les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS – Machine à café dosette SENSEO Original HD6554/53 + 64 ...
39.99 € 69.99 €
Voir le deal

 

 Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)

Aller en bas 
+55
Limir
Etienne
C.P.
GODFROID
Denis
Hoho
Mathieu
cobra
Tahchak
LV1985
Galahad
arthur29923
AS1987
lrsn
fanta
guy mayeu
Whoknows
lrnt
Niet Simpel
totor
ginlo
CLEMENTL.
g.damseaux
pierre
romeo
luanda
Et In Arcadia Ego
pami75
Cheshire cat
David
Hubert Bonisseur de La Ba
K
CS1958
rob1
Willy-Nilly
Saint Val
dentifrix
aurore
FAITESVITE
Kranz
Jo001
alain
De Paris
dim
jc1243401
Jean Marchenoir
dislairelucien
billbalantines
Marlair Jean-Claude
michel
VicarInAspic
Henry
Trisch
michel-j
SiscoF
59 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32  Suivant
AuteurMessage
Cheshire cat

Cheshire cat


Nombre de messages : 1425
Date d'inscription : 06/08/2013

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 EmptyJeu 14 Nov 2019 - 22:56

Léonidas (Sujet: Re: Alost, 9 novembre 1985) a écrit:
Glen2,

Un terrorisme politique n'est pas nécessairement un terrorisme d'Etat. l'Etat pouvait être visé dans le cas de ces tueries par des individus à l'idéologie nauséabonde. Oro a émis une hypothèse intéressante, j'espère qu'il la développera davantage.
Je ne dirais pas l'Etat (au sens large, ce qui inclus la population et le territoire qui  forme un pays) mais le régime politique qui le gouverne.
Et ce qui s'est produit avec la chute du régime "version 1830" d'une facon assez brutale puisqu'il a même été fait usage des "pouvoirs spéciaux". C'est a à dire des pouvoirs qui permettent la privation des droits des citoyens en situation de crise (et qu'on n'est donc plus dans "un Etat de Droit")
VDB ayant essayé de revenir en politique, ca pose question....
En débattre est un sujet à part entière
Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19201
Date d'inscription : 08/12/2009

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 EmptyMer 18 Déc 2019 - 13:02

.
https://www.consumatrici.it/18/12/2019/cultura/libri/000154398/piazza-fontana-50-anni-dopo-la-strage-i-nomi-dei-colpevoli-in-un-libro

Piazza Fontana: 50 anni dopo la strage i nomi dei colpevoli in un libro

(traduction)

Piazza Fontana : 50 ans après le massacre, les noms des coupables dans un livre

Les blessés dans le massacre de Piazza Fontana étaient au nombre de 88, les morts, d'autre part, 17. C'est le bilan du massacre qui, il y a 50 ans, le 12 décembre 1969, a inauguré une saison dont on se souvient comme celle de la stratégie de la tension. L'expression a été inventée 6 jours avant l'explosion de la bombe par une journaliste anglo-saxonne, Leslie Finer, qui travaillait pour le British Observer. L'article rendait compte des mouvements des formations extra-parlementaires d'extrême droite. Des mouvements qui préfiguraient quelque chose de grave, peut-être un coup d'État ou peut-être le recours à la violence aveugle, comme c'était le cas à l'époque.

La Cour de cassation de 2005

Un demi-siècle plus tard, cette dernière déclaration est pacifique et figure dans le livre qui sort aujourd'hui pour Paper Fist, la série des "Fatto Quotidiano" (faits quotidiens). Il s'intitule "Piazza Fontana : les coupables" (160 pages, 10,20 euros) et a été écrit par la journaliste Antonella Beccaria, en collaboration avec Consumatrici.it. Elle souligne qu'après un très long processus judiciaire qui a abouti à l'examen final de la Cour de cassation le 3 mai 2005, en fait, non seulement il y a le nom de l'organisation - Ordre Nouveau - qui a travaillé pour tuer des citoyens sans méfiance, mais il y a aussi les noms de certains des responsables.

Les néo-fascistes

Les principaux sont ceux de l'éditeur Franco Freda et du libraire Giovanni Ventura de Trévise, tous deux à la tête de la cellule noire de Padoue. Les néo-fascistes, cependant, ne pouvaient plus être jugés ou condamnés pour ce crime parce qu'ils avaient été acquittés définitivement lors d'un précédent procès où ils étaient accusés des mêmes crimes. Les deux premiers registres ont ajouté un troisième nom. Il correspond à Carlo Digilio, vénitien, qui, de 1967 à 1984, fut armurier de Ordre Nouveau.

Couvert dans le monde de la subversion de droite et collaborateur des services de renseignement américains jusqu'en 1978, Digilio a été identifié à Saint-Domingue dans la première moitié des années 90 et ramené en Italie.

Juge Salvini

Il a choisi de collaborer avec la magistrature et cela lui a valu la reconnaissance de circonstances atténuantes génériques qui ont conduit une décennie plus tard à déclarer ses crimes éteints par prescription. Pendant ce temps, ce qu'il a dit au juge d'instruction Guido Salvini a contribué fondamentalement à reconstruire une période historique qui manquait d'éléments non trouvés dans les processus précédents. Parmi ceux-ci, l'identification d'un arsenal dans la province de Trévise, dans la ville de Paese, où ont été développés des dispositifs qui déflagrèrent avant même Piazza Fontana. Les attentats attribués à Ordre Nouveau en 1969 étaient en fait 22 et ont commence le 15 avril, avec une bombe qui a explosé tard dans la soirée dans le rectorat de l'Université de Padoue.

Mandants jamais identifiés

Enfin, parmi les certitudes qui émergent en cinquante ans d'histoire judiciaire, il en est une autre : le rôle des services secrets de l'époque, le Sid. Ses officiers - le général Gianadelio Maletti et le capitaine Antonio Labruna - s'efforçaient de faire fuir à l'étranger les membres d'Ordre Nouveau et les sympathisants qui s'étaient retrouvés dans le collimateur de la justice.

Et puis il y a eu les fausses pistes dans les enquêtes également menées par d'autres : les conclusions, les rapports de service et les témoins qui se sont évaporés. Cela a empêché l'identification de tous les exécuteurs, mais surtout des mandants. Dont l'identité est restée inconnue.

.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19201
Date d'inscription : 08/12/2009

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 EmptyJeu 19 Déc 2019 - 12:53


https://www.lemonde.fr/archives/article/1990/11/11/italie-les-suites-de-l-affaire-gladio-les-declarations-de-l-ancien-patron-de-la-cia-m-william-colby-provoquent-des-remous-dans-les-partis_3978787_1819218.html

ITALIE : les suites de l'affaire " Gladio " Les déclarations de l'ancien patron de la CIA M. William Colby, provoquent des remous dans les partis

La polémique autour de l'opération " Gladio " bat toujours son plein en Italie. Tandis que les partis de la coalition gouvernementale semblent se regrouper pour la défense du président de la République, M. Francesco Cossiga, convoqué par le juge Felice Casson, qui enquête sur l'opération, l'opposition de gauche, communistes en tête, réclame avec insistance la constitution d'une commission parlementaire d'enquête. La multiplication des interventions de M. William Colby, ancien directeur de la CIA, suscite d'autre part de nombreux commentaires.

Publié le 11 novembre 1990 à 00h00

" C'est vrai. L'idée que l'Italie puisse devenir un pays communiste nous préoccupait particulièrement. Nous avons donc décidé de mettre au point un programme d'assistance aux partis du centre, à leurs syndicats, à leurs organisations de jeunesse, bref, à tout leur appareil. " Interrogé la semaine dernière par l'hebdomadaire L'Espresso dans le cadre de la grande traque journalistique autour de l'opération " Gladio " et de ses ramifications hors d'Italie, M. William Colby, directeur de la CIA de 1973 à 1976, revient cette semaine au premier plan de l'actualité transalpine.

Un réseau " sous contrôle italien "

Dans un entretien télévisé qui devait être diffusé, samedi soir 10 novembre, par la chaîne Retequattro, M. Colby, qui était posté à Rome pour son organisation de 1953 à 1958, révèle une partie de ses attributions d'alors. " Selon nos calculs, assure-t-il, les Soviétiques dépensaient environ 50 millions de dollars par an pour soutenir les activités du parti italien. Je peux vous affirmer que les Etats-Unis dépensaient beaucoup moins " pour leurs " opérations secrètes " dans la péninsule. " Tout notre intérêt, poursuit l'ancien patron de la CIA, s'était focalisé sur les élections [italiennes] de 1958. Cette opération fut l'une des plus belles réussites de notre organisation. " Une semaine plus tôt, toujours à L'Espresso, M. Colby, qui dirige aujourd'hui le Washington Consulting Consortium (analyses stratégiques sur commande, entre autres activités), avait affirmé qu'il n'avait jamais entendu parler de l'opération " Gladio ".

En revanche, avouait-il, " je me suis personnellement occupé d'une organisation similaire à Stockholm, entre 1951 et 1953 (...). Le réseau était constitué de groupes anticommunistes, de patriotes, avec structure logistique et dépôts d'armes ". Les " gladiateurs " suédois devaient être activés " en cas d'intervention soviétique ou de révolution communiste interne ". Pour ce qui concerne l'Italie, M. Colby " ne sait absolument pas " si le réseau a pu être utilisé à des fins de subversion interne, "il était entièrement sous contrôle italien".


Revenir en haut Aller en bas
oro




Nombre de messages : 18
Age : 46
Date d'inscription : 13/03/2014

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 EmptyMar 7 Jan 2020 - 1:02

Léonidas a écrit:
pro a écrit:
Et quand ils se sont rendu compte qu’on se foutait d’eux, il ne fallait pas espérer qu’ils quittent le militantisme politique par la petite porte.


Votre analyse est intéressante. Pourriez SVP expliquer ce qui les a fait se rendre compte qu'on se foutait d'eux comme vous dites.

Bonjour, j'ai posté ma réponse plutôt sur le fil :: AXES D'ENQUÊTE :: Les axes exploités :: Extrême droite::  L'extrême-droite en Belgique
Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19201
Date d'inscription : 08/12/2009

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 EmptySam 25 Jan 2020 - 16:12


https://www.compact-shop.de/shop/compact-spezial/tiefer-staat-geheimdienste-und-verfassungsschutz-gegen-die-demokratie/


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Tie10

Note : BfV = Bundesamt für Verfassungsschutz (Office fédéral de protection de la constitution)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Office_f%C3%A9d%C3%A9ral_de_protection_de_la_constitution

(traduction)

Services secrets et protection de la constitution contre la démocratie

Ce numéro spécial de COMPACT traite de la puissance la plus dangereuse de notre pays : l'État profond, la structure de base des services secrets et l'Office pour la protection de la Constitution. Avec le renversement de Hans-Georg Maaßen, l'État profond a montré que les structures de sécurité ne se soucient plus de protéger notre ordre fondamental libéral, par exemple contre l'islam.

L'ennemi est plutôt sur la droite - quoi que cela puisse signifier. Aujourd'hui, l'AfD et d'autres forces patriotiques sont traquées. Quiconque dit un mot sage est visé par l'État profond : il est observé, dénoncé, socialement ostracisé, dénoncé, accusé, condamné, arrêté, enfermé.

Table des matières

Thèmes de couverture
CIA, NSA & Gladio : La guerre secrète des espions américains
Dossier secret BND : les agents allemands au service des puissances étrangères
Protection de la Constitution : Ennemi à domicile - L'attaque contre l'AfD
V-People : les informateurs souterrains de l'État

Contenu complet
CIA, NSA et Gladio
Etat profond : les réseaux souterrains secrets
Oktoberfest 1980 - La piste Gladio : terreur et stratégie de tension
Reine, roi, as, espion : l'Amérique mène le bal dans l'affaire NSU
Des agents de la DIA sur les lieux : Le meurtre de Michèle Kiesewetter
Black Ops en Allemagne : Alliance contre nature : CIA et islamistes
L'ennemi est à l'écoute : Le scandale de la NSA
"Un organisme unifié" : Entretien avec Josef Foschepoth
La République contrôlée : l'Allemagne, pays agent unifié
"En Allemagne, c'est notre droit qui s'applique" : Entretien avec Wolfgang Bosbach
"Anis Amri a servi de leurre à la CIA" : Entretien avec Stefan Schubert
Les documents classifiés : Les dossiers sur l'assassin de la Breitscheidplatz

BND
Contrôle depuis l'étranger : la fondation du BND
"Défense conditionnelle" : le BND et l'affaire du "Spiegel
"Le BND m'a donné des textes" : Entretien avec Udo Ulfkotte
Le registre des péchés du BND : les affaires du service de renseignement extérieur

Protection de la Constitution
Ombres noires sur le bureau : l'ennemi à la maison
"Seuls les hommes politiques établis peuvent violer la constitution" : Entretien avec Josef Schüßlburner
Hors de contrôle : l'histoire scandaleuse des VS
"Les services ont construit la RAF" : renseignement intérieur et terrorisme
Les services secrets nazis : violence et agitation des V-Men
Temme encore et toujours : un agent VS entre le NSU et Lübcke-Mord
La dernière bataille de Maaßens : pourquoi le président de la BfV a dû partir
Des mots qui ont remué la République : Hans-Georg Maaßen
Les traîtres dans l'État profond : l'indiscrétion dans le club des renseignements
L'homme de l'ombre : le successeur de Maassen, Thomas Haldenwang
Tout le monde est suspect : l'AfD dans la ligne de mire du la protection de la constitution
Attention, témoins ennemis ! Rappel à l'opposition

Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19201
Date d'inscription : 08/12/2009

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 EmptySam 25 Jan 2020 - 16:49


Un extrait de la revue...

Agents de la DIA sur les lieux

Le NSU a-t-il assassiné l'officier de police Michela Kiewetter ? Les preuves sont minces - et de nombreux informateurs et agents ont été enregistrés à proximité de la scène de crime, y compris des Américains.


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Dia12


Voir

https://en.wikipedia.org/wiki/Murder_of_Mich%C3%A8le_Kiesewetter

https://en.wikipedia.org/wiki/National_Socialist_Underground

NSU = Nationalsozialistischer Untergrund

_ _ _

Il y a aussi un article sur l'implication de Gladio dans le massacre de l'Oktoberfest à Munich en 1980. Le Bommeleeër est cité dans cet article.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19201
Date d'inscription : 08/12/2009

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 EmptySam 25 Jan 2020 - 20:11


Franz Josef Strauß et la CSU voulaient rejeter la faute de l'attaque sur la gauche, mais il est vite apparu que c'était le fou d'armes de droite Karl-Heinz Hoffmann. Cependant, depuis que les charges retenues contre lui se sont effondrées, il existe des preuves d'un tout autre contexte.


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Okt110


En 1984 et 1986, il y a eu 24 attentats à la bombe dans le petit État, dont deux gendarmes d'une unité spéciale ont dû répondre eux-mêmes. Kramer junior a affirmé que son père avait également participé à cette série d'attentats. Ceci soutient la ligne d'argumentation de l'avocat de la défense Gaston Vogel, qui considère ses deux clients innocents parce que le chef des services secrets luxembourgeois SREL, Charles Hoffmann, est en fait responsable des bombes. Hoffmann avait été en contact avec Kramer senior parce que tous deux appartenaient à une structure souterraine de l'OTAN : les commandos Stay-behind, souvent désignés par le nom de leur section italienne sous le nom de Gladio. Les attaques au Luxembourg avaient été planifiées comme des exercices pour des opérations de sabotage tardives derrière les lignes des forces d'invasion soviétiques.

Kramer Jr. a utilisé son interrogatoire devant le tribunal pénal de Luxembourg non seulement pour aider à éclaircir l'affaire Bommeleer, mais aussi pour raconter l'histoire de l'attentat de Munich : Son père s'était procuré les explosifs, qui provenaient de sources américaines, auxquelles l'étudiant en géologie Gundolf Köhler, membre présumé du groupe sportif militaire Hoffmann (WSG), avait fait référence.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19201
Date d'inscription : 08/12/2009

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 EmptySam 25 Jan 2020 - 20:37


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Su10


Les déclarations de Kramer sur le rôle de son père dans le massacre de l'Oktoberfest en 1980 ont placé le BND et l'OTAN dans la cour des grands, mais aussi les gauchistes. Auparavant, les gauchistes avaient unanimement supposé que le massacre avait été l'œuvre du groupe sportif militaire Hoffmann. Mais Kramer est sur ce point central d'un autre avis. Dans la période précédant la tentative d'assassinat, son père, ainsi que Gundolf Kühler, avec qui il a plus tard construit la bombe, ont également approché le leader du WSG, Karl-Heinz Hoffmann. "Mais il ne voulait rien avoir à faire avec l'OTAN et aurait certainement causé beaucoup de problèmes s'il l'avait découvert", a déclaré M. Kramer dans une interview au quotidien Junge Welt.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19201
Date d'inscription : 08/12/2009

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 EmptySam 1 Fév 2020 - 11:32


En 2004, l'auteur allemand Norbert Juretzko a publié un livre sur son travail au BND. Il y expose en détail le recrutement de partisans pour le réseau allemand des "Stay-behind".

Juretzko lui-même est resté avec Gladio jusqu'en avril 1991, date à laquelle le groupe a été dissous à la suite des révélations italiennes. Il a ensuite déménagé dans le nouveau département 12YA

https://books.google.be/books?id=IfcEAQAAIAAJ&q=Norbert+Juretzko,+book&dq=Norbert+Juretzko,+book&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwib_KmmkrDnAhUNEVAKHV6IBrEQ6AEINjAB

Bedingt dienstbereit: im Herzen des BND, die Abrechnung eines Aussteigers
Norbert Juretzko, Wilhelm Dietl
Ullstein, 2004 - 382 pages

https://books.google.be/books?id=avsEAQAAIAAJ&q=Norbert+Juretzko,+book&dq=Norbert+Juretzko,+book&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwib_KmmkrDnAhUNEVAKHV6IBrEQ6AEILDAA

Im Visier: ein Ex-Agent enthüllt die Machenschaften des BND
Norbert Juretzko, Wilhelm Dietl
Heyne, 2006 - 286 pages

_ _ _

Ce bureau (12YA) à Berlin a en fait été développé conjointement avec l'agence de renseignement américaine DIA. Le superviseur a expliqué dès le début "que les Américains sont maintenant responsables de nos missions opérationnelles".  (...)

Au fil du temps, l'ancien réseau Gladio a également été réactivé à cette fin. Au début de 1993, Juretzko a publié la devise : "Nous mobilisons toutes nos sources "Stay-behind" et les transformons en assistants d'approvisionnement.

_ _ _

Selon "Der Spiegel" :

Norbert Juretzko était parachutiste dans les forces armées allemandes, puis a dirigé des espions à Moscou pour le Service fédéral de renseignement (BND). Il était un agent comme dans un roman de John Le Carré.

Revenir en haut Aller en bas
ginlo




Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 27/05/2014

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 EmptySam 1 Fév 2020 - 13:08

J'ai ce document depuis + de 3 ans, je ne l'ai jamais posté pour des raisons personnels, je viens de le faire sur le BVN flamand.

Qu'en pensez-vous !!!!

La traduction est de Guy Bouten.Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Dod_ci12
Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Dod_gu12
Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Trad_d12
Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19201
Date d'inscription : 08/12/2009

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 EmptySam 1 Fév 2020 - 13:15


Voir :

https://www.cia.gov/library/readingroom/docs/CIA-RDP81M00980R000600320127-1.pdf

The Agency and the Hill
De L. Britt Snider

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Cs10


https://en.wikipedia.org/wiki/United_States_House_Committee_on_Appropriations


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19201
Date d'inscription : 08/12/2009

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 EmptyLun 17 Fév 2020 - 11:17


https://www.wikiwand.com/fr/Communaut%C3%A9_du_renseignement_des_%C3%89tats-Unis


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Cia11


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19201
Date d'inscription : 08/12/2009

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 EmptyLun 24 Fév 2020 - 8:26


William Casey (CIA) prend la parole à l'anniversaire de la DIA


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Cas4110


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Dia4210


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Cas4410


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Cas4510


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Cas4610


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Cas4710


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Cas4810

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19201
Date d'inscription : 08/12/2009

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 EmptyLun 24 Fév 2020 - 9:47


William Colby était très impliqué dans les événements liés aux "Jedburghs"


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Col111
Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Col211


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19201
Date d'inscription : 08/12/2009

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 EmptyLun 24 Fév 2020 - 10:09


Dans les archives de William Casey (CIA), il y a plusieurs documents concernant la Belgique lors de la seconde guerre mondiale...


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Cas7110


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Cas7210


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Cas7310


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Cas7410


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Cas7510


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Cas7610


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Cas7710


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Cas7810


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Cas7910


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19201
Date d'inscription : 08/12/2009

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 EmptyLun 24 Fév 2020 - 10:39


Dans les archives de William Casey (CIA), il y a aussi un document sur les sabotages à la SNCB


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Sn210


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Sn110


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19201
Date d'inscription : 08/12/2009

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 EmptyLun 24 Fév 2020 - 10:47


Dans les archives de William Casey (CIA), il y a encore d'autres documents relatifs à la résistance en Belgique.


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Res110


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Res210


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Res310


Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Res410


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19201
Date d'inscription : 08/12/2009

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 EmptyMar 25 Fév 2020 - 13:28

.
CIA coups d'État organisés
 
https://www.youtube.com/watch?v=XSAkPr9KnSM
 
A noter : les activités de Howard Hunt.
 
Howard Hunt, l’ancien responsable du bureau de la CIA à Mexico, impliqué dans un nombre invraisemblable de coups fourrés : du renversement du président guatémaltèque Jacobo Arbenz en 1954 au cambriolage de l’immeuble du Watergate en 1972, en passant par la tentative avortée d’invasion de Cuba, à la Baie des Cochons, en 1961.
 
Dans le petit détachement 202 de l'OSS sous Paul Helliwell à Kunming, il y avait: E. Howard Hunt, Ray Cline, Lou Conein, John Singlaub et Mitchell WerBell.

On retrouve Ray Cline plus haut dans les "Veterans of OSS"
.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19201
Date d'inscription : 08/12/2009

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 EmptyDim 1 Mar 2020 - 14:26


Un dossier sur les opérations secrètes :

https://www.futile.work/uploads/1/5/0/1/15012114/crackpot_truth_list.pdf


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19201
Date d'inscription : 08/12/2009

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 EmptyMar 3 Mar 2020 - 8:19

.
https://www.altroquotidiano.it/delitto-pecorelli-la-giornalista-che-ha-fatto-riaprire-le-indagini-il-direttore-di-op-ucciso-perche-aveva-scoperto-i-preparativi-della-strage-di-bologna/

3 Marzo 2020

(traduction)

Le crime de Pecorelli, le journaliste qui a fait rouvrir l'enquête : "Le directeur de l'OP a été tué parce qu'il avait découvert les préparatifs du massacre de Bologne".

(...)

En particulier, dans le dossier constitué par Carlo Calvi, le fils de Roberto Calvi, le banquier du Banco Ambrosiano tué à Londres en juin 1982. Il s'agit de documents couverts par le secret que j'ai eu l'occasion de consulter. Dans ces documents, on trouve les rapports des services secrets de l'époque, rédigés immédiatement après le massacre et d'autres précédemment, qui montrent comment les activités préparatoires de la stratégie des massacres, avec Licio Gelli comme directeur et Federico Umberto D'Amato comme organisateur, auraient déjà commencé en février 1979, c'est-à-dire un mois avant le meurtre de Pecorelli. Le directeur de l'OP a été supprimé parce qu'il avait pris conscience du plan lié à la stratégie de la tension de ces années-là. Et il y a un autre fait qu'il ne faut pas oublier : Stefano Delle Chiaie, qui avec Adriano Tilgher a été le fondateur de l'Avanguardia Nazionale, était un confident sous couverture de Federico Umberto D'Amato.

(...)
.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19201
Date d'inscription : 08/12/2009

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 EmptyDim 8 Mar 2020 - 19:09


https://www.tijd.be/politiek-economie/belgie/algemeen/staatsveiligheid-vraagt-beter-beveiligd-communicatienetwerk/10211987.html

Staatsveiligheid vraagt beter beveiligd communicatienetwerk

Lars Bové 03 maart 2020

Begin vorige maand maakte De Tijd samen met het Nederlandse onderzoeksplatform Argos bekend dat ook België het doelwit was van een jarenlange spionageoperatie van 1970 tot 1993 door de Amerikaanse inlichtingendienst CIA en de Duitse BND. In een zeer geheim evaluatierapport van 96 pagina’s dat de CIA in 2004 opstelde over de spionageoperatie Rubicon stond volgende passage over België: ‘Verschillende klanten, in het bijzonder Brazilië, België en Italië, waren waardevol voor de verheldering die hun rapporten boden over diplomatieke gebeurtenissen wereldwijd.’

(...)

(traduction)

Au début du mois dernier, De Tijd a annoncé, avec la plate-forme d'enquête néerlandaise Argos, que la Belgique avait également été la cible d'une opération d'espionnage de 1970 à 1993 par le service de renseignement américain CIA et le BND allemand. Dans un rapport d'évaluation très secret de 96 pages que la CIA a rédigé en 2004 sur l'opération d'espionnage Rubicon, le passage suivant sur la Belgique était écrit : "Plusieurs clients, en particulier le Brésil, la Belgique et l'Italie, ont été précieux pour les éclaircissements que leurs rapports apportaient sur les événements diplomatiques dans le monde".

Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19201
Date d'inscription : 08/12/2009

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 EmptyJeu 12 Mar 2020 - 19:07


https://www.rtbf.be/tv/article/detail_un-reseau-d-espionnage-au-coeur-de-la-suisse?id=10451412

DOC SHOT : "Opération Rubicon, un réseau d'espionnage au cœur de la Suisse"

Publié le lundi 09 mars 2020 - Mis à jour à 08h43

François Mazure vous emmène cette fois en Suisse pour faire la lumière sur l'opération RUBICON. Cette enquête a fait l'effet d'une bombe au plus haut sommet de l'Etat. Après des années de suspicion, les faits sont là : la Suisse a bel et bien hébergé l’opération d’espionnage la plus importante depuis la Seconde Guerre mondiale.

Longtemps suspectée, l’entreprise suisse de matériel de communication Crypto était secrètement contrôlée par le CIA et l’espionnage allemand. Grâce à des machines truquées, plus de cent pays à travers le monde ont été espionnés. Que savait la Suisse ? Dans quelle mesure sa neutralité et ses relations diplomatiques sont-elles compromises ?

Pour le savoir, Rendez-vous dans "Doc shot" avec le documentaire "Opération Rubicon, un réseau d'espionnage au cœur de la Suisse" ce jeudi 12 mars à 22h20 et sur Auvio où le documentaire sera disponible pendant 3 mois.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19201
Date d'inscription : 08/12/2009

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 EmptyVen 13 Mar 2020 - 6:41


https://www.rtbf.be/auvio/emissions/detail_doc-shot?id=12502

https://www.rtbf.be/auvio/detail_operation-rubicon-un-reseau-d-espionnage-au-coeur-de-la-suisse?id=2611734

Opération Rubicon, un réseau d'espionnage au coeur de la Suisse



Revenir en haut Aller en bas
pierre




Nombre de messages : 1013
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 EmptyDim 26 Avr 2020 - 23:11




Et encor un témoignage de plus de la participation du Stay behind aux TBW (2eme vague).

il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
pierre




Nombre de messages : 1013
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 EmptyDim 26 Avr 2020 - 23:14

"Ici Bruxelles... - Chers amis Stay behind, la section SDRA 8 vous assure de sa très haute estime et vous remercie de votre dévouement au pays. Ils vous certifient que les pressions et les menaces seront vaines et que la parole donnée sera honorée. "Adolphe se porte bien."
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
Contenu sponsorisé





Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)   Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie) - Page 31 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Stay-Behind (OTAN & CIA) / Gladio (Italie)
Revenir en haut 
Page 31 sur 32Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Les axes exploités :: La piste terroriste/Gladio-
Sauter vers: