les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Fauteuil gaming CGM à 99€ ...
Voir le deal
99.99 €

 

 Ixelles, 10 mai 1982

Aller en bas 
+38
smiling
Chkn
Frédéric
Denis
Roulio
Gromik21
romeo
Citoyen
Kangourou
Ben
guy mayeu
fanta
bernard1957
perplexe
Merovingien
Et In Arcadia Ego
tomboy
Chronos
Henry
FAITESVITE
AlPot
RB
totor
Usuwabu
stoukette69
dim
Andr
CS1958
césar
Cusmenne Claude
K
Feu Follet
dcmetro
chelo
billbalantines
rob1
nobody
michel
42 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
CS1958




Nombre de messages : 3169
Age : 63
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 EmptySam 24 Nov 2012 - 11:22

K a écrit:
http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/11/24/face-au-juge-dominique-de-villepin-s-est-defendu-pied-a-pied-dans-l-affaire-relais-chateaux_1795449_3224.html

Sar., chichi, les frégates, les sousmarins, Boulin+ ,berego+,Brogl.+,Noi,Long,Fab(Sang cont.),....la liste est si longue
que c'est plus facile de faire la liste des ministres pas interrogées ces derniers 30 ans !

C'est que nous avons une justice qui fonctionne mieux que la votre..... rendeer rendeer rendeer
Revenir en haut Aller en bas
K




Nombre de messages : 8603
Date d'inscription : 15/02/2009

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 EmptySam 24 Nov 2012 - 13:58

.


Dernière édition par K le Mar 18 Fév 2020 - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
CS1958




Nombre de messages : 3169
Age : 63
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 EmptySam 24 Nov 2012 - 14:10

K a écrit:
regarde Gentil , son interrogatoire de S. est déjà fuité ds la presse le lendemain pour le saboter !

C'est bien ce que je dis. cheers
Revenir en haut Aller en bas
K




Nombre de messages : 8603
Date d'inscription : 15/02/2009

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 EmptySam 24 Nov 2012 - 15:34

.


Dernière édition par K le Mar 18 Fév 2020 - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
CS1958




Nombre de messages : 3169
Age : 63
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 EmptySam 24 Nov 2012 - 15:48

Si c'était à huis-clos, la teneur des déclarations n'a pas été rendue publique mais des indiscrétions, y en a t'il eu ?
Vous dites que René Haquin aurait reçu des informations non destinées au public et les aurait évoqué avec les précautions nécessaires ?
Cela mériterait une nouvelle rubrique... "témoins anonymes-huis clos commissions parlementaires".
Revenir en haut Aller en bas
K




Nombre de messages : 8603
Date d'inscription : 15/02/2009

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 EmptySam 24 Nov 2012 - 18:49

.


Dernière édition par K le Mar 18 Fév 2020 - 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
CS1958




Nombre de messages : 3169
Age : 63
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 EmptyDim 25 Nov 2012 - 0:58

Vous avez probablement une capacité de synthèse hors du commun et une mémoire à toute épreuve, ce qui nous ravit tous.
Vous conviendrez avec moi que cette terrible affaire n'est pas des plus simples.... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Chronos




Nombre de messages : 1078
Date d'inscription : 08/05/2013

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 EmptyVen 10 Mai 2013 - 20:43

ANALYSE 1 : les vols de l'Austin Allegro et de la VW Santana (10/05/1982)

Il est pour le moins curieux de commettre un car-jacking pour ensuite perpétrer quelques heures plus tard un vol de véhicule dans un garage.

Il est donc intéressant de se demander pour quelle raison l’Austin Allegro a été carjackée.

La première idée qui vient naturellement à l’esprit consiste à penser que l’Austin a été volée en première intention mais, voyant le mauvais état de la voiture, les voleurs décident de l’abandonner pour voler un autre véhicule.

Toutefois cette hypothèse ne tient à l’analyse pas la route, et ce pour plusieurs raisons :

1. L’Austin Allegro est une petite voiture familiale. Il est difficile d’imaginer que des voleurs puissent vouloir utiliser un tel véhicule pour commettre des vols de nuit dans des magasins ou des attaques à main armée.

2. Toujours dans l’hypothèse où le véhicule a été volé en première intention, pourquoi, après que les voleurs aient commis un premier car-jacking, n’en ont-ils tout simplement pas commis un second, en ciblant mieux le véhicule à carjacker cette fois-là. Pourquoi soudainement auraient-ils décidé en quelques heures de changer de méthode et improviser un vol de véhicule dans un garage ?

3. Le vol d’un véhicule dans un garage demande un minimum de préparation : soit une reconnaissance préalable des lieux, soit, à défaut, l’obtention de renseignements via un tiers sur la sécurisation des lieux. L’Austin ayant été volé le 10 mai à 22h20 et la VW Santana dans la nuit du 10 au 11 mai, les voleurs n’auraient dans cette hypothèse pas eu le temps matériel de préparer ce second vol si la cible première était bien l’Austin Allegro.

4. Un véhicule neuf situé dans un garage n’est généralement pas immatriculé. Or il est difficile d’imaginer que les voleurs prennent le risque de circuler sur la voie publique sans plaques dans un véhicule volé et rien n’indique dans le dossier que les plaques de l’Austin Allegro où d’un autre véhicule garé à proximité du garage Brichau étaient manquantes. Par conséquent, les voleurs devaient certainement avoir en leur possession un jeu de plaque, ce qui demande là aussi un minimum de préparation.

5. La VW Santana portait lors du braquage de Wavre une fausse plaque d’immatriculation (DSN237). L’originale de cette plaque avait été attribuée à une personne propriétaire d’une VW Santana. Quand on sait que ce modèle a été importé à seulement 358 exemplaires pour toute la Belgique (dont certains n’avaient pas encore été vendus), si le vol de ce véhicule avait été improvisé, les voleurs ont du par après avoir énormément de peine à trouver une voiture de même marque, de même modèle et de même couleur à partir duquel ils auraient pu établir ces fausses plaques. Or non seulement ils en ont trouvé une, mais de plus, le propriétaire de la plaque DSN237 était domicilié Rue Huysmans … à Ixelles … dans le prolongement de l’Avenue de l’Italie, lieu du car-jacking ! Difficile, voir impossible d’y voir une coïncidence ! Cette voiture avait par conséquent déjà du être repéré avant le vol et le choix de voler spécifiquement une Santana de couleur bleue ne pouvait qu’être prémédité.

En définitive, nous pouvons déduire avec quasi certitude que dès le départ, le vol de la VW Santana se trouvant dans le garage Brichau, était l’objectif des voleurs cette nuit-là et que ce vol avait été au préalable préparé de manière minutieuse.

Mais alors la question initiale reste toujours sans réponse : pourquoi le vol de l’Austin ?

Puisque le vol de l’Austin a eu lieu relativement tard le soir et que le véhicule a été abandonné devant le garage où la Santana a été volée, il est logique de penser que le vol de l’Austin a tout simplement été commis à la seule fin de pouvoir se déplacer jusqu’à Lembeek. Dès lors, le type et l’état du véhicule à carjacker importait peu en définitive car ce véhicule allait juste servir à effectuer un court trajet.

Le vol de l’Austin a donc été commis soit parce que les voleurs ne désiraient pas, par mesure de sécurité, utiliser leur propre véhicule pour se rendre sur le lieu d’un vol, soit plus simplement encore, parce qu’ils ne disposaient pas de véhicule à cet époque.

Ce qui nous permet d’aller encore plus loin dans nos déductions.

Si les voleurs ne désiraient pas utiliser leur propre véhicule pour se rendre sur le lieu d’un vol, il paraît évident qu’ils ne l’ont pas fait pour se rendre à l’endroit où ils ont volé l’Austin. Ils se sont donc rendu Avenue d’Italie, lieu du premier vol, soit à pied, soit en transport en commun. La conclusion est la même dans l’éventualité où ils ne possédaient pas de véhicule.

Mais si les voleurs se déplaçaient en transport en commun, ils auraient probablement volé un véhicule non pas à Ixelles mais à Anderlecht car de là ils auraient pu prendre la E19 qui mène directement à Lembeek.

Ils se sont donc vraisemblablement déplacer ce soir là à pied jusqu’au lieu du carjacking pour ensuite, une fois la voiture volée, se rendre à Lembeek via la Chaussée de la Hulpe puis le ring Ouest.

S’ils se sont effectivement déplacer à pied jusqu’au lieu du carjacking, nous pouvons raisonnablement penser qu’au moins un des auteurs résidait (ou avait au moins un point d’attache) dans un quartier avoisinant, probablement dans un rayon de 2 à 3 kilomètres du lieu du vol !

Outre le fait que le propriétaire de la plaque DSN237 habitait ce quartier, plusieurs faits ultérieurs attribués aux tueurs du Brabant viennent consolider cette hypothèse :

- Les découvertes des VW Santana et Audi 100 dans la commune ixelloise
- Le taxi de Constantin Angelou (retrouvé assassiné dans le coffre de son véhicule) se trouvait à Ixelles lorsqu’il a été vu pour la dernière fois.
- La Peugeot 504 qui a servie lors du hold-up du Delhaize de Genval a été volé à la frontière entre Watermael et Ixelles
- Le propriétaire de la plaque SX976 (utilisée sur la Saab Turbo) était également domicilié à Ixelles.

Quels autres enseignements peut-on tirer de ces 2 vols :

1. Le choix du véhicule. La VW Santana est une berline tricorps. C’est un véhicule de gamme supérieur. Malgré que cette voiture permettait une vitesse de pointe de plus de 180 Km/h dans sa version la plus puissante (2L), soit presqu’autant qu’une BMW 520 ou une Golf GTI à l’époque, on ne peut pas dire que ce véhicule soit le plus adapté pour commettre des attaques à main armée (manque de puissance dans les accélérations du au poids du véhicule). Par contre, à une époque où les berlines étaient encore souvent bicorps, le tricorps offrait l’avantage de proposer un coffre au volume distinct, d’une capacité de 500L de surcroît. Plutôt pratique et utile pour ne pas attirer l’attention sur les routes si l’objectif des malfrats était de voler de nuit des marchandises dans des épiceries ou dans des magasins !

2. L’arme utilisée lors du vol de l’Austin Allegro. La victime a décrit l’arme comme étant un revolver à long canon. Une arme pour le moins peu courante ! Et dont la description ressemble étrangement au fusil de chasse à canon scié retrouvé en 1986 à Ronquières et volé en mars 1982 dans une armurerie à Dinant. Or ce fusil de chasse à canon scié sera également utilisé six mois plus tard lors du braquage de l’armurerie Dekaise. Nous avons donc tout lieu de penser que le vol de la VW Santana n’a pas été sous-traité et que les individus qui ont commis ce vol sont bien les mêmes que ceux qui ont commis le vol chez Dekaise.

3. La description des auteurs. La description des auteurs d’un méfait par un témoin est toujours à prendre avec des pincettes. Surtout si les auteurs prennent la peine de se déguiser avec une moustache postiche ou une perruque. Il est toutefois possible de s’intéresser à leur taille et à leur silhouette. La victime du car-jacking décrit l’un des auteurs comme étant grand et mince, l’autre comme étant plus petit et relativement âgé (cheveux grisonnants). Deux profils qui reviendront souvent dans les affaires des tueurs du Brabant. Mais surtout la victime précise dans son audition que le plus grand de ses agresseurs portait des lunettes. Ce qui n’est guère courant car les malfaiteurs qui en portent dans leur vie quotidienne les retirent généralement avant de commettre un méfait en public. Or un des braqueurs de l’armurerie Dekaise est décrit comme portant également des lunettes. Ce détail permet, tout comme pour le fusil de chasse à canon scié, d’établir un lien relativement solide entre les auteurs du vol de l’Austin Allegro et ceux de l’armurerie.

4. La méthode utilisée pour voler l’Austin Allegro. Début des années 80, les voitures étaient encore très mal sécurisées contre le vol avec effraction et nombres de truands connaissaient les techniques adéquates pour les voler en toute discrétion. L’utilisation de la violence pour s’emparer de l’Austin, par la prise inutile de risques qu’elle induit, tend dès lors à démontrer que non seulement les tueurs du Brabant n’étaient pas des professionnels expérimentés issus du grand banditisme mais que de plus, ils n’avaient probablement pas de contact avec ce milieu. Le vol à l’étalage de la canardière corrobore d’ailleurs cette idée.


Dernière édition par Chronos le Mer 15 Mai 2013 - 1:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE




Nombre de messages : 987
Date d'inscription : 08/10/2010

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 EmptyVen 10 Mai 2013 - 22:40

Beau résumé et fine analyse! Je pense également que le vol de l'austin n'a qu'un but utilitaire, un vol d'opportunité pour se rendre au garage de la Santana, soit parce qu'ils étaient à pied, soit pour ne pas y aller avec une voiture clean.
Par contre il est difficile d'être sur que le vol n'est pas sous-traité. Votre analyse est juste, malgré tout le témoignage, même si il est vrai qu'il faut faire attention aux réactions des témoins, laisse un doute.
Par contre effectivement le vol a cet endroit pourrait laisser penser que c'est proche du domicile d'un des membres...mais ce serait quand même stupide de leur part, surtout lorsqu'on prend autant de précautions. Sans doutes ils connaissaient bien ce quartier, mais à leur place je me serai justement rendu dans un lieu auquel je ne peut être lié...mais je rejoins votre avis sur l'amateurisme des débuts, alors peut-être une erreur, mais comment en être sur?
Je pense que justement parce qu'ils manquaient de métier ils étaient très prudent au départ, avec l'assurance ils ont forcément été moins méfiant et fait une faute quelque part...mais comment savoir quand et où?
Revenir en haut Aller en bas
totor




Nombre de messages : 1397
Date d'inscription : 11/11/2012

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 EmptySam 11 Mai 2013 - 3:06

En même temps combien de personnes habitaient à 3 km à la ronde du lieu du vol de l'Allegro à l'époque ? Déjà à l'époque je dirais plus de 100.000 donc c'est un peu comme chercher une aiguille dans une botte de foin !
Revenir en haut Aller en bas
Chronos




Nombre de messages : 1078
Date d'inscription : 08/05/2013

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 EmptySam 11 Mai 2013 - 14:30

FAITESVITE a écrit:

Par contre il est difficile d'être sur que le vol n'est pas sous-traité.

Quel aurait été l’intérêt des tueurs du Brabant de sous-traiter le vol d’un véhicule ? Je n’en vois à priori aucun. D’ailleurs, excepté chez les trafiquants de voiture, ce procédé est à ma connaissance, que très rarement utilisé par les bandes de malfaiteurs.

De plus, comme déjà expliqué dans mon intervention précédente, l’usage d’un fusil à canon scié et le port de lunette chez l’un des auteurs (2 éléments pour le moins atypique) aussi bien lors du car-jacking de l’Austin que lors du braquage chez Dekaise permet de lever les éventuels doutes.


FAITESVITE a écrit:

Je pense que justement parce qu'ils manquaient de métier ils étaient très prudent au départ, avec l'assurance ils ont forcément été moins méfiant et fait une faute quelque part...mais comment savoir quand et où?

Généralement, les erreurs commises par les malfaiteurs le sont essentiellement à leur début ! Au plus ils sont activement recherchés, au plus ils deviennent prudents et commettent de moins en moins d'actes, même mineurs, dans des zones proches de leur zone d'habitat. C'est exactement ce qui s'est passé avec les tueurs du brabant.

La commune d'Ixelles apparaîtra à de nombreuses reprises dans les premières affaires liées aux tueurs pour ne plus jamais être cité après le 3ème hold-up (celui de Halle) en mars 83
Revenir en haut Aller en bas
Chronos




Nombre de messages : 1078
Date d'inscription : 08/05/2013

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 EmptySam 11 Mai 2013 - 14:35

totor a écrit:
En même temps combien de personnes habitaient à 3 km à la ronde du lieu du vol de l'Allegro à l'époque ? Déjà à l'époque je dirais plus de 100.000 donc c'est un peu comme chercher une aiguille dans une botte de foin !

Exact. De plus, si les voleurs étaient méticuleux au point de tout faire pour qu’il soit impossible de localiser une éventuelle zone géographique, il leur suffisait tout simplement après le vol de la Santana d’abandonner l’Austin Allegro ailleurs qu’à Lembeek ! L’un des voleurs repartant au volant de l’Austin, l’autre au volant de la Santana. Ainsi aucun lien n’aurait pu être établi entre les 2 vols !

En sciant par après le numéro de châssis de la Santana, les malfaiteurs ont pensé que la police serait incapable de retrouver la provenance du véhicule lorsque celui-ci serait abandonné. Les voleurs ignoraient probablement que ce modèle n’avait été importé qu’à un nombre très limité d’exemplaires et que la seule Santana volée cette année là était justement celle du garage Brichau.
Revenir en haut Aller en bas
K




Nombre de messages : 8603
Date d'inscription : 15/02/2009

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 EmptySam 11 Mai 2013 - 15:21

.


Dernière édition par K le Mar 18 Fév 2020 - 22:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tomboy




Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 31/03/2013

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 EmptyDim 12 Mai 2013 - 0:23

Chronos a écrit:

La commune d'Ixelles apparaîtra à de nombreuses reprises dans les premières affaires liées aux tueurs pour ne plus jamais être cité après le 3ème hold-up (celui de Halle) en mars 83

étant fort jeune à l'époque (né en 70), je me rappelle vaguement que mes parents me parlaient d'un scandale à la police d'ixelles fin des années 70 (début 80?) mais sans situer plus de détails, pour le très peu dont je me souvienne il s'agissait notamment de bijouteries cambriolées avec des flics ripoux impliqués,
est-ce que quelqu'un a entendu parler de cette histoire?
la presse de l'époque en parlait j'en suis sûr...il faudrait que je fasse des recherches mais cela a peut-être déja été abordé ici ?

merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE




Nombre de messages : 987
Date d'inscription : 08/10/2010

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 EmptyDim 12 Mai 2013 - 0:26

FAITESVITE a écrit:

Je pense que justement parce qu'ils manquaient de métier ils étaient très prudent au départ, avec l'assurance ils ont forcément été moins méfiant et fait une faute quelque part...mais comment savoir quand et où?

Généralement, les erreurs commises par les malfaiteurs le sont essentiellement à leur début ! Au plus ils sont activement recherchés, au plus ils deviennent prudents et commettent de moins en moins d'actes, même mineurs, dans des zones proches de leur zone d'habitat. C'est exactement ce qui s'est passé avec les tueurs du brabant.

La commune d'Ixelles apparaîtra à de nombreuses reprises dans les premières affaires liées aux tueurs pour ne plus jamais être cité après le 3ème hold-up (celui de Halle) en mars 83[/quote]

Les erreurs peuvent être commises au début par ignorance, mais tous les criminels se font arrêté parce qu'ils finissent par faire une erreur, souvent par excès de confiance ou lassitude...maintenant çà ne nous avancera pas, puisque le fait est que 25 ans après ils courent toujours.
Revenir en haut Aller en bas
tomboy




Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 31/03/2013

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 EmptyDim 12 Mai 2013 - 0:48

tomboy a écrit:

je me rappelle vaguement que mes parents me parlaient d'un scandale à la police d'ixelles fin des années 70 (début 80?) mais sans situer plus de détails, pour le très peu dont je me souvienne il s'agissait notamment de bijouteries cambriolées avec des flics ripoux impliqués,
est-ce que quelqu'un a entendu parler de cette histoire?
la presse de l'époque en parlait j'en suis sûr...il faudrait que je fasse des recherches mais cela a peut-être déja été abordé ici ?

En première page de l'article disponible en suivant le lien ci-dessous on parle de policiers cambrioleurs d'ixelles et koekelberg

http://arno.uvt.nl/show.cgi?fid=49493

il doit s'agir de cette affaire
quelqu'un en sait-il plus ?

merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego

Et In Arcadia Ego


Nombre de messages : 1103
Date d'inscription : 30/03/2012

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 EmptyDim 12 Mai 2013 - 5:52

.


Dernière édition par Et In Arcadia Ego le Sam 16 Aoû 2014 - 5:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tomboy




Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 31/03/2013

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 EmptyDim 12 Mai 2013 - 19:43

Merci à et in arcadia ego (et à l'autre personne qui se reconnaîtra)...

étrange affaire, encore une piste qu'il faudrait (ou plutôt ...aurait fallu...) mieux fouiller vous ne trouvez pas?

au moins il apparaît un nom déja vu dans le livre de G. Bouten: Godfroid

sait-on ce qu'est devenu ce monsieur?
Revenir en haut Aller en bas
tomboy




Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 31/03/2013

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 EmptyDim 12 Mai 2013 - 19:50

Ixelles
Cambriolages
Godefroid

Tout ceci me rappelle une autre histoire non élucidée de 1986: l' assassinat de Stéphane Mandelbaum

c'était un jeune peintre aux mauvaises fréquentations

Des gens qui l'ont connu m'ont raconté qu'il était tellement doué qu'il pouvait reproduire des faux tableaux sur lesquels les experts doutaient

bien lire l'article du soir:

http://archives.lesoir.be/les-miettes-de-l-affaire-mandelbaum-en-correctionnelle-_t-19920206-Z04YP0.html

Revenir en haut Aller en bas
Merovingien




Nombre de messages : 435
Date d'inscription : 23/06/2011

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 EmptyDim 12 Mai 2013 - 21:43

Bonne analyse chronos mais il y a encore une autre possibilité. Si le vol de la Santana était prévu d'avance, peut-être que les commanditaires ont demandé à une "équipe A" de carjacker une voiture et de simplement déposer cette voiture devant le garage Brichau à Lembeek et qu'une deuxième "équipe B" ait reçu l'ordre de voler la Santana. Question de créer un lien artificiel entre ces deux faits distinct.
Revenir en haut Aller en bas
Merovingien




Nombre de messages : 435
Date d'inscription : 23/06/2011

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 EmptyDim 12 Mai 2013 - 21:45

Sur Godefroid: voir cette page
Revenir en haut Aller en bas
Chronos




Nombre de messages : 1078
Date d'inscription : 08/05/2013

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 EmptyDim 12 Mai 2013 - 23:36

Merovingien a écrit:
Bonne analyse chronos mais il y a encore une autre possibilité. Si le vol de la Santana était prévu d'avance, peut-être que les commanditaires ont demandé à une "équipe A" de carjacker une voiture et de simplement déposer cette voiture devant le garage Brichau à Lembeek et qu'une deuxième "équipe B" ait reçu l'ordre de voler la Santana. Question de créer un lien artificiel entre ces deux faits distinct.

Apparemment vous avez oublié de lire les points 2 et 3 de la dernière partie de mon analyse, points qui font un rapprochement entre les auteurs du car-jacking de l'Austin et ceux du braquage chez Dekaise

Par ailleurs il faudrait expliquer dans votre hypothèse pourquoi les voleurs de la VW Santana ont pris la peine par après de scier le numéro de châssis. Quel est l'intérêt de créer un lien artificiel entre les 2 vols si par après ils ne désiraient pas que la police fasse un lien entre la VW Santana retrouvée et celle volée au garage Brichau !

Pourquoi dans cette affaire, les gens ressentent-ils toujours le besoin de chercher des explications alambiquées alors que les faits sont généralement très simples à appréhender !


Dernière édition par Chronos le Mer 15 Mai 2013 - 1:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
totor




Nombre de messages : 1397
Date d'inscription : 11/11/2012

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 EmptyDim 12 Mai 2013 - 23:45

vu sur killersbrabant :

"Vol d’une Austin Allegro avec menaces par armes à feu
Lundi 10 mai 1982 à 22h20 , Ixelles, Avenue d’Italie à hauteur du n° 32

Deux hommes armés probablement de revolvers à long canon s’emparent, sous la menace de leurs armes, d’une voiture AUSTIN Allegro de teinte gris métal que son propriétaire vient de stationner sur les lieux du vol.

Les auteurs se dirigent vers Watermael-Boitsfort. La voiture volée est en mauvais état, poussive, et son réservoir d’essence est presque vide.

La voiture est retrouvée le lendemain à Lembeek, sur les lieux du vol de la voiture VW Santana en face du garage Brichau."
Revenir en haut Aller en bas
tomboy




Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 31/03/2013

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 EmptyLun 13 Mai 2013 - 0:41

totor a écrit:
vu sur killersbrabant :

"Vol d’une Austin Allegro avec menaces par armes à feu
Lundi 10 mai 1982 à 22h20 , Ixelles, Avenue d’Italie à hauteur du n° 32

Deux hommes armés probablement de revolvers à long canon s’emparent, sous la menace de leurs armes, d’une voiture AUSTIN Allegro de teinte gris métal que son propriétaire vient de stationner sur les lieux du vol.

Les auteurs se dirigent vers Watermael-Boitsfort. La voiture volée est en mauvais état, poussive, et son réservoir d’essence est presque vide.

La voiture est retrouvée le lendemain à Lembeek, sur les lieux du vol de la voiture VW Santana en face du garage Brichau."

deux hommes
sait-on combien de personnes étaient présentes à Lembeek pour le vol de la Santana?

je trouve l'analyse de Chronos excellente, l'Austin vient d'Ixelles et finit à Lembeek tandis que la Santana vient de Lembeek et finira pas loin de l'endroit du vol de l'Austin...
En plus la Santana porte le n° d'immatriculation d'un véhicule identique garé à ixelles
Je ne vois d'ailleurs pas pourquoi ils auraient commis le braquage à Anderlecht pour rejoindre Lembeek plus rapidement s'ils (un des deux au moins) habite(nt) ixelles, vu que d'ixelles on rejoint facilement Lembeek par le ring ouest ou même par Uccle Drogenbos
même avec un véhicule poussif surtout que c'est un lundi soir.
Il est d'autant plus aisé à mon avis de commettre un car jacking dans ce quartier résidentiel de la rue d'Italie qu'à Anderlecht.
Revenir en haut Aller en bas
totor




Nombre de messages : 1397
Date d'inscription : 11/11/2012

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 EmptyLun 13 Mai 2013 - 0:55

Il n'y a que 550m à pied entre l'adresse du propriétaire de la santana DSN237 et le lieu du vol de l'Allegro :

Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Sans_t10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Ixelles, 10 mai 1982 - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ixelles, 10 mai 1982
Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Ixelles, 10 mai 1982-
Sauter vers: