les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -20%
Promo sur les Baskets Nike Air Max 2090
Voir le deal
119.97 €

 

 L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot

Aller en bas 
+41
Cheshire cat
pami75
x
Chronos
HERVE
Limir
Etienne
Roulio
dcmetro
obelix
Frédéric
luanda
totor
AlPot
RB
Andr
alix
dislairelucien
FAITESVITE
Cyrano
felix
oeilneuf
chris
Cusmenne Claude
dim
minus
romeo
AC30
piotr
billbalantines
undercover
a h
Henry
michel-j
pierre
wil
K
Kranz
B.R.
EVE
michel
45 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
x




Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 08/04/2019

L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 EmptyMar 25 Juin 2019 - 14:38

pami75, si j'ai bien compris le sens de votre intervention, vous souhaitiez appuyer le caractère crédible et bien établi de la phrase que j'ai relevée dans le rapport.

J'ajoute que la reconstitution rtbf, elle-aussi, semble avoir repris dans son scénario cet élément d'un auteur assis à l'arrière qui se retourne vers la R4. Voir à cet instant précis : https://www.youtube.com/watch?v=_5OVZZAXot8&t=7m57s
Revenir en haut Aller en bas
pami75




Nombre de messages : 607
Date d'inscription : 23/04/2013

L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 EmptyMar 25 Juin 2019 - 16:01

x a écrit:
pami75, si j'ai bien compris le sens de votre intervention, vous souhaitiez appuyer le caractère crédible et bien établi de la phrase que j'ai relevée dans le rapport.

J'ajoute que la reconstitution rtbf, elle-aussi, semble avoir repris dans son scénario cet élément d'un auteur assis à l'arrière qui se retourne vers la R4. Voir à cet instant précis : https://www.youtube.com/watch?v=_5OVZZAXot8&t=7m57s

En cas de poursuite, se retourner pour observer où sont les poursuivants me semble assez logique.
Ce qui est plus surprenant, c'est de reconnaître un collègue...et ne rien en dire dans ses déclarations.
Même si cela peu paraître compréhensible...à certains égards tant c'est incroyable.
Mais plus après l'arrestation de janvier 86 !
Il faut alors faire part officiellement de ses observations.
C'est alors au dossier.
Si c'est Bouhouche, difficile d'imaginer que l'armurier ne l'ait pas reconnu. Il aurait alors menti.
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu




Nombre de messages : 2065
Date d'inscription : 30/08/2016

L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 EmptyMar 25 Juin 2019 - 16:20

Un P.R. à été réalisé suite à l'agression commise le 10 Mai 1982, soit quelques mois auparavant, et là encore on retrouve un physique ressemblant à un membre de cette team, la morphologie correspond aussi.. . Comme la manière, les connaissances et les manquements qu'ils ont pour se fournir en automobile, c'est rare.

Mendez et Bouhouche ont mêlés leur noms aux tueries et cela bien avant qu'ils ne soient pointés du doigt par les victimes survivantes, ce qui accrédite selon moi la reconnaissance des gendarmes Sartillot et Campine.

Citation :
Ce qui est plus surprenant, c'est de reconnaître un collègue...et ne rien en dire dans ses déclarations.
Même si cela peu paraître compréhensible...à certains égards tant c'est incroyable.
Mais plus après l'arrestation de janvier 86 !

Toujours protéger le corps, c'est ainsi.



Cordialement Pami,
Revenir en haut Aller en bas
Manicon




Nombre de messages : 549
Date d'inscription : 02/05/2018

L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 EmptyMar 25 Juin 2019 - 19:05

Guy, j'ai énormément de mal à voir la griffe de Bouhouche dans cette attaque où la préparation était une fois de plus, incohérente.

On fait des plaques en doublette mais on prend un itinéraire de fuite qui passage devant une gendarmerie, qui franchit un passage à niveau, on fait le changement de plaque dans un renfoncement avec un timing hasardeux (Campine et Sartillot reviennent pare-choc contre pare-choc) et on en découd avec eux dans un carrefour à la disposition étroite, proche d'une voie d'accès directe pour l'arrivée d'éventuels renforts, alors qu'à la hauteur même de la zone du changement de plaque, il y avait moyen de faire d'une pierre deux coups dans l'allée du Sanatorium de Tombeek et "tirer" les deux gendarmes wavrien comme des lapins.

J'ai du mal à penser qu'un Bouhouche soit partie prenante d'une telle pantalonnade qui, si les auteurs avaient été moins prompts à ouvrir le feu et les forces de l'ordre plus aptes à réagir à de la violence brute (constat qui est un leitmotiv de nombre d'échecs d'affaires de banditisme de +/- 1975 à 1990 en Belgique), on frise l'opération casse-pipe pour nos assaillants.
Revenir en haut Aller en bas
Clint Eastwood

Clint Eastwood


Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 08/02/2018

L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 EmptyMar 25 Juin 2019 - 20:17

Manicon a écrit:
Guy, j'ai énormément de mal à voir la griffe de Bouhouche dans cette attaque où la préparation était une fois de plus, incohérente.

On fait des plaques en doublette mais on prend un itinéraire de fuite qui passage devant une gendarmerie, qui franchit un passage à niveau, on fait le changement de plaque dans un renfoncement avec un timing hasardeux (Campine et Sartillot reviennent pare-choc contre pare-choc) et on en découd avec eux dans un carrefour à la disposition étroite, proche d'une voie d'accès directe pour l'arrivée d'éventuels renforts, alors qu'à la hauteur même de la zone du changement de plaque, il y avait moyen de faire d'une pierre deux coups dans l'allée du Sanatorium de Tombeek et "tirer" les deux gendarmes wavrien comme des lapins.

J'ai du mal à penser qu'un Bouhouche soit partie prenante d'une telle pantalonnade qui, si les auteurs avaient été moins prompts à ouvrir le feu et les forces de l'ordre plus aptes à réagir à de la violence brute (constat qui est un leitmotiv de nombre d'échecs d'affaires de banditisme de +/- 1975 à 1990 en Belgique), on frise l'opération casse-pipe pour nos assaillants.


Critique un peu simpliste Very Happy

Tiens, la (toute) petite bretelle - qu'il faut connaître - où ces crapules ont changé les plaques de la SANTANA et où ils se sont vraisemblablement dégrimés aussi, était située derrière le garage VOLVO où le petit BOUHOUCHE faisait faire l'entretien de sa bagnole ...





Revenir en haut Aller en bas
Léonidas




Nombre de messages : 1169
Date d'inscription : 08/01/2019

L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 EmptyMar 25 Juin 2019 - 20:28

Y avait-il un accès depuis cette bretelle à l'arrière du garage volvo?, s'est-on intéressé à ceux qui travaillaient dans ce garage?

Et Beijer qui faisait entretenir sa bagnole à 2 pas de chez Dekaise. La Belgique est vraiment très petite..
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu




Nombre de messages : 2065
Date d'inscription : 30/08/2016

L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 EmptyMar 25 Juin 2019 - 20:46

Bonsoir Manicon,

moi j'y vois de l'intelligence dans l'emploi des plaques françaises, car c'est la première chose que renseigne un témoin et une fois enlevées ( très vite en coupant les ficelles qui les maintiennent) les plaques Belges toutes prêtes en dessous rendent le véhicule plus clean, moins recherché dirais je.    

Concernant Wavre, il est important de relire les messages de Claude Cusmenne, comme par exemple pour ce passage à niveau, voici :  

Citation :
hum…., le passage à niveau de Wavre,ne posait aucun souci…...en effet, si fermé, et bien souvent un train de marchandises à l'arrêt en gare de Wavre, vu le nombre de wagons, le passage reste fermé de longues minutes, entre 3 et 5'.....mais ou est le souci ? 50m avant le passage on tourne à gauche, on fait 150m on passe sur le "pont des amours" qui surplombe les voies de chemin de fer, on tourne à nouveau à droite et on se retrouve au même endroit mais de l'autre côté du passage à niveau….(bien connu des riverains)…
Cdlt

Vous avez écris :  

Citation :
J'ai du mal à penser qu'un Bouhouche soit partie prenante d'une telle pantalonnade qui, si les auteurs avaient été moins prompts à ouvrir le feu et les forces de l'ordre plus aptes à réagir à de la violence brute (constat qui est un leitmotiv de nombre d'échecs d'affaires de banditisme de +/- 1975 à 1990 en Belgique), on frise l'opération casse-pipe pour nos assaillants.

Si. . .Oui mais voilà les auteurs étaient prompt à réagir, très réactifs et impitoyables et ils ne l'ont pas improvisés, ils l'avaient décidés dès le début,

Il y a toujours une part de risque dans l'action, Pierre Loutrel s'est bien flingué tout seul en quittant les lieux de sa dernière opération.
Madani Bouhouche était quelqu'un de décidé, et plus encore quand il y avait du monde autour de lui.
Il n'a pas fait que des gros coups avec Robert Beijer, ce n'est pas l'ensemble de son œuvre.
Il s'est par exemple fait pincé pour un vol domestique avant de rentrer à la gendarmerie.
Il avait pour habitude de voler les armuriers de sa connaissance et de s'imposer violemment aux individus qu'il avait dans son collimateur.


Cordialement Manicon,
Revenir en haut Aller en bas
Manicon




Nombre de messages : 549
Date d'inscription : 02/05/2018

L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 EmptyMar 25 Juin 2019 - 23:39

Clint Eastwood a écrit:



Critique un peu simpliste Very Happy


J'attends la contre-critique détaillée et argumentée alors...

Clint Eastwood a écrit:


Tiens, la (toute) petite bretelle - qu'il faut connaître - où ces crapules ont changé les plaques de la SANTANA et où ils se sont vraisemblablement dégrimés aussi


Toute petite bretelle connue de tous les régionaux (endroit de contrôles routiers préféré de la maréchaussée, encore aujourd'hui).

Clint Eastwood a écrit:


était située derrière le garage VOLVO où le petit BOUHOUCHE faisait faire l'entretien de sa bagnole ...


Mythe? Rumeur? Fait?
Revenir en haut Aller en bas
Manicon




Nombre de messages : 549
Date d'inscription : 02/05/2018

L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 EmptyMar 25 Juin 2019 - 23:52

guy mayeu a écrit:
Bonsoir Manicon,

moi j'y vois de l'intelligence dans l'emploi des plaques françaises, car c'est la première chose que renseigne un témoin et une fois enlevées ( très vite en coupant les ficelles qui les maintiennent) les plaques Belges toutes prêtes en dessous rendent le véhicule plus clean, moins recherché dirais je.    

Concernant Wavre, il est important de relire les messages de Claude Cusmenne, comme par exemple pour ce passage à niveau, voici :  

Citation :
hum…., le passage à niveau de Wavre,ne posait aucun souci…...en effet, si fermé, et bien souvent un train de marchandises à l'arrêt en gare de Wavre, vu le nombre de wagons, le passage reste fermé de longues minutes, entre 3 et 5'.....mais ou est le souci ? 50m avant le passage on tourne à gauche, on fait 150m on passe sur le "pont des amours" qui surplombe les voies de chemin de fer, on tourne à nouveau à droite et on se retrouve au même endroit mais de l'autre côté du passage à niveau….(bien connu des riverains)…
Cdlt

Vous avez écris :  

Citation :
J'ai du mal à penser qu'un Bouhouche soit partie prenante d'une telle pantalonnade qui, si les auteurs avaient été moins prompts à ouvrir le feu et les forces de l'ordre plus aptes à réagir à de la violence brute (constat qui est un leitmotiv de nombre d'échecs d'affaires de banditisme de +/- 1975 à 1990 en Belgique), on frise l'opération casse-pipe pour nos assaillants.

Si. . .Oui mais voilà les auteurs étaient prompt à réagir, très réactifs et impitoyables et ils ne l'ont pas improvisés, ils l'avaient décidés dès le début,

Il y a toujours une part de risque dans l'action, Pierre Loutrel s'est bien flingué tout seul en quittant les lieux de sa dernière opération.
Madani Bouhouche était quelqu'un de décidé, et plus encore quand il y avait du monde autour de lui.
Il n'a pas fait que des gros coups avec Robert Beijer, ce n'est pas l'ensemble de son œuvre.
Il s'est par exemple fait pincé pour un vol domestique avant de rentrer à la gendarmerie.
Il avait pour habitude de voler les armuriers de sa connaissance et de s'imposer violemment aux individus qu'il avait dans son collimateur.


Cordialement Manicon,

Dans l'essence même, à chaque fois il y a un "potentiel" malfaisant et de bonnes idées de départ.
J'insiste surtout sur le fait qu'ils négligent des points importants.

Quant au détour proposé par Claude Cusmenne, je ne suis pas convaincu.
- Ce détour peut être emprunté dans Wavre sans passé par la N4 avant le passage, évitant de passer tambours battants devant la gendarmerie.
- La disposition des lieux est idéale pour éviter un feu rouge, un bouchon... pour une fuite avec ce navire qu'était la Santana (5m de longueur et un empattement de mini-limousine) c'est périlleux avant le pont des amours.

Pour moi, j'y vois un énième signe du manque de peaufinage de la préparation.
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

Cheshire cat


Nombre de messages : 1425
Date d'inscription : 06/08/2013

L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 EmptyMer 26 Juin 2019 - 0:14

Manicon a écrit:

J'ai du mal à penser qu'un Bouhouche soit partie prenante d'une telle pantalonnade qui, si les auteurs avaient été moins prompts à ouvrir le feu et les forces de l'ordre plus aptes à réagir à de la violence brute (constat qui est un leitmotiv de nombre d'échecs d'affaires de banditisme de +/- 1975 à 1990 en Belgique), on frise l'opération casse-pipe pour nos assaillants.
Sous l'effet de la chaleur, j'ai eut une idée pour le moins saugrenue..
En l’occurrence, qu'il aurait pu (lui iaussi)  être "retourné" par "les rouges", comme son séparable compagnon.
Oui, parfois j'ai des idées bizarres   Laughing
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu




Nombre de messages : 2065
Date d'inscription : 30/08/2016

L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 EmptyMer 26 Juin 2019 - 2:02

Citation :
Pour moi, j'y vois un énième signe du manque de peaufinage de la préparation.

Je comprends maintenant mieux l'expression de votre point de vue Manicon.

Mais ont-ils eu le temps de préparer cette attaque ? Remarquez :                          

- Qu'ils auraient patientés un peu dans la rue avant de rentrer dans l'armurerie ( ce qui est
plutôt déconseillé car plus on reste sur place, plus on a de chance de se faire repérer, identifier.).

- Que le premier des truands a pénétrer dans l'armurerie vient du coté opposé de l'endroit ou se trouve la Santana.( Il y a la vitrine latérale comme le faisait remarqué K, et de là un point de vue
plus large sur l'intérieur de l'armurerie et son contenu )

- La personnalité de Dekaize, reconnu par tous comme un armurier de génie mais qui vends ( reçoit ) et prépare aussi des armes en black, et qu'il ne saura jamais dresser une liste de ce qui lui a été pris
( blessure, mais aussi éventuellement ne pas mêler les autorités à ses activités plus que condamnables de fournisseur de mort ).  

Donc, il y a aussi la possibilité que les tueurs attendaient la présence dans le shop de ce qu'ils étaient venus chercher et qui ne serait donc pas connu de nous ni de l'enquête.
En ce cas, le moment choisi pour passer à l'action ne dépend pas d'eux et le temps qu'ils ont à apporter à la préparation du hold-up s'en trouvera diminué.

Aussi plus un hors la loi avance dans l'illégalité, plus il réussi et se sent fort, au point ou celui ci prendra des risques stupides qu'il n'aurait pas prit à ses débuts, simplement parce qu'il est boosté par ses réussites.

NB : NRB nous explique dans le dernier mensonge que MB est toujours prêt à forcer le destin, notamment avenue louise avec l'anecdote des doublettes (  Very Happy ), mais aussi chez Souleiman ou NRB à un mauvais pressentiment mais MB non! Il fonce. . .Avec les conséquences désastreuses qui suivirent.



Cordialement Manicon,
Revenir en haut Aller en bas
totor




Nombre de messages : 1392
Date d'inscription : 11/11/2012

L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 EmptySam 5 Déc 2020 - 22:37

a h a écrit:
michel a écrit:
Bernard Sartillot est ce gendarme qui avec son collègue a pris en chasse les tueurs après l'attaque de l'armurerie Dekaise.

Monsieur Sartillot m'a autorisé fort aimablement de publier son exposé général sur cette affaire.

L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 Sartil10
L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 Sartil11
Dekaise aurait reconnu Bouhouche. C'est pour cela que dans sa description des auteurs, il parle d'une "petite tapette marocaine". Il ne peut pas dénoncer Bouhouche mais il peut toujours l'insulter..Un défoulement comme un autre

La subtilité ici est que le père de Bouhouche était algérien et pas marocain, est-ce que D.Dek. le connaissait suffisamment pour connaître la nationalité de son père ? En Belgique quand on pense maghrébin on pense marocain parce c'est l'origine ethnique la plus représentée parmi les Maghrébins.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot - Page 11 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot
Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Wavre, 30 septembre 1982-
Sauter vers: