cherchons simple. Tentative de vente de silencieux par des sous-juifs au mossad. Trafic de drogue par un mal aimé qui a la gachette facile. Panpan dans les magasins chics. Et tout cela avec un "père spirituel qui ne remplace pas le vrais" qu'on fini par abattre à Overeyse
Revenir en haut Aller en bas
dim




Nombre de messages : 1674
Date d'inscription : 28/10/2008

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 EmptyMar 16 Aoû 2011 - 9:24

et ainsi on revient aux déclarations de Ostrovsky (WNP repris par Mossad) et au dossier Atlas... nouvelle version des protocolles de sion ou sinistre réalité?
Revenir en haut Aller en bas
K




Nombre de messages : 8603
Date d'inscription : 15/02/2009

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 EmptyMar 16 Aoû 2011 - 17:54

.


Dernière édition par K le Mar 18 Fév 2020 - 22:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K




Nombre de messages : 8603
Date d'inscription : 15/02/2009

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 EmptyMer 18 Juil 2012 - 12:34

.


Dernière édition par K le Mar 18 Fév 2020 - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 EmptyMer 18 Juil 2012 - 12:47

..


Dernière édition par TEM le Mar 16 Oct 2012 - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K




Nombre de messages : 8603
Date d'inscription : 15/02/2009

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 EmptyMer 18 Juil 2012 - 13:27

.


Dernière édition par K le Mar 18 Fév 2020 - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
stoukette69




Nombre de messages : 321
Age : 52
Localisation : Nivelles
Date d'inscription : 21/02/2012

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 EmptyJeu 19 Juil 2012 - 8:35

Un lien de parenté éventuel avec J-C ?

TEM a écrit:

ESTIEVENART Bernard, agent de l'Etat, époux de Jnas Myriam,
né à Boussu le 22 septembre 1 9 5 3 , domicilié à
, 7680 - Bernissart, 1 2 , Quartier de la Vallonie

Page 433 Wink
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin



Nombre de messages : 8606
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 EmptyJeu 19 Juil 2012 - 10:29

stoukette69 a écrit:
Un lien de parenté éventuel avec J-C ?

TEM a écrit:

ESTIEVENART Bernard, agent de l'Etat, époux de Jnas Myriam,
né à Boussu le 22 septembre 1 9 5 3 , domicilié à
, 7680 - Bernissart, 1 2 , Quartier de la Vallonie

Page 433 Wink

Pas à ma connaissance.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Usuwabu




Nombre de messages : 13
Localisation : Amay, Belgique
Date d'inscription : 20/11/2012

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 EmptyMar 20 Nov 2012 - 18:07

Cette manière de voler les véhicules est très "moderne"... Mais pour l'époque on remarquera que c'est surtout lié au fait de ne pas bricoler un véhicule pour le faire démarrer. Ce ne sont donc pas des voleurs de voitures... A notre époque le car jacking est lié à la difficulté de démarrer des véhicules avec transpondeur etc... Ma première voiture équipée d'un semblant d'antivol électronique date de 1996... Il est fort à parier qu'il n'y avait pas beaucoup de voiture avec alarme au début des années '80. Pourtant, il peut sembler plus discret de "bricoler" un véhicule plutôt que de braquer son propriétaire...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ixelles, 10 mai 1982
Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Ixelles, 10 mai 1982-
Sauter vers: