les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -25%
Nike Waffle Trainer 2
Voir le deal
74.97 €

 

 Cherid, Jean-Pierre

Aller en bas 
4 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
HERVE




Nombre de messages : 19204
Date d'inscription : 08/12/2009

Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Cherid, Jean-Pierre   Cherid, Jean-Pierre - Page 11 EmptyVen 24 Sep 2021 - 9:13


Dans le même document :

Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Ams111

(traduction)

P2 : point de rencontre, connexion, centre de propulsion. centre de propulsion. Réunions, proclamations, interventions. Francs-maçons et piduistes sans fin. Amos Spiazzi ; Umberto Federico D'Amato ("le bureau des massacres") : "Je suis entré dans la loge pour la contrôler ". Le "coup d'État libéral" de Sogno


Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Vis110
Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Vis210

(traduction)

Au sein de la franc-maçonnerie, beaucoup étaient conscients du fait que l'organisation était d'une manière ou d'une autre impliquée dans les complots en cours, non seulement pour le pourcentage très élevé d'officiers et de membres des services qui y étaient présents. Le secrétaire de Salvini, Sambuco, lors du procès pour Italicus parle des craintes du Grand Maître d'un coup d'État qui aurait dû avoir lieu au cours de l'été 1974 et dit que les années précédentes, Salvini avait peur comme une "idée fixe" qu'il y aurait un renversement de la situation, impression qui découle également des contacts fréquents du Grand Maître avec le chef du SID, Miceli, et avec les chefs militaires.

De plus, seulement en rappelant certains des suspects (de diverses manières, pour les événements subversifs de ces années) qui appartenaient à la franc-maçonnerie, la liste est longue. Pour la Rosa dei Venti : le Grand Maître de la loggia de Piazza del Gesù, Giovanni Ghinazzi, avec Dante Labanti et Roberto Petronelli, Giancarlo De Marchi, le général Ugo Ricci, Adelino Ruggeri, Antonio Parzi, Alliata di Montereale (P2) et Francesco Nardella ; pour le coup d'État Borghèse, le commandant Borghèse, Saccucci, Orlandini, Salvatore Drago, Duilio Fanali (P2), Vito Miceli (P2). Fin 1972, moment crucial de l'action subversive, le colonel Amos Spiazzi, élément central de la Rosa dei Venti, - selon ce qu'il a lui-même déclaré - se voit proposer sur le ton d'une promesse-menace de rejoindre une loge couverte comme une garantie contre la subversion de gauche, une loge dirigée par de très grandes personnalités, à savoir P2. Dans le contexte de la subversion de l'État de ce quinquennat, se détache également une autre figure centrale du système d'ordre-désordre de l'État : le préfet Umberto Federico D'Amato en charge du Bureau des affaires réservées du ministère de l'Intérieur ("le bureau des massacres") jusqu'à sa dissolution pour "déviations" en 1974. Le témoin Aleandri a déclaré : "Au sein du ministère de l'Intérieur, parmi les personnes qui, selon les frères De Felice, avaient apporté leur soutien au coup d'État Borghese et en général à la stratégie de la tension, il y avait Federico D'Amato, lié par des liens d'amitié à Alfredo De Felice, qui en parlait en termes confidentiels...". D'Amato, qui a également été mis en cause pour les manœuvres de dissimulation relatives au massacre de Piazza Fontana de 1969, a déclaré, comme beaucoup d'autres, qu'il avait " rejoint la Loge P2 pour obtenir des informations et les contrôler ", un signe supplémentaire de la centralité de l'organisation gellienne comme carrefour de la subversion dans la liaison avec les organes officiels et étatiques.


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19204
Date d'inscription : 08/12/2009

Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Cherid, Jean-Pierre   Cherid, Jean-Pierre - Page 11 EmptySam 2 Oct 2021 - 14:00


En ce qui concerne les liens avec la Belgique, il faut aussi s'intéresser à Salvatore Francia.

https://books.openedition.org/pur/46754?lang=fr


Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Sva10


Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Saf10

_ _ _

L'Orchestre noir: Enquête sur les réseaux néo-fascistes
Frédéric LAURENT


Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Orno10


_ _ _

Dossier Ecoovie - le mic-mac des services secrets
Jean-Frederick Deliege , Philippe Brewaeys


Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Munier10

Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Gimu10


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19204
Date d'inscription : 08/12/2009

Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Cherid, Jean-Pierre   Cherid, Jean-Pierre - Page 11 EmptySam 2 Oct 2021 - 16:18


https://books.openedition.org/pur/46754?lang=fr


Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Fed10


Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Six10


https://www.facebook.com/sixtoenriquedeborbon/photos/confidentiel-n%C2%BA-1-hiver-1979revue-%C3%A9dit%C3%A9e-par-linstitut-europ%C3%A9en-de-recherche-et-/10154037281591772/


Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Cofi10


Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Cadre10

Adriano Tilgher est l’un des dirigeants d’Avanguardia Nazionale et bras droit de Stefano Delle Chiaie.


Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Con1111

Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Con1211

_ _ _

Pour information :

https://www.liberation.fr/france/2020/02/28/a-paris-les-obsedes-du-complot-juif-se-reunissent_1779978/

28 février 2020 à 18h22

(...) C'est cette Action française dissidente menée par Hatem qui organise l'événement de samedi, toujours à Paris. La liste des invités est un who's who de l'extrême droite antisémite française : Benedetti, forcément, mais aussi Jérôme Bourbon (du canard négationniste Rivarol), Alain Escada (chef des nationaux-catholiques de Civitas), la soralienne Marion Sigaut, Pierre-Antoine Plaquevent (obsédé par Soros et «l'invasion migratoire»), Stéphanie Bignon (de Terre et Famille, proche de Civitas), ou encore le prince Sixte-Henri de Bourbon-Parme, qui ne cache pas sa proximité avec des personnalités du Rassemblement national. (...)

Note : Alain Escada et le général Robert Close ont été proches ; Alain Escada connaît par ailleurs Roberto Fiore.


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19204
Date d'inscription : 08/12/2009

Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Cherid, Jean-Pierre   Cherid, Jean-Pierre - Page 11 EmptySam 2 Oct 2021 - 19:09


Claudio Mutti et Salvatore Francia (rédacteurs dans "La Nation Européenne", revue créée par Jean Thiriart) connaissaient bien Elio Massagrande et Stefano Delle Chiaie.

Selon un lecteur attentif...

Those are the statements released by Francia on Delle Chiaie, where he said he wasn't a good friend with him. But he had good ties with Massagrande, as they were both members of Ordine Nuovo. So, by the statements released by far-right militants we know that Massagrande and Francia met various times at the Ordine Nuovo congresses.


Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Fra1110

Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Fra211


Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Fra310

(traduction)

En fait, dans la prison de Carabanchelle à Madrid, j'ai rencontré, parce qu'ils étaient détenus avec moi, Salvatore Francia, Eliodoro Pomar, Elio Massagrande, un certain Francesco dont je ne me souviens plus du nom, Mario Tedeschi, Flavio Campo, ...

_ _ _

Mutti was a good friend of Freda, so was also well connected to this group. It is important to indicate that Mutti was converted to Islam (later also other far right extremists like Pietro Benvenuto did this choice) and so published books and pamphlets with another converted far-right extremist, Giovanni Oggero, well known freemason (who participated to the rebuilt of the freemasonry in the Eastern Europe in the '90s, accompaning the later Grand Master Luigi Danesin), communal councillor with the MSI (the neofascist party). Oggero was a friend of Prince Alliata, so he could have connected Spiazzi with Oggero (and then Mutti).


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19204
Date d'inscription : 08/12/2009

Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Cherid, Jean-Pierre   Cherid, Jean-Pierre - Page 11 EmptyDim 14 Nov 2021 - 18:56


https://blogs.mediapart.fr/bloyer/blog/250721/le-film-de-thomas-lacoste-pays-basque-et-liberte-est-un-tissu-de-contre-verites

(...)

Jean-Pierre Cherid, était un sergent vétéran parachutiste lors de la guerre d’Algérie ayant par la suite rejoint l’OAS ; il avait participé à des actions du bataillon basque espagnol du temps de Franco et, aux débuts du GAL, avait servi comme chef de la structure de mercenaires. À sa mort, il a été remplacé dans cette fonction par Jean-Philippe Labade, impliqué dans l’assassinat de Arenaza, beau-frère de Txomin.

(...)


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19204
Date d'inscription : 08/12/2009

Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Cherid, Jean-Pierre   Cherid, Jean-Pierre - Page 11 EmptyDim 21 Nov 2021 - 17:50


La transicion sangrienta
Una historia violenta del proceso democratico en Espaf\a (1975-1983)
Mariano Sanchez Soler
(2010)


Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Montec10

(traduction)

Le dimanche 9 mai 1976, lors de l'ascension carliste annuelle au sommet du Montejurra (Estella), l'ancien commandant de l'armée espagnole, José Luis Marin Garcia Verde, adepte de l'ultra-carliste Sixto de Borbon et membre de la Comunion Tradicionalista, a abattu Aniano Jiménez Santos, quarante ans, membre de la HOAC.

A également été tué le jeune Ricardo Garcia Pellejero, un ouvrier de vingt ans, mitraillé sur cette montagne par Francisco Carreras Garcia Maurino. Quatre autres personnes ont été blessées par balle. Parmi les assaillants armés ont été identifiés et photographiés des néo-fascistes italiens, des guérilleros du Cristo Rey, des membres de la Falange Espanola Tradicionalista et de la JONS, des ultras carlistes de la Comunion Tradicionalista, et des mercenaires, comme Jean Pierre Cherid, qui interviendront plus tard dans la sale guerre antiterroriste.

(...)

Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Jpche10

(traduction)

D'autre part, des organisations d'extrême droite telles que les Guerrilleros de Cristo Rey, Fuerza Nueva et d'autres ont contacté des membres de la soi-disant Ligue fasciste internationale italienne, de la Triple A argentine et d'autres organisations similaires. Cela a permis à des figures connues du fascisme international de venir à Montejurra, comme Stefano delle Chiaie, Augusto Cauchi et l'Argentin Rodolfo Almiron, qui deviendra plus tard le garde du corps de Manuel Fraga. Le mercenaire Jean Pierre Cherid fait sa première apparition à Montejurra.

(...)

Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Direc10

(traduction)

Ce sont, par ordre alphabétique, les ultra-droitiers étrangers identifiés à Montejurra : Rodolfo Eduardo Almiron Sena, alias "El Pibe", membre de la Triple A ; Pietro Benvenuto di Fu Giuseppe ; Emilio Berra Aleman, alias "El Chacal" ; Giuseppe Calzona, alias "Mario Leti" ; Augusto Cauchi ; Pier Luigi Concutelli, condamné la même année en Italie pour le meurtre du juge Vìttorio Occorsio avec des armes achetées par la police espagnole ; Henri Courau ; Jean Pierre Cherid ; Stefano delle Chiaie ; Salvatore Francia ; Loris Gatelli ; José Vicente Labia ; Adolfo Lauro ; Elio Massagrande ; Alberto Molinos ; Juan Ramon Morales ; Mario Pellegrini ; Marco Pozzan ; Mauro Tedeschi ; Francesco Zaffoni, et les membres des Guerrilleros de Cristo Rey José Ignacio Fernandez Guaza et Fernando Santos Arrarte. et Fernando Santos Arrarte.


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19204
Date d'inscription : 08/12/2009

Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Cherid, Jean-Pierre   Cherid, Jean-Pierre - Page 11 EmptyDim 21 Nov 2021 - 18:55


La transicion sangrienta
Una historia violenta del proceso democratico en Espaf\a (1975-1983)
Mariano Sanchez Soler
(2010)


Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Ricci110


(traduction)

Ricci, Mario (Avanguardia Nazionale). Surnoms "Mario Vannoli" et "Carlo Vannoli". Né à Sansepolcro (Arezzo) le 6 juillet 1949. Il s'est rendu en Espagne directement depuis Bruxelles pour créer, au nom de l'Italien Nicola Aldo Annone, l'agence de voyages Transalpino, que la police espagnole a fini par considérer comme une véritable façade du réseau de l'Internationale noire. Il a collaboré avec Jean Pierre Cherid à plusieurs attentats dans le sud de la France, dont l'assassinat du chef de l'ETA José Miguel Benaran Ordenana, "Argala", le 20 décembre 1978, lorsque le dispositif que Cherid, Ricci et un policier espagnol avaient placé dans sa voiture a explosé.


Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Tx10

(traduction)

Le 5 juillet 1976, il est condamné par contumace à cinq mois d'emprisonnement dans le procès italien contre Avanguardia Nazionale. Le 27 mai 1977, les juges de Florence ordonnent à nouveau son arrestation pour usage de documents volés. Le 21 février 1979, avec le mercenaire André Pervins, Giusseppe Calzona et Jean Pierre Cherid, il tente d'enlever - sans succès - Arantza Sasiain, compagne du leader de l'ETA Domingo Iturbe Abasolo, "Txomin", l'homme fort militaire de l'ETA après la mort d'Argala. Le 14 novembre 1979, bien que recherché, Ricci a pu se rendre à Caracas (Venezuela) et, le 14 novembre 1980, il a participé, avec Jean Pierre Cherid, aux assassinats de l'ingénieur basque Joaquin Alfonso Echevarria, qui avait collaboré avec l'ETA, et de son épouse, Esperanza Arana. Le 21 mars 1981, à Saint-Jean-de-Luz (France), en compagnie de Cherid et Pervins, avec lesquels il forme un commando stable, il tente d'assassiner le numéro deux de l'ETA de l'époque, Eugenio Etxebeste, "Antxon".


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19204
Date d'inscription : 08/12/2009

Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Cherid, Jean-Pierre   Cherid, Jean-Pierre - Page 11 EmptyLun 22 Nov 2021 - 9:39


Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Jurra10


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19204
Date d'inscription : 08/12/2009

Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Cherid, Jean-Pierre   Cherid, Jean-Pierre - Page 11 EmptyLun 22 Nov 2021 - 9:46


Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Elmas10


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19204
Date d'inscription : 08/12/2009

Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Cherid, Jean-Pierre   Cherid, Jean-Pierre - Page 11 EmptyLun 22 Nov 2021 - 9:53


Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Anexo10


Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Vvp10


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19204
Date d'inscription : 08/12/2009

Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Cherid, Jean-Pierre   Cherid, Jean-Pierre - Page 11 EmptyLun 22 Nov 2021 - 15:20


Mario Ricci

(rappel)

Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Maric10

(traduction)

Ricci, Mario (Avanguardia Nazionale).
Surnoms "Mario Vannoli" et "Carlo Vannoli".
Né à Sansepolcro (Arezzo) le 6 juillet 1949. S'est rendu en Espagne directement depuis Bruxelles pour créer, pour le compte de l'Italien Nicola Aldo Jannone, l'agence de voyages Transalpino, que la police espagnole a fini par considérer comme une véritable façade du réseau Black International. Il a collaboré avec Jean Pierre Cherid à plusieurs attentats dans le sud de la France, dont l'assassinat du chef de l'ETA José Miguel Benaran Ordenana, "Argala", le 20 décembre 1978, lorsque l'engin que Cherid, Ricci et un policier espagnol avaient placé dans son véhicule a explosé.

Le 5 juillet 1976, il est condamné par contumace à cinq mois d'emprisonnement dans le procès italien contre Avanguardia Nazionale. Le 27 mai 1977, les juges de Florence ordonnent à nouveau son arrestation pour usage de documents volés. Le 21 février 1979, avec le mercenaire André Pervins, Giusseppe Calzona et Jean Pierre Cherid, il tente d'enlever - sans succès - Arantza Sasiain, un collègue du leader de l'ETA Domingo Iturbe Abasolo, "Txomin", l'homme fort militaire de l'ETA après la mort d'Argala. Le 14 novembre 1979, bien que recherché, Ricci a pu se rendre à Caracas (Venezuela) et, le 14 novembre 1980, il a participé, avec Jean Pierre Cherid, aux assassinats de l'ingénieur basque Joaquin Alfonso Echevarria, qui avait collaboré avec l'ETA, et de son épouse, Esperanza Arana. Le 21 mars 1981, à Saint-Jean-de-Luz (France), en compagnie de Cherid et Pervins, avec lesquels il forme un commando stable, il tente d'assassiner le numéro deux de l'ETA de l'époque, Eugenio Etxebeste, "Antxon".


_ _ _

"en compagnie de Cherid et Pervins, avec lesquels il forme un commando stable"

André Pervins

https://www.larazon.es/cataluna/20200614/ph5vjbzpvbbfhl3rfyulraf754.html

ÚLTIMA ACTUALIZACIÓN.28-09-2020 | 14:47 H

(traduction)

"Felipe Gonzalez a accepté de créer un groupe de mercenaires pour combattre les terroristes en dehors de la loi".

La CIA a enquêté sur les attaques du GAL au milieu des années 80. Une série de documents déclassifiés de l'agence américaine fournit davantage d'informations sur les premières attaques du groupe terroriste.

La CIA s'est toujours intéressée aux aspects de notre vie politique et sociale qui pouvaient avoir des répercussions à l'étranger. Après tout, dans les années 1980, par exemple, notre pays était un allié précieux. Il n'est donc pas surprenant qu'en 1984, l'Agence se soit intéressée à l'un des épisodes les plus sombres de notre histoire récente. Grâce à des fichiers déclassifiés de la CIA, nous savons que les États-Unis ont enquêté sur GAL.

(...)

À cet égard, le document note que le GAL "a semé la peur et la désorganisation dans les rangs des membres fugitifs de l'ETA" qui se trouvent en France où au moins neuf personnes ont déjà été tuées. Selon le document des services de renseignement américains, "les opérations du GAL sont de provenance incertaine - dans des communiqués, ils ont affirmé être de diverses nationalités - et ont des liens avec la pègre, l'Organisation de l'armée secrète (OAS) et la Légion étrangère française, bien que de nombreux journalistes et observateurs publics espagnols soupçonnent fortement le groupe d'avoir été suivi par le gouvernement espagnol".

(...)

Il y avait plus d'informations, dont la plupart, comme l'a reconnu l'Agence, provenaient de ce qui avait été publié ces dernières semaines dans l'hebdomadaire "Cambio 16". C'est ce qui lui permet d'inclure certaines informations sur les mercenaires qui auraient travaillé pour le Bataillon basque espagnol, comme les Français André Pervins et Jean Pierre Cherid, ainsi que l'Argentin José María Boccardo Román, dont la biographie de la CIA est encore partiellement censurée. La CIA a également fait état de l'arrestation de collaborateurs du GAL par les autorités françaises.

(...)

_ _ _

Dans l'ombre de Bob Denard: Les mercenaires français de 1960 à 1989
Walter Bruyère-Ostells


Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Pervin10



Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19204
Date d'inscription : 08/12/2009

Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Cherid, Jean-Pierre   Cherid, Jean-Pierre - Page 11 EmptyLun 22 Nov 2021 - 18:23


Le mythe de la transition pacifique: Violence et politique en Espagne (1975 ...
Sophie Baby


Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Vladim10

_ _ _

https://elpais.com/diario/1985/06/03/espana/486597604_850215.html

La justicia francesa sabe que la munición utilizada en atentados contra 'etarras' es de fabricación española

03 JUN 1985

(traduction)

La justice française sait que les munitions utilisées dans les attaques contre les "membres de l'ETA" sont de fabrication espagnole.

(...)

Le juge Fau, également originaire de Bayonne et qui a un temps enquêté sur la guerre sale, a appris que deux pistolets Smith et Wedson saisis début 1980 à Saint-Jean-de-Luz sur André Pervins, un mercenaire anti-ETA décédé en 1982, avaient été achetés par des membres des forces de sécurité espagnoles à une usine de Houston (États-Unis). Les autorités espagnoles ont répondu dans cette affaire qu'elles avaient effectivement acheté ces armes, mais qu'elles avaient été volées dans une voiture de police et qu'on n'avait plus jamais entendu parler d'elles.

(...)

_ _ _

Note : décédé avant ou après le 30 septembre 1982 ?


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Cherid, Jean-Pierre   Cherid, Jean-Pierre - Page 11 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Cherid, Jean-Pierre
Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: les suspects-
Sauter vers: