les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
RING FIT ADVENTURE à 52,99€
52.99 €
Voir le deal

 

 Maubeuge, 14 août 1982

Aller en bas 
+53
Manicon
Merovingien
Roulio
Cheshire cat
Limir
Etienne
falco
C.P.
Kangourou
fanta
guy mayeu
michel-j
Et In Arcadia Ego
CQB241
R4
lesommetdumonde
Cyrano
dislairelucien
CS1958
bernarddeboussu
Frédéric
stoukette69
Giuseppe0356
tomboy
perplexe
Chronos
totor
derf
FAITESVITE
K
césar
Feu Follet
Kranz
dcmetro
romeo
a h
journalistefrançais
davidoff
AC30
chelo
Henry
Tom
EVE
lagloupette02
rob1
billbalantines
elvisor
kael
lepapat
nobody
Ella
fialin
michel
57 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant
AuteurMessage
FAITESVITE




Nombre de messages : 987
Date d'inscription : 08/10/2010

Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 EmptySam 25 Mai 2013 - 15:53

déjà de la tête du mec qu'il a charger...si l'endroit ou il est monter dans le taxi etait 'chaud', si il est tombé sur killer çà pouvait être un motif suffisant
Revenir en haut Aller en bas
totor




Nombre de messages : 1397
Date d'inscription : 11/11/2012

Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 EmptySam 25 Mai 2013 - 16:12

pour moi c'est plutôt une embrouille liée au prix de la course, et le caractère psychopathe du passager a fait le reste, il serait bon de s'intéresser aux cas de meurtres de taximen et d'en analyser les mobiles
Revenir en haut Aller en bas
stoukette69




Nombre de messages : 321
Age : 52
Localisation : Nivelles
Date d'inscription : 21/02/2012

Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 EmptyLun 27 Mai 2013 - 8:47

Je crois que dans ce cas-ci, votre raisonnement ne tient pas: Ils n'ont pas tenté de faire un carton sur les personnes présentes dans l'auberge. Seul Van Camp a été exécuté.

Alors Van Camp, victime désignée ou crime gratuit?
Pour moi, la question reste posée.

Chronos a écrit:
totor a écrit:
Je pense qu'ils devaient tuer Van Camp, ils venaient pour lui ! N'oubliez pas le lien entre Van Camp et le patron de l'Auberge du Chevalier à Beersel concernant un trafic de denrées volées à la Sabena !

perplexe a écrit:
amateurisme ou opportunisme ?

Ils n'étaient sûrement pas venu pour prendre la Golf, mais l'occasion se présentant... et c'est ensuite qu'ils ont pensé à la couleur.

Puisque les truands étaient en train de préparer le hold-up de Beersel (qui allait avoir lieu 5 jours plus tard) et qu'ils avaient besoin d'un véhicule, ils étaient au contraire forcément là pour voler la Golf GTI !

Ce qu'ils ont fait !

Il faut arrêter de penser que chaque personne tué par les truands est en réalité un meurtre déguisé en vol. Ou alors il faudrait m'expliquer pourquoi ils ont achevé un policier à Wavre ou à Nivelles !

Lorsqu'ils commettent des vols, les truands tuent tout témoin qui pourrait être trop gênant et éventuellement les identifier. Pas besoin de chercher midi à quatorze heure d'autres mobiles ! Que ce soit pour Angelou, pour Vanden Eynde, pour les époux Fourez, pour Van Camp ou pour toutes les autres victimes !

Evidemment ca fait moins fantasmer que toutes les explications les plus abracadabrantes les unes que les autres que l'on retrouve sur ce forum mais il n'en existe AUCUNE autre possible !!!

Les enquêteurs n'ont rien trouvé dans la vie de tous ces gens qui puissent amener à leur meurtrier parce qu'il n'y avait rien à trouver. Le seul point commun entre toutes les victimes est d'avoir malheureusement été témoin d'un vol perpétré par la bande.
Revenir en haut Aller en bas
Chronos




Nombre de messages : 1078
Date d'inscription : 08/05/2013

Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 EmptyMer 5 Juin 2013 - 1:07

totor a écrit:
Angelou témoin de quoi ?

Le mystère du meurtre d'Angelou Constantin est facile à décrypter à condition de se poser la bonne question.

J'y reviendrai plus tard dans l'analyse N°6
Revenir en haut Aller en bas
Chronos




Nombre de messages : 1078
Date d'inscription : 08/05/2013

Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 EmptyMer 5 Juin 2013 - 1:23

stoukette69 a écrit:
Je crois que dans ce cas-ci, votre raisonnement ne tient pas: Ils n'ont pas tenté de faire un carton sur les personnes présentes dans l'auberge. Seul Van Camp a été exécuté.

Alors Van Camp, victime désignée ou crime gratuit?
Pour moi, la question reste posée.

Les autres témoins étaient tous à l'intérieur de l'auberge et allongés sur le sol. Ils n'ont absolument rien vu, au point même qu'aucun d'entre eux n'a été capable de décrire ne fut ce que l'un de leurs agresseurs.

Van Camp lui était à l'extérieur et en contact direct avec les truands. Il en a probablement trop vu.

Comme je l'ai déjà dit, le fait que les truands soient repartis au volant d'une Golf GTI quelques jours avant le hold-up du Delhaize de Beersel ne laisse guère planer de doutes sur les motivations des truands ce soir là.
Revenir en haut Aller en bas
totor




Nombre de messages : 1397
Date d'inscription : 11/11/2012

Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 EmptyMer 5 Juin 2013 - 2:05

Chronos a écrit:
stoukette69 a écrit:
Je crois que dans ce cas-ci, votre raisonnement ne tient pas: Ils n'ont pas tenté de faire un carton sur les personnes présentes dans l'auberge. Seul Van Camp a été exécuté.

Alors Van Camp, victime désignée ou crime gratuit?
Pour moi, la question reste posée.

Les autres témoins étaient tous à l'intérieur de l'auberge et allongés sur le sol. Ils n'ont absolument rien vu, au point même qu'aucun d'entre eux n'a été capable de décrire ne fut ce que l'un de leurs agresseurs.

Van Camp lui était à l'extérieur et en contact direct avec les truands. Il en a probablement trop vu.

Comme je l'ai déjà dit, le fait que les truands soient repartis au volant d'une Golf GTI quelques jours avant le hold-up du Delhaize de Beersel ne laisse guère planer de doutes sur les motivations des truands ce soir là.

Oui mais peut-être connaissait-il ses agresseurs, car d'autres victimes ont vu leur agresseur a visage découvert et sont toujours vivantes....
Revenir en haut Aller en bas
stoukette69




Nombre de messages : 321
Age : 52
Localisation : Nivelles
Date d'inscription : 21/02/2012

Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 EmptyMer 5 Juin 2013 - 9:52

Idem pour l'attaque de Dekaise. Preuve que le massacre des témoins n'est pas systématique.

totor a écrit:

Oui mais peut-être connaissait-il ses agresseurs, car d'autres victimes ont vu leur agresseur a visage découvert et sont toujours vivantes....
Revenir en haut Aller en bas
totor




Nombre de messages : 1397
Date d'inscription : 11/11/2012

Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 EmptyMer 5 Juin 2013 - 13:40

stoukette69 a écrit:
Idem pour l'attaque de Dekaise. Preuve que le massacre des témoins n'est pas systématique.

totor a écrit:

Oui mais peut-être connaissait-il ses agresseurs, car d'autres victimes ont vu leur agresseur a visage découvert et sont toujours vivantes....

Dekaise était quand même entre la vie et la mort...
Revenir en haut Aller en bas
Chronos




Nombre de messages : 1078
Date d'inscription : 08/05/2013

Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 EmptyVen 7 Juin 2013 - 1:25

stoukette69 a écrit:
Idem pour l'attaque de Dekaise. Preuve que le massacre des témoins n'est pas systématique.


Le "massacre" de témoins n'était pas systématique au début mais le devint à partir de mi-83 (Temse, Nivelles, Ohain, Anderlues).

On constate d'ailleurs que la violence des truands a été crescendo pour finir par être complètement gratuite lors des faits de 85.

Revenir en haut Aller en bas
Frédéric




Nombre de messages : 1292
Age : 53
Localisation :
Date d'inscription : 12/05/2012

Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 EmptyLun 24 Fév 2014 - 22:29

FAITESVITE a écrit:
Pour la saab il ne faut pas y voir quelque chose de compliqué. A l'époque augmenter une pression de turbo se résumait à un coup de tournevis dans le bon sens...sauf que la vitesse à laquelle le turbo a casser prouve qu'ils ne savaient pas de combien de tour il fallait tourner la vis, je prends çà plus comme une preuve d'amateurisme qu'autre chose.
Pour l'audi je n'en sais rien, j'aurai bien aimé voir des photos, mais même si ils n'ont fait que reboucher à la fibre ou au synto, il faut voir si çà a été repeint ou pas et comment, si le travail et propre ou pas. Ils ont quand même repeint une golf (la aussi j'aurai aimer savoir si le travail était propre ou pas) et ce n'est pas à la portée de tout le monde. Meme en baclant le travail (vu l'usage) à la façon dont les parties non peintes ont été protégées et à la façon dont est appliquée la peinture (compresseur ou bombes, coulure ou pas, peau d'orange ou pas) on sait de suite si le mec qui a fait çà est du métier ou pas.
Mais j'ai du mal à croire qu'on puisse repeindre une voiture complète sans expérience. Franchement si c'est très grossier çà attire encore plus l'attention que de ne rien faire, je suis persuadé que la golfe a été peinte par quelqu'un soit du métier, soit très bricoleur.

Oui, effectivement. Je dirais quelqu'un du métier, ayant eu une formation adéquate.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin



Nombre de messages : 8606
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 EmptyMar 30 Sep 2014 - 20:19

Une série de photos publiée sur le site de nos amis flamands :

http://www.bendevannijvel.com/forum/viewtopic.php?id=1092

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
bernarddeboussu




Nombre de messages : 1106
Localisation : BORINAGE
Date d'inscription : 05/02/2014

Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 EmptyMar 30 Sep 2014 - 20:36

@Michel:

Probablement aucun lien, mais il existe des études balistiques des années 30 et 40 signées "PIOT-BEAUREVOIR", ainsi que des leçons sur la chasse...
Ces ouvrages traitent longuement des projectiles à employer dans tel ou tel cas, selon l'effet recherché, et tire la conclusion que pour neutraliser un individu, comme à la chasse pour le gibier lourd, il faut un projectile qui possède une énergie suffisante et égale au moins en "kg.m" au poids de la personne.
Il faudra attendre 1978 et le rapport REX-APPLEGATE, du FBI, pour arriver aux mêmes conclusions, que le projectile le plus efficace et neutralisant sera celui capable de libérer toute son énergie cinétique dès l'impact.
Ce rapport introduira un coefficient de neutralisation, tenant compte de:
1)l'énergie du projectile,
2)la déformabilité du projectile (atteindre au moins un diamètre de 12.5mm)...
ce qui donnera à privilégier des projectiles légers, très rapides et très déformables... Wink
Revenir en haut Aller en bas
CS1958




Nombre de messages : 3169
Age : 63
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 EmptyMer 1 Oct 2014 - 21:07

michel a écrit:
Une série de photos publiée sur le site de nos amis flamands :

http://www.bendevannijvel.com/forum/viewtopic.php?id=1092


il ne me semble pas qu'il ait été dit que les agresseurs s'étaient attaqués à la caisse du magasin. L'une des photos semble bien démontrer que tel a été le cas.
On imagine mal le début d'une entreprise de déstabilisation pendant les années de plomb en Belgique à Maubeuge, matérialisée par l'attaque en plein mois d'août une épicerie de luxe commercialisant les produits de chez Fauchon, le vol d'un certain nombre de bouteilles d'alcool de marque et l'effraction de la caisse enregistreuse santa
Il est d'ailleurs curieux de s'attaquer à cette caisse alors que le magasin était fermé pendant les congés d'été. Que pouvaient-ils réellement espérer ?
On imagine plutôt une virée alcoolisée après une longue journée ensoleillée à se tourner les pouces. L'occasion qui se présente, peut-être après avoir sillonné les environs en vain afin de trouver un bon coup. L'unique occasion avant de repasser la frontière ?
Reste la provocation à l'égard des services de police mais nous ne savons même pas qui a appelé le commissariat. Un voisin apeuré ? Les faits ne se sont certainement pas déroulés dans la plus grande discrétion.
Quant à la détermination des agresseurs et leur réaction disproportionnée vis-à-vis de l'intervention des services de police, l'hypothèse la plus crédible reste celle des prédateurs, individus asociaux uniquement animés par l'appât du gain, le moindre butin.
Quant à relier Maubeuge aux tueries du Brabant, que reste-t-il de cette hypothèse à la suite des dernières analyses pour Ronquières ?
Si le policier n'avait pas été gravement blessé, ce fait divers n'aurait pas fait plus que quelques lignes dans le canard du coin.
Revenir en haut Aller en bas
bernarddeboussu




Nombre de messages : 1106
Localisation : BORINAGE
Date d'inscription : 05/02/2014

Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 EmptyMer 1 Oct 2014 - 21:28

@CS1958:

On ne peut plus vrai et cet événement survenu à MAUBEUGE laisse loin derrière les diverses théories "complotistes" et ramène inéluctablement à l'hypothèse de quelques prédateurs asociaux et violents à l'extrême... cheers

Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin



Nombre de messages : 8606
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 EmptyMer 1 Oct 2014 - 21:32

CS1958 a écrit:
michel a écrit:
Une série de photos publiée sur le site de nos amis flamands :

http://www.bendevannijvel.com/forum/viewtopic.php?id=1092


il ne me semble pas qu'il ait été dit que les agresseurs s'étaient attaqués à la caisse du magasin. L'une des photos semble bien démontrer que tel a été le cas.
On imagine mal le début d'une entreprise de déstabilisation pendant les années de plomb en Belgique à Maubeuge, matérialisée par l'attaque en plein mois d'août une épicerie de luxe commercialisant les produits de chez Fauchon, le vol d'un certain nombre de bouteilles d'alcool de marque et l'effraction de la caisse enregistreuse santa
Il est d'ailleurs curieux de s'attaquer à cette caisse alors que le magasin était fermé pendant les congés d'été. Que pouvaient-ils réellement espérer ?
On imagine plutôt une virée alcoolisée après une longue journée ensoleillée à se tourner les pouces. L'occasion qui se présente, peut-être après avoir sillonné les environs en vain afin de trouver un bon coup. L'unique occasion avant de repasser la frontière ?
Reste la provocation à l'égard des services de police mais nous ne savons même pas qui a appelé le commissariat. Un voisin apeuré ? Les faits ne se sont certainement pas déroulés dans la plus grande discrétion.
Quant à la détermination des agresseurs et leur réaction disproportionnée vis-à-vis de l'intervention des services de police, l'hypothèse la plus crédible reste celle des prédateurs, individus asociaux uniquement animés par l'appât du gain, le moindre butin.
Quant à relier Maubeuge aux tueries du Brabant, que reste-t-il de cette hypothèse à la suite des dernières analyses pour Ronquières ?
Si le policier n'avait pas été gravement blessé, ce fait divers n'aurait pas fait plus que quelques lignes dans le canard du coin.

Je propose une hypothèse qui vaut ce qu'elle vaut : ces individus ont peut-être d'autres coups à leur actif, ils braquent à Maubeuge puis c'est l'armurerie Dekaise. Ces individus sont repérés et identifiés par "quelqu'un" qui trouve là des hommes déterminés pour un plan. Le deal est alors simple : "Nous savons qui vous êtes. Travaillez pour nous ou l'on vous dénonce à la Justice. Si vous acceptez, on peut vous promettre l'impunité totale pour les faits passés et futurs".

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
CS1958




Nombre de messages : 3169
Age : 63
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 EmptyMer 1 Oct 2014 - 21:53

bernarddeboussu a écrit:
@CS1958:

On ne peut plus vrai et cet événement  survenu à MAUBEUGE laisse loin derrière les diverses théories "complotistes" et ramène inéluctablement à l'hypothèse de quelques prédateurs asociaux et violents à l'extrême...     cheers


c'est à mon avis comme Dinant. Les profils semblent similaires. Le vol d'une simple canardière. Deux individus à l'aspect douteux qui passent ensuite la frontière. Là encore, cela ne méritait que quelques lignes du journal du coin. Le fait divers n'est l'objet de toutes les attentions qu'à partir du moment de la découverte de Ronquières. Il y a probablement des liens entre certains faits la première vague, en ce qui concerne les auteurs. Nivelles marque vraiment une escalade sous réserve que ce soit la même bande.
Le meurtre crapuleux d'un chauffeur de taxi après lui avoir pris sa recette ?
Le meurtre de tout aussi crapuleux du concierge d'une auberge cambriolée à plusieurs reprises ?
A chaque fois, un contexte sordide, une réelle sauvagerie. A l'auberge, on mange les restes et on vide des bouteilles. À Mons, on laisse les cadavres dans le coffre.
En revenant récemment sur les faits de Maubeuge, je pense qu'on revient aux fondamentaux. À ce qui a été exploré en vain à l'époque par les différents services de police et gendarmerie, chacun dans son coin puisqu'il n'y avait pas encore de lien entre les différentes agressions.
Ronquières seront ensuite une révélation.
Pour découvrir 28 ans plus tard qu'il s'agit vraisemblablement d'un montage.
Il y a certainement eu une tentative de déstabilisation de l'État belge à l'époque et un membre de ce forum fait un très gros travail à ce sujet. Pour autant, à force d'extrapolations sans que l'enquête puisse démontrer quoique ce soit, on aboutit à un tableau totalement surréaliste.
Il est raisonnable de penser aujourd'hui qu'en distinguant un certain nombre de faits pour les imputer à autre chose que les tueries du Brabant, surtout je le répète après le dernier rapport d'expertise au sujet de Ronquières, on aboutit à une conclusion un peu plus cohérente.
Un trait commun néanmoins à tous ces faits ou plutôt à leur très grande majorité : le fait de ne pas hésiter à tuer. C'est à mon avis la signature principale puisque la signification des indices matériels ne veut plus dire grand-chose désormais. C'est donc la personnalité des auteurs qui peut nous éclairer, cette spécificité ; à savoir la violence meurtrière. Cela nous amène à l'analyse des comportements. Or nous savons que plusieurs études de profilage ont été réalisées et qu'elles ont toutes abouties au même constat.
Revenir en haut Aller en bas
CS1958




Nombre de messages : 3169
Age : 63
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 EmptyMer 1 Oct 2014 - 22:24

michel a écrit:
CS1958 a écrit:
michel a écrit:
Une série de photos publiée sur le site de nos amis flamands :

http://www.bendevannijvel.com/forum/viewtopic.php?id=1092


il ne me semble pas qu'il ait été dit que les agresseurs s'étaient attaqués à la caisse du magasin. L'une des photos semble bien démontrer que tel a été le cas.
On imagine mal le début d'une entreprise de déstabilisation pendant les années de plomb en Belgique à Maubeuge, matérialisée par l'attaque en plein mois d'août une épicerie de luxe commercialisant les produits de chez Fauchon, le vol d'un certain nombre de bouteilles d'alcool de marque et l'effraction de la caisse enregistreuse santa
Il est d'ailleurs curieux de s'attaquer à cette caisse alors que le magasin était fermé pendant les congés d'été. Que pouvaient-ils réellement espérer ?
On imagine plutôt une virée alcoolisée après une longue journée ensoleillée à se tourner les pouces. L'occasion qui se présente, peut-être après avoir sillonné les environs en vain afin de trouver un bon coup. L'unique occasion avant de repasser la frontière ?
Reste la provocation à l'égard des services de police mais nous ne savons même pas qui a appelé le commissariat. Un voisin apeuré ? Les faits ne se sont certainement pas déroulés dans la plus grande discrétion.
Quant à la détermination des agresseurs et leur réaction disproportionnée vis-à-vis de l'intervention des services de police, l'hypothèse la plus crédible reste celle des prédateurs, individus asociaux uniquement animés par l'appât du gain, le moindre butin.
Quant à relier Maubeuge aux tueries du Brabant, que reste-t-il de cette hypothèse à la suite des dernières analyses pour Ronquières ?
Si le policier n'avait pas été gravement blessé, ce fait divers n'aurait pas fait plus que quelques lignes dans le canard du coin.

Je propose une hypothèse qui vaut ce qu'elle vaut : ces individus ont peut-être d'autres coups à leur actif, ils braquent à Maubeuge puis c'est l'armurerie Dekaise. Ces individus sont repérés et identifiés par "quelqu'un" qui trouve là des hommes déterminés pour un plan. Le deal est alors simple : "Nous savons qui vous êtes. Travaillez pour nous ou l'on vous dénonce à la Justice. Si vous acceptez, on peut vous promettre l'impunité totale pour les faits passés et futurs".

je pense sincèrement que ces individus ont fait d'autres coups qui n'ont pas été imputés aux tueurs du Brabant. La fragmentation territoriale des procédures, l'absence de vision d'ensemble avant la création de la cellule et la découverte de Ronquières en 86. Comment faire le rapprochement à l'époque avec des faits qui sont ensuite tombés dans l'oubli, qui n'ont pas fait l'objet d'une attention particulière ? Un braquage pour voler des cigarettes et de l'alcool ou tout autre fait de cette nature. Il y a d'ailleurs une rubrique à ce sujet sur le forum à juste titre. Les borains, comme le clan Becker présentaient un profil tout à fait particulier sans qu'il soit nécessaire de revenir sur les longs développements, toujours sur ce forum.
En ce qui concerne votre hypothèse @Michel, je pense qu'un certain nombre de personnes partage votre point de vue. Je le trouve personnellement pertinent. Des gendarmes ou des policiers ripoux. Des trafics pour arrondir les fins de mois. Pour les individus manipulés, le sentiment d'être couvert. Mais pourquoi tuer alors ? Si l'on est un petit délinquant un informateur ou tout autre individu de cet acabit, lorsque l'on se fait prendre avec du sang sur les mains, vous pouvez toujours dire que vous êtes couverts par les gendarmes X ou les policiers Y, les faits sont trop graves pour fermer les yeux. Pour les gendarmes ou policiers X ou Y, c'est un gros risque, pour arrondir les fins de mois donc, d'employer des individus incontrôlables.
Si nous retenons votre hypothèse, il faut partir du principe que le meurtre serait absous à l'avance. On ne peut donc pas penser à des ripoux traditionnels qui manipuleraient les petits délinquants qu'il côtoie pour différents trafics. Nous en revenons à l'hypothèse de « l'organisation » et donc d'un complot, d'une orchestration dont nous ne connaissons toujours pas les auteurs depuis… Wavre ? Nivelles ? La deuxième vague ? Il y a quand même eu de commissions d'enquête. Différentes pistes ont été explorées au sujet d'une possible manipulation d'individus par une puissance intouchable. Pour quel résultat ? Je ne souhaite pas tourner en rond sur le sujet. Établir un raccourci entre les pralines de nivelles, la CIA et la ligue anticommuniste.
Est-ce que les faits antérieurs imputables aux exécutants étaient suffisamment grave pour qu'on puisse ensuite les manipuler ? Quel degré de gravité pour ces faits antérieurs alors qu'ensuite ils ont carte blanche pour tirer sur tout ce qui bouge ? L'impunité pour les faits passés et futurs ?
Cela suppose finalement pas mal de monde dans la confidence. Du haut au bas de l'échelle. Or, comment expliquer le silence pesant que nous constatons depuis des lustres ? Peut-on réellement imaginer qu'aucun aurait parlé un jour ou l'autre, pris de remords, même si c'était au nom de la lutte contre le communisme ou la défense de la patrie ? Trop de monde d'impliqué. Cela aurait forcément fuité dans un pays où visiblement, tout le monde se connaît dans un certain milieu et même au-delà…
Personnellement, je reste sur ma position ; à savoir celle des prédateurs. On sait à quel point ces individus ont commis d'importantes négligences lors des faits imputés aux tueries du Brabant. Pour une heure de nids à Sion national ou international, faire confiance à des individus incontrôlables paraît quand même un peu léger.
Il est possible qu'il y ait eu des ripoux, des tueries télécommandées par des gendarmes ou des policiers déviants. « Connaissant la musique » ces derniers, dépassé les excès de leurs marionnettes, se seraient débarrassés de ces individus trop zélés et croyant pouvoir tout se permettre aux motifs qu'il s'attendait naïvement à être couvert par des membres des forces de l'ordre, même dévoyés.
Je pense qu'un type comme De Starcke a bien compris le système dès l'origine. « Avec la complicité des forces du royaume » ou quelque chose de ce genre, c'est se dédouaner à l'avance de ses responsabilités et suggérer qu'il ne faut pas faire trinquer les sous-fifres. D'où peut-être Ronquières en 86 pour accréditer cette thèse. Avec une oreille plutôt bienveillante d'une gauche radicale, probablement de bonne foi, saisissant à nouveau l'occasion d'enfourcher son cheval de bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Kranz




Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 08/11/2008

Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 EmptyMer 1 Oct 2014 - 22:25

Je penserais plutôt à des gens d'un milieu asocial qui se refilent ou se revendent les armes, pour les débuts de la première vague du moins.

Des auteurs différents mais les mêmes armes.
Revenir en haut Aller en bas
CS1958




Nombre de messages : 3169
Age : 63
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 EmptyMer 1 Oct 2014 - 22:33

Reste l'hypothèse des poupées russes. Chaque maillon de la chaîne n'est relié que par un seul ou deux individus. Les exécutants ne connaissent qu'un ou deux commanditaires ou intermédiaires. Ces intermédiaires ne connaissent qu'un ou deux individus de la structure supérieure etc. point
ainsi, les exécutants sont des asociaux. Les intermédiaires sont un (ou) deux individus d'extrême droite et (ou) membres des forces de l'ordre ; c'est le second degré. Ceux qui appartiennent au second degré ne connaissent qu'un ou deux individus du niveau supérieur etc. Cela réduit le nombre de gens dans la confidence. Il suffit en outre de faire croire à l'impunité et à une puissance chimérique. Mais cela fait encore trop de monde pour expliquer la loi du silence. Nous sommes là dans un contexte à la place d'une organisation, nous avons en tant que commanditaire une sorte de gourou qui se sent investi d'une mission. Le mérite de cette thèse, c'est de réduire au maximum le nombre d'intervenants et donc les risques de fuite.
Revenir en haut Aller en bas
CS1958




Nombre de messages : 3169
Age : 63
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 EmptyMer 1 Oct 2014 - 22:37

Kranz a écrit:
Je penserais plutôt à des gens d'un milieu asocial qui se refilent ou se revendent les armes, pour les débuts de la première vague du moins.

Des auteurs différents mais les mêmes armes.

Ils ne savent pas alors à quoi les armes ont servi précédemment. Ils sont donc d'une extrême imprudence. Pour ne pas dire d'une totale inconscience. Cela me paraît extrêmement risqué. Ce sont peut-être des têtes brûlées. D'où d'ailleurs leurs nombreuses négligences. Quel individu d'un niveau social supérieur va s'engager avec ce type d'individus ? Vous décrivez à mon avis ce que nous appelons réellement « les prédateurs ».
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien




Nombre de messages : 1137
Age : 82
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 EmptyMer 1 Oct 2014 - 22:39

Je propose une hypothèse qui vaut ce qu'elle vaut : ces individus ont peut-être d'autres coups à leur actif, ils braquent à Maubeuge puis c'est l'armurerie Dekaise. Ces individus sont repérés et identifiés par "quelqu'un" qui trouve là des hommes déterminés pour un plan. Le deal est alors simple : "Nous savons qui vous êtes. Travaillez pour nous ou l'on vous dénonce à la Justice. Si vous acceptez, on peut vous promettre l'impunité totale pour les faits passés et futurs".

Vous rêvez ou quoi?
Vous lisez des S.A.S.?
Un deal avec des petits  voyous pour organiser les tueries?
Comme ça, sur le parking Dekaize?
Par "quelqu'un" qui, justement et de façon fortuite  tombe sur la bonne occasse?
Commanditaires : la C.I.A. ?
L'absolution  pour les faits passés et futurs?
Attaquez les Delhaize, butez moi tout le monde -enfants compris

ego absolvo a peccatis tuis nomine patris...


Vous me faites penser au message de votre ami J.C Marlair datant de 2009, message d'une naïveté parfaite et d'une méconnaissance absolue du milieu banditisme :

Idea "Pour ma part, je parie sur l’homme. Quelle que soit l’atrocité des faits, il y a une raison ou une déraison et le pardon se trouve au bout du chemin pour qui veut alléger sa conscience en même temps que les douleurs des victimes directes et indirectes.
Suis-je un naïf ? Peut-être… Ma démarche est-elle stupide ? Peut-être aussi… Un esprit fêlé qui croit encore au Père Noël ? Que de choses réussies par de grands rêveurs "!…

"Je crois en, l’homme, je crois à ce qu’il y a de meilleur en lui, un point c’est tout. De grâce, contactez-moi, le temps n’a que trop duré ! Vous trouverez bien le moyen confidentiel et idéal pour me joindre. Je ne suis plus votre ennemi. L’ennemi, pour moi, est celui qui renonce, qui accepte l’inéluctable, qui banalise ce qui s’est passé à Braine-l’Alleud, à Overijse et à Alost."
"J'entre en contact avec le Direction des Delhaize pour la prime"

ego absolvo a peccatis tuis nomine patris...
Exclamation
Amen...
Revenir en haut Aller en bas
CS1958




Nombre de messages : 3169
Age : 63
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 EmptyMer 1 Oct 2014 - 23:00

Une digression par rapport au sujet. Nous avons évoqué ces derniers temps le secret de l'instruction et les déceptions procédurales de ces derniers mois. Rien ne doit filtrer. Secret de l'enquête.
Précisément, je relisais hier dans l'un des rapports d'enquête parlementaire ce qui se disait au sujet de l'enquête de la BSR de Wavre. Les noms propres étaient caviardés. Même le nom de l'agence d'import-export bulgare. Or, sur ce forum, j'ai trouvé il y a de cela quelques années la copie du rapport de cette brigade sans aucun caviardage. Idem en ce qui concerne la procédure contre les borains pour laquelle, toujours sur ce forum, nous avions connaissance si ma mémoire est bonne de l'ordonnance de renvoi devant la cour d'assises ou du réquisitoire de l'avocat général.
Donc, je ne comprends pas bien. Il y a quelque chose qui m'échappe. Peut-on m'expliquer ? scratch scratch
pourquoi ce deux poids - deux mesures ?
Revenir en haut Aller en bas
Feu Follet

Feu Follet


Nombre de messages : 1126
Age : 55
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 08/01/2010

Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 EmptyMer 29 Oct 2014 - 18:42

L'excellente journaliste FV a dit il y a 22 ans: "il y a des affaires qui meurent de fatigue".  Je suis un peu étonné - après quelques mois d'absence sur ce forum (honte sur moi) - de lire ce que j'y lis, ici et là.  A croire que nous sommes en plein backlash...

Je m'en vais aller méditer sur la phrase de Montaigne...
Revenir en haut Aller en bas
Cyrano




Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 10/12/2009

Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 EmptySam 6 Déc 2014 - 13:25

Quand on imagine la thèse du "test grandeur nature" ou de la provocation policière délibérée avec le coup de fil anonyme, on commet à mon avis une erreur: proposer une interprétation vue a posteriori, avec ce que nous savons aujourd'hui (trois policiers arrivant à pied pour un contrôle de routine, des armes qui s'enraient...), et pas du point de vue des auteurs au moment même !

Ceux-ci ne pouvaient pas savoir avec certitude combien de policiers viendraient, à pied ou en voiture, s'ils se sépareraient ou non, que leurs armes n'allaient pas bien fonctionner...

Pour le même prix, ils auraient pu voir arriver une voiture ou un combi avec des policiers bien armés et bons tireurs, intervenant ensemble, qui auraient bloqué une des rues avec leur véhicule... La réaction policière concrète était impossible à prévoir, le risque de se faire prendre, blesser ou tuer était donc grand.

De plus, s'il agissait d'un piège, pourquoi y en a-t-il un qui continue à cambrioler dans le magasin? Ils devaient tous les deux ou trois attendre l'arrivée des policiers ! Et pourquoi avoir d'abord essayé de pénétrer par l'arrière du magasin, avant le coup de fil consécutif à la vitre brisée?

Le plus logique me paraît donc d'imaginer un voisin qui a assez de cran pour avertir anonymement la police, mais pas pour assumer ensuite son geste. Non pas par crainte des TBW, bien sûr, puisqu'on n'en parlait pas, mais parce qu'on est dans une petite ville où tout finit par se savoir et qu'il y a des petits truands locaux qui font peur.

Et du côté des auteurs: un profil de petits délinquants marginaux et impulsifs, mais très déterminés, peut-être sous l'influence de l'alcool ou de la drogue. On n'est pas encore du tout dans une quelconque stratégie de la tension. Soit ces délinquants (ou au moins l'un d'entre eux) vont peu à peu s'enhardir et entrer dans un cycle de plus en plus violent, soit ils n'ont même rien à voir avec les tueries de 1985 mais on créera plus tard un lien entre ces faits.
Revenir en haut Aller en bas
lesommetdumonde




Nombre de messages : 168
Localisation : brabant-wallon
Date d'inscription : 03/11/2012

Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 EmptySam 6 Déc 2014 - 18:13

@ Cyrano

J'étais entièrement d'accord avec votre développement, mais en ce qui concerne la dernière phrase
je me pose la question de savoir pour quelles raisons vous semblez penser que la deuxième vague
n'est pas l'œuvre des mêmes auteurs.

Lorsque vous écrivez "on créera plus tard un lien entre ces faits", je précise qu'il n'y à pas qu'un lien mais plusieurs et que ces liens ne sont pas des liens créés artificiellement, mais bien des liens reposant sur des faits et des éléments d'enquête. Il ne s'agis nullement d'une création artificielle voir voulue pour orienter l'enquête.

Bien à vous.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Maubeuge, 14 août 1982
Revenir en haut 
Page 6 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Maubeuge, 13 août 1982-
Sauter vers: