les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Codes promo Cdiscount : -25€ dès 299€ d’achat
Voir le deal

 

 Maubeuge, 14 août 1982

Aller en bas 
+53
Manicon
Merovingien
Roulio
Cheshire cat
Limir
Etienne
falco
C.P.
Kangourou
fanta
guy mayeu
michel-j
Et In Arcadia Ego
CQB241
R4
lesommetdumonde
Cyrano
dislairelucien
CS1958
bernarddeboussu
Frédéric
stoukette69
Giuseppe0356
tomboy
perplexe
Chronos
totor
derf
FAITESVITE
K
césar
Feu Follet
Kranz
dcmetro
romeo
a h
journalistefrançais
davidoff
AC30
chelo
Henry
Tom
EVE
lagloupette02
rob1
billbalantines
elvisor
kael
lepapat
nobody
Ella
fialin
michel
57 participants
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
AuteurMessage
michel
Admin
michel


Nombre de messages : 8602
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 EmptySam 19 Nov 2005 - 21:19

A Maubeuge, près de la frontière belge, durant les grandes vacances scolaires, plusieurs individus tentent de cambrioler durant la nuit une modeste épicerie. Ils utilisaient la santana volée à Lembeek quelques mois auparavant. Prévenue par un appel anonyme, la police française envoie une des ses patrouilles. Immédiatement, les gardiens de la Paix sont pris pour cible par les malfrats. L'un des policiers sera blessé par balle. Les auteurs du cambriolage prennent la fuite vers la Belgique en emportant avec eux un butin dérisoire : quelques boîtes de thé et quelques bouteilles de vin...
Revenir en haut Aller en bas
fialin




Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 25/11/2005

Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 EmptyMer 30 Nov 2005 - 10:15

Ne sait-on rien de plus sur cet appel anonyme?

Si c'était les tueurs eux-mêmes? Il leur arrivera plus tard de rechercher la confrontation armée.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
michel


Nombre de messages : 8602
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 EmptyMer 30 Nov 2005 - 11:08

fialin a écrit:
Ne sait-on rien de plus sur cet appel anonyme?

Si c'était les tueurs eux-mêmes? Il leur arrivera plus tard de rechercher la confrontation armée.

On ne sait rien en effet. Aucune trace n'a été conservée de cet appel. On ne sait même pas si c'est un homme ou une femme qui a appelé.

On peut imaginer que les tueurs se soient dénoncés pour obtenir une confrontation violente avec la police.

A titre personnel, j'ai imaginé qu'on les avait dénoncé afin de vérifier leurs capacités de réaction, de les tester. Et ils ont "brillamment" réussi leur affrontement contre la police. Assez pour leur confier des autres missions plus importantes...
Revenir en haut Aller en bas
fialin




Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 25/11/2005

Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 EmptyMer 30 Nov 2005 - 11:33

Michel, tu as écrit:
A titre personnel, j'ai imaginé qu'on les avait dénoncé afin de vérifier leurs capacités de réaction, de les tester

Cette hypothèse repose la question du "on"...
Revenir en haut Aller en bas
Ella




Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 11/12/2005

Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 EmptyDim 7 Jan 2007 - 23:07

Peut-être que l'appel venait de la part des malfaiteurs mêmes.
Dans le but d'avoir une confrontation avec la police. Comme une sorte d' exercice. Comment est-ce que notre "team" va se débrouiller face à des policiers. Pourquoi sinon, la personne qui a téléphoné à la police ne s'est pas fait connaître par après?
Il prend la peine de téléphoner pour annoncer un délit et après plus rien...? La personne s'est doutée de l'importance de son témoignage je suppose.
Revenir en haut Aller en bas
nobody

nobody


Nombre de messages : 966
Date d'inscription : 14/07/2006

Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 EmptySam 24 Fév 2007 - 12:17

Mais pourquoi en France?
Pourquoi pas une épicerie belge du brabant?
Pourquoi à la frontière et pas au centre de la France, ce qui n'aurait pas permis de faire de lien?
Cela se passe pendant les vacances, en été.
Pourquoi se diriger vers la Belgique et qui les as vu (puisque les policiers sont blessés)? Y a t il une course - poursuite?
Revenir en haut Aller en bas
lepapat

lepapat


Nombre de messages : 50
Age : 49
Localisation : Tournai - Belgique
Date d'inscription : 13/03/2007

Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 EmptyJeu 22 Mar 2007 - 16:27

Et si la voiture volèe a servis pour "plusieurs bandes de malfrat". On peut imaginer, "qu'ils" se prêtaient les voitures volèes, les armes,... pour commetrent leurs méfaits. faut voir si se n'etait pas une "pratique courante" dans le "millieu", à cette époque.
Revenir en haut Aller en bas
http://davidmanise.com/forum
kael

kael


Nombre de messages : 344
Localisation : au millieu du bois
Date d'inscription : 20/02/2007

Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 EmptyJeu 22 Mar 2007 - 19:27

lepapat a écrit:
Et si la voiture volèe a servis pour "plusieurs bandes de malfrat". On peut imaginer, "qu'ils" se prêtaient les voitures volèes, les armes,... pour commetrent leurs méfaits. faut voir si se n'etait pas une "pratique courante" dans le "millieu", à cette époque.
serait étonnant de se prêter les armes entre bandes différente car cela serait au risque de payer pour tous le méfaits occasionner avec ces arme.
Revenir en haut Aller en bas
elvisor




Nombre de messages : 6
Age : 50
Date d'inscription : 21/05/2007

Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Coopération   Maubeuge, 14 août 1982 EmptyLun 21 Mai 2007 - 19:00

Bonjour,

je me pose différentes questions concernant l'affaire de l'épicerie Piot de Maubeuge.

- à quel moment cette affaire est elle transmise et ajoutée au Dossier des TBW ?

- comment se passait la coopération entre les polices Belges et Françaises à l'époque ?

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
michel


Nombre de messages : 8602
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 EmptyMar 22 Mai 2007 - 8:59

elvisor a écrit:
Bonjour,

je me pose différentes questions concernant l'affaire de l'épicerie Piot de Maubeuge.

- à quel moment cette affaire est elle transmise et ajoutée au Dossier des TBW ?

- comment se passait la coopération entre les polices Belges et Françaises à l'époque ?

Cordialement.

Cette affaire a assez vite liée aux premiers faits du Brabant wallon. Les auteurs avaient utilisé une Santana qui sera ensuite utilisée pour l'attaque de l'armurerie Dekaize. Des liens balistiques ont certainement été établis.

Pour la collaboration entre autorités belges et françaises, je ne sais pas comme elle se déroulait.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines




Nombre de messages : 1364
Date d'inscription : 23/03/2007

Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 EmptyMar 23 Oct 2007 - 23:53

Concernant Maubeuge, le fil consacré au sujet commence par :

'A Maubeuge, près de la frontière belge, durant les grandes vacances scolaires, plusieurs individus tentent de cambrioler durant la nuit une modeste épicerie. Ils utilisaient la santana volée à Lembeek quelques mois auparavant. Prévenue par un appel anonyme, la police française envoie une des ses patrouilles. Immédiatement, les gardiens de la Paix sont pris pour cible par les malfrats. L'un des policiers sera blessé par balle. Les auteurs du cambriolage prennent la fuite vers la Belgique en emportant avec eux un butin dérisoire : quelques boîtes de thé et quelques bouteilles de vin...'

Associations libres:
Spontanément, cela me fait penser au scénario du colruyt de Nivelles (le butin dérisoire mais avec produits du même type...). Venaient voler des victuailles? Pour revente? conso personnelle? un campement proche? Nous sommes en période vacances... un camping? (fréquenté par des membres de la bande?) Je me souviens avoir vu une photo de Vittorio dans une caravane (c'était dans la DH)...
Maubeuge, j'associe aussi avec un trafic de cocaïne et d'armes. Un certain Castris était cité 'Le gros Marcel' . Son nom revient à plusieurs reprises dans le livre 'lettre ouverte aux tueurs' de Van Esbroeck. J'ai un article de presse là-dessus, je le posterai demain ou jeudi.
Mais parmi les questions déjà posées sur le fil Maubeuge, en synthèse... quid de cet appel qui envoie la police sur les lieux? Les malfrats eux-mêmes comme test grandeur nature? (hypothèse soulevée) ; sinon pourquoi pas en Brabant ou ailleurs en france pour ne pas permettre de lien (la voiture Santana)... et les aspects balistiques...
As-t-on vraiment rassemblé toutes la documentation publique disponible sur ce fait? (coupures de presse de l'époque en France; témoignages?)
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines




Nombre de messages : 1364
Date d'inscription : 23/03/2007

Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 EmptyMar 23 Oct 2007 - 23:56

[quote="billbalantines"]Concernant Maubeuge, le fil consacré au sujet commence par :

'A Maubeuge, près de la frontière belge, durant les grandes vacances scolaires, plusieurs individus tentent de cambrioler durant la nuit une modeste épicerie. Ils utilisaient la santana volée à Lembeek quelques mois auparavant. Prévenue par un appel anonyme, la police française envoie une des ses patrouilles. Immédiatement, les gardiens de la Paix sont pris pour cible par les malfrats. L'un des policiers sera blessé par balle. Les auteurs du cambriolage prennent la fuite vers la Belgique en emportant avec eux un butin dérisoire : quelques boîtes de thé et quelques bouteilles de vin...'

Associations libres:
Spontanément, cela me fait penser au scénario du colruyt de Nivelles (le butin dérisoire mais avec produits du même type...). Venaient voler des victuailles? Pour revente? conso personnelle? un campement proche? Nous sommes en période vacances... un camping? (fréquenté par des membres de la bande?) Je me souviens avoir vu une photo de Vittorio dans une caravane (c'était dans la DH)...
Maubeuge, j'associe aussi avec un trafic de cocaïne et d'armes. Un certain Castris était cité 'Le gros Marcel' . Son nom revient à plusieurs reprises dans le livre 'lettre ouverte aux tueurs' de Van Esbroeck. J'ai un article de presse là-dessus, je le posterai demain ou jeudi.
Mais parmi les questions déjà posées sur le fil Maubeuge, en synthèse... quid de cet appel qui envoie la police sur les lieux? Les malfrats eux-mêmes comme test grandeur nature? (hypothèse soulevée) ; sinon pourquoi pas en Brabant ou ailleurs en france pour ne pas permettre de lien (la voiture Santana)... et les aspects balistiques...
As-t-on vraiment rassemblé toutes la documentation publique disponible sur ce fait? (coupures de presse de l'époque en France; témoignages?)
Relevons aussi que la voiture Austin qui a servi à voler la Santana à Leembeek a elle été volée à Ixelles. Cette localité est souvent citée. A garder en mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
michel


Nombre de messages : 8602
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 EmptyMer 24 Oct 2007 - 13:23

Si des malfrats prennent le risque de cambrioler une épicerie, il n'ont peut-être pas intérêt à être lourdement armé et à affronter la police. S'ils se font prendre, la peine sera lourde. De simples cambrioleurs voulant prendre de la marchandise n'aurait pas été armé et aurait pris la fuite à l'arrivée de la police. Le poste de police n'était d'ailleurs pas très éloigné des lieux.

A moins que cette affaire ne fut montée pour tester la bande : comment se comporte-t-elle devant la police et parviennent-ils à prendre facilement la suite? Test réussi. Ils sont bons pour le service... Simple hypothèse bien sûr.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines




Nombre de messages : 1364
Date d'inscription : 23/03/2007

Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 EmptyMer 24 Oct 2007 - 13:56

michel a écrit:
Si des malfrats prennent le risque de cambrioler une épicerie, il n'ont peut-être pas intérêt à être lourdement armé et à affronter la police. S'ils se font prendre, la peine sera lourde. De simples cambrioleurs voulant prendre de la marchandise n'aurait pas été armé et aurait pris la fuite à l'arrivée de la police. Le poste de police n'était d'ailleurs pas très éloigné des lieux.

A moins que cette affaire ne fut montée pour tester la bande : comment se comporte-t-elle devant la police et parviennent-ils à prendre facilement la suite? Test réussi. Ils sont bons pour le service... Simple hypothèse bien sûr.

Hypothèse séduisante. Possible aussi que le pédigré des auteurs ne leur permettait pas de se faire 'prendre'. D'autres choses sur le dos, récidive? ; et puis autre hypothèse effectivement séduisante, la 'règle du jeu' comme dans un 'wargame' est de ne pas se faire prendre, quelqu'en soit le pris... ; cela me fait penser à des gars à qui on a monté le bourrichon... 'vous servez une grande cause, genre ce qu'on a pu lire sur d'autres fils du forum à propos du WNP où ils ont tout un catalogue de consignes. Reste à s'interroger sur le cheminement des véhicules volés. A) Ixelles b) on change très vite pour une plus rapide et grand coffre... à Leembeek. Pourquoi Lembeek? Bruxelles n'est pas assez grand?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
michel


Nombre de messages : 8602
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 EmptySam 27 Oct 2007 - 11:40

Pour en revenir à Maubeuge, il existe peu d'informations disponibles. Durant la nuit, un appel anonyme arriva au numéro d'urgence 17 signalant un cambriolage à l'épicerie Piot, place de la Nation. On n'a jamais su qui avait averti la police. Un riverain, un passant? N'existait-il pas déjà à l'époque des tableaux permettant aux forces de l'ordre d'identifier le numéro d'appel.

Les auteurs n'ont pas hésité à tirer sur la police avec un 7,65. Ils étaient vêtus d'un passe-montagne.

L'enquête fut prise au sérieux puisqu'elle fut menée conjointement par le commissaire Sonrier de la police de Maubeuge, la SRPJ de Lille et la gendarmerie belge.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
rob1




Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 05/09/2007

Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 EmptySam 27 Oct 2007 - 13:44

michel a écrit:
Les auteurs n'ont pas hésité à tirer sur la police avec un 7,65. Ils étaient vêtus d'un passe-montagne.
Ce même 7,65 sera réutilisé à Wavre dixit la liste postée par Hector. Mais comme dirait un certain monsieur X, n'allons pas trop vite.

En l'état des infos disponibles, on ne sait pas d'où vient ce 7,65, et on ne sait pas où il a fini - il semble que le seul 7,65 "repêché" dans le canal de la Ronquière ait été un des deux volés aux policiers à Nivelles. Contrairement à la plupart des armes des TBW (excepté les riot-guns).

Les "cambrioleurs" n'ont pas hésité à tirer sur la police certes... Mais autant l'appel anonyme fait penser à une recherche délibérée de confrontation avec la police, autant un seul 7,65 ca fait un peu léger si c'était leur but.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
michel


Nombre de messages : 8602
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 EmptySam 3 Nov 2007 - 14:35

Quelques précisions sur les faits de Maubeuge. La traduction suivra.

source : Knack, 16 mai 2007

Maubeuge, 14 août 1982 Maubeu10

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
lagloupette02

lagloupette02


Nombre de messages : 162
Date d'inscription : 08/10/2007

Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 EmptySam 3 Nov 2007 - 15:42

michel a écrit:
Quelques précisions sur les faits de Maubeuge. La traduction suivra.

source : Knack, 16 mai 2007

Maubeuge, 14 août 1982 Maubeu10

Ca s'est passé dans la nuit étouffante du 13 au 14 août 1982. 03h30 : La Place des Nations est déserte. Une voiture de couleur foncée arrive, tous feux éteints. 2 hommes en descendent. Ils courent vers l'épicerie de Mme Piot. Le magasin ne dispose pas de volets. Les propriétaires sont en vacances à la Côte d'Azur.
3h50. Le téléphone du commissariat de police sonne. Celui qui appelle ne se fait pas connaître et explique que quelque chose de suspect se passe de l'autre côté de la place. Trois agents de police se rendent sur les lieux. La Place des Nations ne se trouve qu'à une centaine de mètres du commissariat. Deux agents se rendent à la Place des Nations par l'avant, le troisième par l'arrière.
Ce dernier découvre la voiture des cambrioleurs. Une Volkswagen Santana foncée, immatriculée en Belgique, se trouve devant le magasin.
Les cambrioleurs, après avoir essayé d'entrer par l'arrière, ont forcé la porte du magasin. Un homme armé fait le guet. L'agent veut encore prévenir ses deux collègues, mais il arrive trop tard. Sans préavis, le guetteur tire sur les deux agents à l'aide d'un 7,65.
Christian Delacourt, 36 ans, marié et père de deux enfants, est atteint à l'abdomen et s'effondre. Le deuxième agent échappe de justesse aux balles. Avant que le troisième ne puisse intervenir, les cambrioleurs sautent dans la Santana et fuient à toute allure. Depuis l'arrière de la voiture, l'un des cambrioleurs, dissimulé par une cagoule, continue à tirer sur les policiers. Les policiers tentent de riposter, mais leurs armes s'enrayent. Après que le véhicule ait pris la direction de la Belgique au carrefour de la Croix-de-Mons, les policiers s'inquiètent de leur collègue. Le butin : du thé, du vin et des centaines de bouteilles de champagne. La personne qui a donné l'alerte n'a jamais été identifiée. L'agent qui a noté l'appel a oublié de mentionner s'il s'agissait d'une voix d'homme ou de femme. Les empreintes digitales relevées dans et autour du magasin de Piot n'ont pas non plus été identifiées, malgré les recherches en Belgique et, en 1987, dans tous les pays avoisinants.
L'enquête balistique des restes de munitions, un 7,65, va conduire la gendarmerie belge à établir un lien avec les attaques du Brabant wallon.
La même arme qui a blessé Delacourt servira, un mois plus tard, à tuer quelqu'un. Le 30 septembre 1982, elle sert à l'attaque de l'armurerie Dekaise à Wavre. Les malfaiteurs utilisent la même Volkswagen Santana, mais immatriculée en France cette fois.
Lors de cette attaque, le butin n'est plus de la boisson, mais quinze armes et des munitions. L'armurier, Daniel Dekaise et un client sont blessés. Claude Haulotte, un policier, est tué. La gendarmerie organise une poursuite. A hauteur de Hoeilaart, nouveaux tirs. La gendarmerie perd la trace de la Santana. Les auteurs l'abandonnent à Uccle. Le véhicule est trop abîmé par les coups de feu. A Maubeuge, personne ne connaît la suite de l'affaire Piot.
Les anciens collègues de Delacourt regardent dans le vague. Peu d'agents se souviennent de ce qui s'est passé Place des Nations. Peu d'entre eux se souviennent de Christian Delacourt. Le 10 mai 2007, selon la coutume, les policiers de Maubeuge saluent le drapeau français et déposent une gerbe de fleurs au pied d'une plaque commémorant tous les policiers tués ou blessés lors d'une mission. "Nous ne pouvons pas oublier ceux qui ont été blessés ou tués en service pour la patrie" dit le capitaine Collin de la caserne de Maubeuge. Ce jour-là, il ne pense pas spécialement à Christian Delacourt. Il y a 25 ans, Collin n'était pas encore en service à Maubeuge. "Je n'ai connu Delacourt que dans les dernières années, c'était un bon collègue". De temps à autre, on parle de l'affaire Piot. "Nous étions surtout furieux que les vieilles armes n'aient pas marché. Les tueurs du Brabant wallon n'étaient pas connus chez nous." Collin suppose qu'à l'occasion de l'un ou l'autre 10 mai, Delacourt aura reçu une décoration pour son courage. Parfois les actes héroïques ne suscitent d'admiration que pendant peu de temps. Delacourt est décédé. Il a pris sa pension en 2000? "Il est décédé un mois plus tard, d'une maladie qui trainait depuis un moment.
Revenir en haut Aller en bas
rob1




Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 05/09/2007

Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 EmptyMer 7 Nov 2007 - 13:33

michel a écrit:
Si des malfrats prennent le risque de cambrioler une épicerie, il n'ont peut-être pas intérêt à être lourdement armé et à affronter la police. S'ils se font prendre, la peine sera lourde. De simples cambrioleurs voulant prendre de la marchandise n'aurait pas été armé et aurait pris la fuite à l'arrivée de la police. Le poste de police n'était d'ailleurs pas très éloigné des lieux.
Contrairement à la Belgique où les réglementaires furent longtemps des 7,65 (Dekaise, Nivelles, Alost...), l'arme réglementaire de la police et de la gendarmerie françaises de l'époque était le MAC 50 en 9 mm... Je ne peux m'empêcher de penser qu'un PA en 7,65 du côté des tueurs c'est un peu léger si le but est de chercher la confrontation armée avec les forces de l'ordre.

En revanche, le cambriolage à deux pas d'un commissariat, la voiture puissante (avec apparement déjà un gars à l'arrière), l'appel anonyme, le faible butin, tout ca va dans le sens de la recherche du contact "chaud".

Autre particularité, alors que la plupart des éléments que les enquêteurs relient aux TBW ne donnent pas de piste (on connait l'origine des voitures et armes, volées précédement), le 7,65 utilisé à Maubeuge est d'origine inconnue. Et comme par hasard on ne l'a pas retrouvé dans le canal...


Autre élément, les attaques sont moins concentrées dasn l'espace que celles qui suivront (essentiellement le triangle Bruxelles - Lobbes - Namur, voire le quadrilatère Hal - Ohain - Overijse - Uccle dans lequel se trouvent bon nombre d'attaques (lien carte)). D'ailleurs les attaques de Dinant, Maubeuge (ainsi que celle de Mons en janvier 83 ne se trouvent pas sur la carte).
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
michel


Nombre de messages : 8602
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 EmptyJeu 8 Nov 2007 - 10:06

Il faudrait aussi se demander pourquoi la première attaque a eu lieu en France et cela quels qu'en soient les motifs (vol, mise à l'épreuve,...). N'existait-il pas d'autres cibles semblables en Belgique?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
EVE

EVE


Nombre de messages : 566
Age : 100
Localisation : BANDANEIRA
Date d'inscription : 12/03/2007

Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 EmptyJeu 8 Nov 2007 - 10:37

Et quid des " centaines de bouteilles de champagne " ? Erreur du journaliste ??? Sinon plutot encombrant !!
Revenir en haut Aller en bas
Ella




Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 11/12/2005

Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 EmptyDim 11 Nov 2007 - 22:14

billbalantines a écrit:
EVE a écrit:
Et quid des " centaines de bouteilles de champagne " ? Erreur du journaliste ??? Sinon plutot encombrant !!


Le mobile serait alors plus concret. Le champagne cela rapporte. Peut-être pas aussi désintéressé comme coup. Qui disposait de filières d'écoulement de ce type de produits? la restauration... ; les bars à filles et les sauteries privées... ; les 'superettes'
Donc butin à confirmer.

Le butin : du thé, du vin et des centaines de bouteilles de champagne.
Concernant l'enquête :...dans le cadre d'une autre enquête, les gendarmes ont trouvé quelques boîtes de thé et ils ont fait directement le lien avec le cambriolage de l'épicerie Piot à Maubeuge.
Madame Piot était persuadée que les boîtes trouvées ne venaient pas de son magasin.

une idée de fou, ...allé : Le couple Piot se trouvait dans le sud de la France.
Est-ce que le magasin marchait correctement? On a déjà entendu parler de faux cambriolages dans l'espoir de recevoir de l'argent des assurances. Très méchante de ma part, mais l'idée m'est venue quand j'ai lu que Madame Piot était sûre que les boîtes de thé trouvées chez d'"autres malfrats" ne venaient pas de son épicerie.
Comment pouvait-elle en être sûre?
Revenir en haut Aller en bas
Tom

Tom


Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 07/12/2006

Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 EmptyLun 12 Nov 2007 - 1:33

Ella a écrit:

Comment pouvait-elle en être sûre?

ben je sais pas , peut etre la marque , le gout , le lot inscrit sur le paquet... lol!
Revenir en haut Aller en bas
EVE

EVE


Nombre de messages : 566
Age : 100
Localisation : BANDANEIRA
Date d'inscription : 12/03/2007

Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 EmptyLun 12 Nov 2007 - 8:03

désolée d y revenir , mais si jai bien compris : DES CENTAINES de bouteilles de champagne dans une SANTANA ??????????
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines




Nombre de messages : 1364
Date d'inscription : 23/03/2007

Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 EmptyLun 12 Nov 2007 - 21:21

EVE a écrit:
désolée d y revenir , mais si jai bien compris : DES CENTAINES de bouteilles de champagne dans une SANTANA ??????????

A partage égal avec le courtier de leur compagnie d'assurance.. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Maubeuge, 14 août 1982 Empty
MessageSujet: Re: Maubeuge, 14 août 1982   Maubeuge, 14 août 1982 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Maubeuge, 14 août 1982
Revenir en haut 
Page 1 sur 15Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Maubeuge, 13 août 1982-
Sauter vers: