les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-47%
Le deal à ne pas rater :
Xiaomi Mi 11 Lite 5G noir (via ODR de 50€ et 100€ bonus reprise)
168 € 319 €
Voir le deal

 

 Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011

Aller en bas 
+10
HERVE
Hoho
K
michel
Feu Follet
pami75
dim
luanda
wabo
lagloupette02
14 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
K



Nombre de messages : 8603
Date d'inscription : 15/02/2009

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011   Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 EmptySam 18 Jan 2014 - 21:39

c'est PAS sur site  car je n'ai pas pu confirmer cette donnée c'est pour cela que je demande si vous connaissez ce café .J'ai cherché en vain la date du procès car il y avait plein sur le CCC et rien sur ce procès qui a duré 1 mois .

en allant au bib j'ai trouvé d'autres choses aussi intéressantes à lire.

il y a déjà trop d'usines de fabrication de fausses histoires TBW ,déclarait Hilde ds TV actua.

c'est pour cela qu'il faut lire "beetgenomen" aussi pour y trouver qqs exemples

je l'avais déjà écrit qu'il faut trouver 3 versions pour chaque fait pour avoir un idée du désastre...
et un peu de verité.
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 562
Date d'inscription : 05/12/2013

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011   Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 EmptyLun 20 Jan 2014 - 15:10

je me demande si les explosif voler a ecaussinne(200 ou 800kg) -n etais pas prevut d etre entreposer
dans la champi ,    troisième sous sol???  ou casserne artilerie rolin arsenal du parc


http://www.reflexcity.net/bruxelles/plans/11-carte-topo-1891.html       en face de la caserne rolin
                                     il y a le mess ,ou latinus allait, avant c etais l arsenal du parc du camps!
                                     et c est presque en face de la rue de la strategie
                                     christine a peut etre vu quelque chose de sa fenetre

http://home.scarlet.be/frater5ttr/rolin/rolin_int-fr.html

http://etterbeek.voila.net/casernes/casernes_p5.htm  

j ai lu sur le forum que un stand de tire voulais une homologation pour 500kg de poudre
parce qu il ne peuvent avoir que 50kg  (date?)


m bultot stand de tir
m bouhouche  stand de tir

vols des armes de l esi , chez dekais , a vielsam et quelque un par ci par la ,ça fait beaucoup ça commence a faire beaucoups
  en plus il doivent faire attention de pas les mélanger

l armer doit aussi rentrer les armes stay beging(année?)



date du 30 septembre 1976 avait pour objet de céder à la Société nationale du logement six domaines militaires situés en Région bruxelloise, à savoir le quartier Prince Baudouin à Schaerbeek (Place Dailly), le quartier Prince Albert à Bruxelles (en partie), le quartier Rolin à Etterbeek, le quartier général médecin Melis à Ixelles, la caserne Petit-Château à Bruxelles et l'arsenal du Charroi à Etterbeek. La convention précitée prévoyait la vente en bloc de ces 6 casernes pour
un montant de 2,4 milliards de francs et un paiement unique, échelonné en 7 tranches. Les tranches 75, 76, 77, 78 et 79 (1.400 millions de francs) ont été versées à la Défense nationale et les biens y correspondant

(http://www.lachambre.be/kvvcr/showpage.cfm?section=qrva&language=fr&cfm=qrvaXml.cfm?legislat=49&dossierID=49-b114-20-0416-1997199802869.xml

les GD squatais les casserne!

Les glacières[modifier | modifier le code]
En 1875, l'entrepreneur-maçon J. P. Sommereyns acheta des terrains situés à une dizaine de mètres du boulevard Militaire, entre la chaussée de Wavre et le boulevard du Triomphe. Il y creusa une glacière d'environ 140 m²
Sommereyns acheta, en 1894 un vaste terrain jouxtant le sien dans le but d'y construire une seconde glacière. L'année suivante, ses fils construiront au-dessus des glacières souterraines Les Glacières Royales où on put atteindre une production quotidienne de 20 tonnes de glace.

Les glacières souterraines demeurèrent en usage jusqu'à la Première Guerre mondiale.

histoire de passer à une superficie de 700 m² pour une capacité de 8000 m³.

Les caves de la chaussée de Wavre tombent presque d’emblée dans l’oubli. Ce qui explique leur état actuel de conservation. Pour autant qu’on sache, ces glacières sont les seules à être à peu près intactes. De forme voûtée, elle se comparent volontiers à une cathédrale romane souterraine.  
La V.U.B., propriétaire du site, s’est rendue compte de la valeur historique de ce monument. C’est elle qui obtint son classement, le 13 mai 1993 avant de procéder à sa restauration.
Aujourd’hui, les glacières font partie intégrante de la mémoire collective. A ce titre, on peut en savoir davantage encore en contactant madame Jeanine Lambrecht (tél. : 02/629.25.83 ou  075/67.79.75 - fax 02/629.24.20 ou  629/23/74).

deux savonnier et un charbonnier mais pas de champignogniere

http://www.urba.be/images%20schreyers%20rues/g145%20RougeCloitre.jpg
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 562
Date d'inscription : 05/12/2013

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011   Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 EmptyLun 20 Jan 2014 - 20:42

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 G085%20Jacques
glaciere

VUB:elle se rendit compte de la valeur archéologique industrielle de ces espaces et entreprit dès lors de les protéger, ce qui a été fait depuis 1993.lle sont classer en 1996 ,j ai lu?

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 G020%20Brasserie%20Chasse%20Royale

La brasserie existait depuis 1878, chaussée de Wavre. Elle avait repris le nom d'un pavillon de chasse du XVIème siècle qui avait servi de point de ralliement aux gouverneurs généraux de nos régions( ça devrais etre l endroi de la champignigniere dont on ne trouve pas de traces ensuite). En réalité, ce pavillon était situé plus à l'ouest, environ à mi-distance entre cette avenue et l'actuel quartier de la Chasse, à Etterbeek

c est ettonnant cette glassiere ,mine d or ,jusqu en 40,disparait en 45, on en parle plus!
              Des millier de frigos debarque?



45 ,on en parle plus ,84- meurtre de chistine ,enquete ,destruction de la "champignognier"
"on découve "93 -96 les glaciere renover et classer  !!(misse en valeur-touriste???)

http://www.lachambre.be/kvvcr/showpage.cfm?section=qrva&language=fr&cfm=qrvaXml.cfm?legislat=49&dossierID=49-b114-20-0416-1997199802869.xml

Etant donné les difficultés budgétaires dans le secteur du logement social, la SNL a déclaré se trouver dans l'impossibilité de poursuivre les acquisitions pour les tranches 80 et 81

Ce n'est que récemment, après pratiquement 25 ans, qu'une centaine d'habitations ont été proposées sur les terrains partiellement occupés de la caserne Rolin et de ...

fin 70 il y avait des abrit anti atomique a vendre en belgique(meme des emission pub)

on peut ce demander qu est ce qu il y as" endessous de tous ça"??

25 ans pour des logements  ,3ans pour un subite classement  des glaciere (sans trop de pub)

                    " endessous de tous ça"??


40,45 groupe g ,groupes comete, l histoire ne relate que des acte de resistans d espion de contre espions autour de cette endrois(noms de resistans,ou soldats des rues d audergehem)rue van pé!

christine v h assassiner par des" squateur" rue de la "stratégie" , oui



=========aucun lien avec se qui suis sauf wiki

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Delhaize

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 G120%20ParcWoluwe

Au n° 46 de cette avenue habitait aussi Pierre Géruzet  ( casserne majord geruzet?)
Il fut déporté par l'occupant comme prisonnier politique. On peut supposer qu'il réussit à s'évader vu que le service communal de l'Etat Civil fait, le 6.4.1950, état d'un jugement rendu par le tribunal de première instance de Bruxelles avisant du décès en mer de Géruzet, le 7 décembre 1942.    ??

En 1959, on créa deux nouvelles rues dans le tout jeune quartier « Parc des Princes ». Le quartier fut nommé ainsi par la firme ETRIMO qui y construisit une grande partie des maisons bien que l’appellation courante du lieu fut « Triage du Tambour »

Pour la seule année 1970, Jean-Florian Collin a en stock 4.339 appartements, 662 studios, et plus de 2.500 garages. Son activité, en 1969 engrange plus de 2 milliards de francs de chiffre d'affaires. Son rêve? Vendre un appartement à chaque ménage belge doté d’un revenu moyen. Victime de sa propre démesure, le promoteur coule en 1970. L’annonce de la nouvelle provoque l’émoi dans la population. 2000 petits épargnants, qui se sont endettés, se retrouvent à Bruxelles pour faire entendre leur voix. En 1985, date de son décès, J-F Collin ne laisse rien sinon quelques effets personnels. Son héritage à la Belgique

===========aucun lien avec ce qui suis sauf wiki

Il fut donc décidé de transformer la rue du Champ des Manœuvres auderghemoise en rue de la Stratégie.
L’un des bâtiments les plus anciens de la rue paraît être celui qui porte le n° 112. Il fit l’objet d’un permis de bâtir auderghemois le 1er octobre 1910.

Alphonse Valkeners habitait au n° 24 de cette rue lorsqu’éclata la Grande Guerre; la commune a donné son nom à une avenue (voir rubrique Valkeners).

=========

C'est un autre Ernest Claes que l'on honore à Auderghem.
Lorsque, en 1928, la " Soc. Immobilière, Financière et d'Entreprises Industrielles ", aménagea la nouvelle voie publique dans le quartier du Pré des Agneaux,

La Commission européenne ayant considéré son régime « holding » de 1929 comme une aide publique, le Luxembourg, jadis un domicile important de sociétés holding, a aboli le statut des holdings avec effet au 1er janvier 2011.

=========wiki

FICI FINANCIERE IMMOBILIERE COMMERCIALE ET INDUSTRIELLE CABINET IMMOBILIER L PIMIENTA
En savoir plus sur http://www.societe.com/societe/fici-financiere-immobiliere-commerciale-et-industrielle-cabinet-immobilier-l-pimienta-314625187.html#RfJdiOkg9bowAoId.99

=========


Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 562
Date d'inscription : 05/12/2013

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011   Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 EmptyLun 20 Jan 2014 - 20:59

La Commission européenne ayant considéré son régime « holding » de 1929 comme une aide publique, le Luxembourg, jadis un domicile important de sociétés holding, a aboli le statut des holdings avec effet au 1er janvier 2011. Le Luxembourg a substitué ce régime de holding par la société de participation financière, soparfi, un statut qui permet un transfert de dividende des sociétés fille vers la société mère sans taxation dans le cadre des conventions de non-double impositions (plus de quarante pays). Une société est dites mère si elle possède plus de 10% d'une autre société dites alors fille et s'engage a conserver sa participation pendant la durée de l’exercice soit 1 ans. Par ailleurs ce régime est totalement exonéré d'imposition sur les plus-values en cas de cession d'une filiale. Il existe des régime encore plus favorable comme les sociétés d'investissement a capital risque (SICAR) ou les Sociétés Immobilières Luxembourgeoises (SIL) qui sont totalement exonérées d’impôts au Luxembourg pour leurs opérations hors du Grand-duché. Suite à un jugement de 2002 la jurisprudence de la Cour administrative de Luxembourg considère que les revenus immobiliers réalisés en France par une société de capitaux de droit luxembourgeois, et assujettie à l’impôt sur les sociétés, ne sont pas taxables par l’administration fiscale luxembourgeoise.
.
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 562
Date d'inscription : 05/12/2013

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011   Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 EmptyLun 27 Jan 2014 - 8:39

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 TABLE-FINLANDAISE

PLAINE DES MANOEUVRES ET LE MURS DERRIERE DEVRAIS ETRE LA CHAMPI

http://marcparacdo.e-monsite.com/pages/menu/1947-48-rene-veranneman.html
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 562
Date d'inscription : 05/12/2013

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011   Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 EmptyMer 29 Jan 2014 - 4:18

Le meurtre froid d'une gamine
Le vicomte de Spoelberch face aux jurés populaires. En mai 1989, il étrangla une fillette de douze ans qui refusait de céder à ses avances.

Thomas n'arrivera pas à ses fins, mais il étranglera la fillette avec un fil électrique solidement noué autour du cou. Pas de remords exprimés au cours de l'examen psychiatrique:

Le père de Thomas était en Corée au moment du drame. Patron de la plus grande brasserie de la région, ses affaires le retiennent souvent à l'étranger. La maman de Thomas, dont le témoignage sera sans doute capital pour cerner l'origine de cette tragédie, appartient, elle, à une autre famille de la noblesse qui a, par exemple, donné à ce pays une femme qui fut la plus belle figure de proue de la résistance contre les nazis
http://archives.lesoir.be/un-jeune-vicomte-aux-assises-du-brabant-le-meurtre-froi_t-19910107-Z03GPU.html

. À ceux qui avaient tiré argument des rares responsabilités confiées à Thomas pendant son service militaire pour en déduire qu'il ne doit pas être aussi mentalement dérangé que cela, l'avocat objecte: Vous en avez fait un MP, c'est à dire un soldat d'élite appartenant à la police militaire. C'est faux. Vous vous êtes trompés de sigle. Thomas, à la Force navale, n'était qu'un RP, c'est à dire une sorte de garde barrière de la caserne. L'avocat sera sans pitié pour les proches de son client: A quoi ça sert de donner une voiture «GTI

http://archives.lesoir.be/verdict-attendu-lundi-aux-assises-du-brabant-enfermer-l_t-19910112-Z03H8Q.html
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 1024
Date d'inscription : 17/10/2010

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011   Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 EmptyMer 29 Jan 2014 - 10:46

Sur http://nl.wikipedia.org/wiki/Thomas_de_Spoelberch :

Citation :
De Spoelberch werd geboren in de aan Artois en InBev verbonden familie De Spoelberch en als zoon van Philippe burggraaf de Spoelberch (1941) en Diane burggravin de Jonghe d'Ardoie. Zijn ouders bewoonden het nog immer door de vader bewoonde 100 ha grote landgoed Herkenrode in Haacht-Wespelaar. Zijn ouders zijn in 2005 gescheiden.
De Spoelberch had geen gelukkige jeugd en de relatie tussen en met zijn ouders was niet goed te noemen. Op 10 mei 1989 had hij op het landgoed een afspraak met zijn 12-jarige buurmeisje Marie-Hélène die niet op zijn seksuele avances inging. Zij noemde hem mogelijk een "imbeciel" en dreigde 'familiegeheimen' over gelden op Zwitserse bankrekeningen van de familie te onthullen. Daarop raakte De Spoelberch waarschijnlijk in paniek en wurgde haar met een elektriciteitsdraad.
Het daaropvolgende proces was een van de geruchtmakendste in het arrondissement Leuven. De pers volgde de zaak op de voet, vooral om te zien of een telg van deze illustere en rijke familie in positieve zin met klassejustitie te maken zou krijgen. Twee vragen stonden daarbij voorop: of hij voor het Hof van assisen zou moeten verschijnen en of hij ontoerekeningsvatbaar zou worden verklaard. Uiteindelijk verscheen hij voor assisen en gebeurde het laatste niet. In het proces kwam wel naar voren dat De Spoelberch niet de beste jeugd en opvoeding had gehad (zoals ook bleek uit de getuigenverklaringen van beide ouders).
De jury veroordeelde hem tot levenslange dwangarbeid en tot schrapping van zijn adellijke status en titel. De verdediging, die mede gevoerd werd door jhr. Alain Vergauwen (lid van de familie Vergauwen), voerde verzachtende omstandigheden aan die de openbare aanklager en later de jury dus niet konden overtuigen.[1]

Bizarre cette info qu'on ne trouve que sur wiki ?
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 562
Date d'inscription : 05/12/2013

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011   Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 EmptyLun 3 Fév 2014 - 2:26

ROBERT MARCO VAN HEES
Soumis par rédacteur le jeu, 21/01/2010 - 15:30


Où traverser la barrière de la langue?
Les capitalistes mettent les gens aiment travailler les uns contre les autres. Par exemple contre wallon flamand. Mais si cela leur apporte quelque chose, ils s'unissent sans problème sur les frontières (linguistiques). À partir de 1971, les deux plus grands brasseurs belges, le Piedbœuf wallonne (Jupiler) et le flamand Stella Artois, officiellement concurrents avaient développé une participation mutuelle dans le secret. En 1987, une étude de la contrebande de diamants porté cette alliance secrète à la lumière. En 1988, les actionnaires font officiel par Interbrew pour créer.


http://www.miljonairstaks.be/nieuws/de-miljonairsroute-5-de-familie-de-spoelberch
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 19046
Date d'inscription : 08/12/2009

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011   Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 EmptyMer 4 Mar 2015 - 9:18


Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Bd110
Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Bd210


Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Bd310
Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Bd411

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 8603
Date d'inscription : 15/02/2009

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011   Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 EmptyJeu 5 Mar 2015 - 7:38

trop c'est te veel

mythomane ?


>en plus  Duterme à nivelles : commandant sur la relecture des dossiers TBW et

a Wavre mis sur un rail secundaire après que les trois mousquetaires voulaient aller plus loin

<
contact avec Bou et Kap etc


clairement  il y a un soufleur sous le podium

bizarre bizarre
Revenir en haut Aller en bas
Kangourou



Nombre de messages : 189
Date d'inscription : 30/07/2017

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011   Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 EmptyLun 7 Aoû 2017 - 15:42

Je m'étonne qu'il n'y ait rien sur le stand de tir clandestin qu'aurait abrité la champignonnière.
Ce stand a-t-il existé ?
Revenir en haut Aller en bas
arthur29923



Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 08/07/2015

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011   Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 EmptyVen 5 Oct 2018 - 1:58

un terrain a la destiné disputé par la ville de bxl ,audergem, etterbeek et la vub depuis 1968
(lu sur ce forum dans un article du soir)

Au cours du XIXe siècle, une trentaine d’entreprises de glaces à Bruxelles ont prospéré. Parmi elles, la société "Glacières Royales", l'une des cinq plus grandes entreprises de crème glacée (collecte, stockage et vente), constructeur de la première grande cave à glace située sur la chaussée de Wavre à Auderghem dans le cadre du développement de Bruxelles, initiée par Léopold II et relié à l'emplacement de la grande "Brasserie de la Chasse Royale" dans le quartier des casernes.

Le monument dont nous parlons a deux caves à glace: la première a été construite en 1875, la seconde en 1894 pour répondre à la demande croissante de glace. La surface totale est d'environ 500m² pour un volume de 4.500m3
(longueur 52m, largeur 9m, hauteur 9.60m), divisée en 6 «cellules».
La construction enterrée a été complètement réalisée en brique.

Les caves à glace d'Oudergem restent actives jusqu'à la première guerre mondiale. L’industrie de la crème glacée cède ensuite la place à celle des réfrigérateurs. Les Ijskelders sont entrés dans le noir et seraient utilisés comme pépinières de champignons et plus tard comme "lieu de stockage" lorsqu'un garage a été construit à la surface en 1948 (ainsi que deux maisons et un grand atelier) jusqu'à ce qu'ils soient redécouverts en 1996 par la Vrije Universiteit Brussel ( VUB) qui en est devenue propriétaire.

Une demande de classement des Ijskelders en tant que monument aboutira au classement le 13 mai 1993 en raison de leur valeur historique exceptionnelle.
Aujourd'hui, il y a des étudiants en architecture de la VUB dans les ateliers et les maisons et les Ijskelders sont parfois visités et utilisés pour des événements culturels.

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Mid_15

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Mid_14

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Mid_05

https://www.origin.eu/images/project/project_80/mid_11.jpg

https://www.origin.eu/project.cfm?pro=80&lang=nl#

http://bruciel.brussels/bruxelles vu du ciel de1934 a 2015

https://biereetbrasseriesbruxelles.wordpress.com/2004/06/23/la-brasserie-de-la-semaine-chasse-royale-a-auderghem/
Revenir en haut Aller en bas
arthur29923



Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 08/07/2015

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011   Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 EmptyMer 17 Oct 2018 - 21:49

ci dessus c est au 1013 ch de wavre face au mess des officier (?)les glacière, champignonnière

-----------
d autre champignonnière

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Cha11

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Champi12


rue de la strategie (112 )

ligne rouge  l ecole des m... d ou m yvonne L , a entendu crier

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Champi10

en jaune- le messe et la glaciere 1013 ch de wavre
magenta -vub
vert-la champignonniere 112 rue de la strategie (abondonné en 1969)
rouge -l ecole 1179 ch de wavre d ou m yvonne L a entendu les cri
blanc -brasserie de la chasse royal (fermé en 1969)
--------
campus de la pleine

C'est finalement en 1969 que l'ancienne université unilingue est scindée en deux universités francophone et néerlandophone.

Le campus de la Plaine, accueillant des bâtiments de la Vrije Universiteit Brussel et de l'Université Libre de Bruxelles, est jouxté par les boulevards Général Jacques, du Triomphe et de la Plaine.

Ce terrain de 45 hectares occupé par les universités portait à l'origine le nom de Chasse Royale.
(...)

La plupart d'entre eux ont été construits entre 1972 et 1976, par le bureau d'architectes gantois Baro (bureau voor architektuur ruimtelijke ordening en design).

http://www.irismonument.be/fr.Ixelles.Campus_de_la_Plaine.html

L'abandon des casernes par l'armée et leur occupation par la gendarmerie a mis fin à ces activités commerciales. La plupart des immeubles commerciaux et d'habitation disparurent même dès les années 1980 puisque la proche VUB les achetait progressivement pour les démolir.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Boulevard_G%C3%A9n%C3%A9ral_Jacques
Revenir en haut Aller en bas
arthur29923



Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 08/07/2015

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011   Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 EmptyVen 19 Oct 2018 - 3:14

campus de la pleine

C'est finalement en 1969 que l'ancienne université unilingue est scindée en deux universités francophone et néerlandophone.

Le campus de la Plaine, accueillant des bâtiments de la Vrije Universiteit Brussel et de l'Université Libre de Bruxelles, est jouxté par les boulevards Général Jacques, du Triomphe et de la Plaine.

Ce terrain de 45 hectares occupé par les universités portait à l'origine le nom de Chasse Royale.
(...)

La plupart d'entre eux ont été construits entre 1972 et 1976, par le bureau d'architectes gantois Baro (bureau voor architektuur ruimtelijke ordening en design).

Revenir en haut Aller en bas
arthur29923



Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 08/07/2015

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011   Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 EmptySam 20 Oct 2018 - 5:22

émanant d'une certaine « Tania de Gand » fait état du témoignage de Regina Louf

Le témoin X1, Régina Louf, née à Gand le 29 janvier 1969, puis ayant grandi à Knokke en Belgique
Tony avoue à la police de Gand avoir eu des relations sexuelles avec Régina Louf alors qu’elle avait 12 ans
A son retour chez ses parents à Gand, lorsqu' elle avait 12 ans, elle fut donnée à l'amant de sa mère

--------
m verdeyen

MessageSujet: Re: Michel Verdeyen   Ven 30 Oct 2009 - 13:14

prison a gand-radio sis en 82 -circus (asterix) -tyack-lydia m-vdb

https://tueriesdubrabant.1fr1.net/t338p45-michel-verdeyen
-----------
des plans détaillés des glacières et de la champignonnière ?

campus de la plaine
La plupart d'entre eux ont été construits entre 1972 et 1976, par le bureau d'architectes gantois Baro (bureau voor architektuur ruimtelijke ordening en design).
Revenir en haut Aller en bas
arthur29923



Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 08/07/2015

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011   Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 EmptyMar 23 Oct 2018 - 23:10

pour info
La première radio libre belge, Radio Eau Noire, apparaît en 1978 à Couvin,
(...)
Son impact est extraordinaire et inspire d’autres collectifs à travers le pays. Parmi eux, les Amis de la Terre utilisent la radio à Vielsam contre de grands projets touristiques, puis créent à Bruxelles, Radio-Activité avec le Comité Anti-Nucléaire

https://www.amisdelaterre.be/La-voix-des-resistances-des-radios-libres-au-web-decentralise
Revenir en haut Aller en bas
x



Nombre de messages : 796
Date d'inscription : 08/04/2019

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011   Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 EmptyLun 8 Juil 2019 - 18:14

En introduction au présent fil, le 5 Fév 2011
lagloupette02 a écrit:
Bonjour à tous,
Le Soir publie en page 10 un article intitulé "Le quartier des crimes" dans lequel il est fait allusion, entre autres, au meurtre de Christine Van Hees et à celui de Conrad Bosman

L'article en question est disponible en ligne, en tout ou en partie.
Avant qu'il ne disparaisse comme tant d'autres, je le recopie ici :
(NB.: Ce faisant, je ne prétends pas qu'il apporte un complément d'information quelconque sur une réflexion ou actualité quelconque qui serait en cours en ce moment)


Le quartier des crimes

La PJ d’Anvers ravive l’enquête sur les meurtres de deux Anversois de la VUB. D’autres crimes non résolus subsistent.


Mis en ligne le 5/02/2011


Le commissaire François Kind est l’un de ces policiers qui ne renoncent jamais. Cet enquêteur de la police judiciaire fédérale d’Anvers s’est promis de ne partir en retraite que lorsque l’affaire des meurtres de deux étudiants et doctorants de la VUB, commis en 1980 et en 1993, sera résolue. Il nourrit à l’égard de ces deux « cold case », ces vieilles affaires apparemment vouées à l’oubli, une passion toute personnelle : en 1993, lors du meurtre de Danielle Girardin, il habitait dans la Varenlaan, à Wilrijk. « Un meurtre dans ma rue ! Vous pensez bien que je ne peux pas laisser passer cela ! », a déclaré François Kind.

Ces deux meurtres mystérieux, que la PJ d’Anvers croit être liés, trouvent leur origine dans le quartier du campus de la plaine, cette vaste implantation universitaire qui abrite, sur l’ancienne plaine des manœuvres d’Etterbeek, des implantations de l’ULB et de son pendant flamand, la VUB : logements pour étudiants, bâtiments facultaires, terrains de sport plantés en bordure des très fréquentés boulevard du Triomphe et boulevard Général Jacques.

Dans la nuit du 22 au 23 novembre 1980, Peter De Greef, un étudiant anversois de 24 ans, raccompagne son amie Linda Simons à son appartement situé 183 rue général Bernheim, à Etterbeek. Les deux ont passé la soirée à converser dans le kot de Peter, situé 183 boulevard Général Jacques. La nuit bien entamée incline Linda à demander à Peter à la raccompagner chez elle. Ils y boivent encore un café, discutent encore de leurs voyages, de leur avenir. Et Peter, passé 4 heures, prend congé. Près de la maison, Linda aperçoit furtivement une voiture avec deux hommes à son bord. Peter prend le chemin du retour. Son kot n’est situé qu’à quelques centaines de mètres de celui de son amie. Le chemin le plus court est de contourner les casernes de la gendarmerie, d’emprunter la rue Nouvelle et de débouler enfin sur le boulevard Général Jacques, face au campus de la plaine.

Cette nuit-là, la lune est pleine. Le jeune homme martèle les pavés d’un pas pressé. Il fait froid. Arrivé devant le nº179, sa vie s’arrête. Une balle en plein cœur ne lui laisse aucune chance. Le voisinage n’a rien entendu. Le crime, à l’apparence gratuite, s’est produit en bordure des casernes de la gendarmerie sur lesquelles veillent pourtant des plantons. Le mystère est total. Peter De Greef, originaire d’Anvers, ne se connaissait pas d’ennemi. La PJ de Bruxelles ne lui découvre aucun passé criminel, pas plus que d’activités louches liées, par exemple, au monde de la drogue. Les étudiants anversois de la VUB reçoivent la nouvelle de sa mort brutale et inexplicable comme un choc. Jan Lampo, Georgia Kauffmann, Ann Reyniers et les autres, passé l’émotion, s’interrogent, sans pouvoir y apporter une réponse, sur les motifs de ce meurtre sans mobile apparent. Linda Simons, avec laquelle il avait passé la soirée, ne signale aucune attitude douteuse, sauf cette camionnette à bord de laquelle se trouvaient deux hommes dans la nuit. L’affaire s’enlise dans le temps. La PJ de Bruxelles garde ce dossier sous le coude, mais faute d’éléments rapportés par de nouveaux témoins ou d’analyses scientifiques (alors embryonnaires) déterminantes, il semble voué à un classement sans suite. Une douille de revolver a bien été retrouvée sur les lieux. Mais le fichier balistique n’en révèle pas la provenance.

Treize ans plus tard, dans la nuit du samedi 6 au 7 février, le corps sans vie de Danielle Girardin est retrouvé dans une rue de Wilrijk (Anvers). La jeune femme, assistante et doctorante en philosophie à la VUB, a été frappée mortellement à coups de couteau. Son cœur, son foie, ont été transpercés, ne lui laissant aucune chance. Danielle, cette nuit-là, revenait d’une soirée de méditation orientale, l’Aka-Stam, partagée avec des amis, adeptes comme elle de ces techniques. Danielle s’était totalement inféodée à ces pratiques proches du bouddhisme. Elle menait une vie d’ascète, consentant à ne dormir qu’au sol, se déplaçant toujours à pied et vivant selon les traditions indiennes. Cette nuit-là, elle quitta le domicile de ses amis, situé Anselmoostraat, près de l’ancien palais de justice pour rejoindre son appartement de l’Eglantierlaan, au coin de la Varenlaan. Son corps sans vie fut aperçu par deux riverains, devant une porte de garage où son agresseur aurait pu se tapir.

Comme 13 ans plus tôt, les « Anversois » de la VUB furent frappés de stupeur. Un deuxième crime au sein de leur cercle d’amis. Un crime sans mobile apparent, commis lui aussi une nuit de pleine lune, à 4 heures du matin. Autant de coïncidences qui incitèrent le juge Janssens, d’Anvers, à joindre les deux dossiers. Et à suggérer au commissaire François Kind des hypothèses dignes d’une série télévisée : les deux meurtres sont-ils liés ? Danielle Girardin, qui connaissait Peter De Greef, aurait-elle pu connaître son assassin et avoir été empêchée, pour des raisons sentimentales, de ne pas le dénoncer. Et son assassin l’aurait-il assassinée alors qu’elle s’apprêtait à parler ?

Le mystère demeure entier. Ces spéculations, désormais rendues publiques, ont fait l’objet cette semaine d’une action conjointe du parquet d’Anvers (qui a diffusé lundi un avis de recherche) et d’une émission de télévision (Telefacts Crime, sur VTM mardi). Le meurtre de Peter De Greef est certes prescrit depuis deux mois. Mais si les deux affaires sont liées, le meurtrier de Danielle Girardin demeure condamnable.

Ces crimes rattachés à la VUB et au campus de la Plaine en rappellent d’autres. Entre l’avenue Nouvelle, où Peter De Greef fut assassiné, et l’ancienne champignonnière située au coin du boulevard Général Jacques, il n’y a que quelques centaines de mètres. Dans cette champignonnière fut assassinée le 13 février 1984 Christine Van Hees, une étudiante dont le corps fut carbonisé. L’on affecta ce crime à la bande des « Iroquois », sans jamais rien pouvoir prouver. Et lors de l’affaire Dutroux, les folles accusations de Regina Louf (le témoin X1) accusèrent des notables d’en être les auteurs. L’avocate de la famille Van Hees, Me Michelle Hirsch, demeure chargée de ce dossier, toujours à l’instruction.

A quelques centaines de mètres de l’avenue Nouvelle, se trouve aussi le campus Irena, qui accueille des kots d’étudiants. C’est là qu’en novembre 1992, le corps lardé de coups de couteau d’une étudiante luxembourgeoise de l’ULB, Christiane Heiser, avait été retrouvé.

Cette affaire n’a jamais, elle non plus, été résolue. Les enquêteurs de la PJ de Bruxelles sont pourtant assurés d’avoir identifié le coupable, un maniaque qui avait avoué, avant de se rétracter, le meurtre d’une étudiante de la KUL, Inge Waeterloos, un crime commis dix mois après celui de Christiane Heiser. Christian H. prenait des photos sur les campus. A son domicile, plus de 4.000 furent retrouvées. Il avait rédigé un manuel du meurtre d’étudiantes. Déclaré fou par les psychiatres, il a été interné et demeure imperméable à tous les interrogatoires auxquels il a été soumis. Le meurtre de la jeune Luxembourgeoise ressemble en de nombreux points à celui de l’étudiante de la KUL.

A quelques centaines de mètres, encore, de l’avenue Nouvelle, se trouvait en 1988 une station Texaco, voisine de la gare d’Etterbeek, d’où fut enlevé Conrad Bosmans, 20 ans, le 6 octobre 1988. La veille, le pompiste qui œuvrait sur la piste, Benoît, avait essuyé les tirs d’inconnus. Ceux-ci avaient abandonné sur le campus de la VUB-ULB, la voiture du taximan Marc Leblanc, assassiné à Zellik quelques heures plus tôt. Le corps de Conrad Bosmans n’a jamais été retrouvé. L’auteur probable de son meurtre serait Johnny Mottry, un voyou notoire qui s’est suicidé en prison à Metz. Le quartier universitaire de Bruxelles est décidément empli de mystères criminels.


Marc Metdepenningen

https://www.lesoir.be/art/le-quartier-des-crimes_t-20110205-018980.html
Revenir en haut Aller en bas
gilbertmuda



Nombre de messages : 97
Localisation : Waterloo
Date d'inscription : 02/01/2011

Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011   Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 EmptyDim 19 Juil 2020 - 17:45

luanda a écrit:
Qui sommes-nous ?

Radio Air Libre est une radio socioculturelle reconnue par la Communauté française de Belgique. Sans sponsor et sans publicité, elle est gérée collectivement par ses membres, animatrices et animateurs.

Depuis sa création en 1980, Radio Air Libre existe pour celles et ceux qui trouvent trop souvent porte close dans les médias traditionnels.

Pour conserver sa totale liberté d’expression, Radio Air Libre est complètement indépendante de tout groupe politique ou commercial. Depuis 1980 des centaines de personnes ont assuré l'existence de la radio. Nous envisageons la radio comme un dialogue et non comme un rinçage d’oreilles...

Radio Air Libre
365A Chaussée d'Alsemberg,  1190 Bruxelles
Tél :  +32 2 344 58 55
radioairlibre@skynet.be

Radio air libre était dans les années 80 située place Fernand Cocq à Ixelles, je me renseigne et je vous dis depuis quand elle est chaussée d'alsemberg


C EST SURPRENANT CETTE ADRESSE
JE NE SAIS PAS DEPUIT QUAND CETTE RADIO CE TROUVE A CETTE ADRESSE

C EST PAS LA QUE L ON RETROUVE UNE SAAB DES TWB,??
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011   Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011 - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le quartier des crimes - Le Soir 05-06/02/2011
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Explorer les affaires connexes aux tueries du Brabant? :: Meurtre de la champignonnière-
Sauter vers: