les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -25%
Nike Waffle Trainer 2
Voir le deal
74.97 €

 

 L'affaire WNP

Aller en bas 
+49
cobra
Human
Claude Sunain
falco
abc123321cba
titu
Mathieu
prolo
bernarddeboussu
JSW
luanda
soldat inconnu
stoukette69
totor
Merovingien
bernard1957
Hubert Bonisseur de La Ba
HW
pierre
flanby
HERVE
aurore
diwan
FAITESVITE
myajacky
WOLF
CS1958
billbalantines
alain
dim
Cusmenne Claude
Jean Marchenoir
sansavis
michel-j
romain gary
SiscoF
dislairelucien
jc1243401
Marlair Jean-Claude
w424785
K
Henry
davidoff
wil
swansongunsung
B.R.
oeilneuf
Shadow
michel
53 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Merovingien




Nombre de messages : 435
Date d'inscription : 23/06/2011

L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 EmptyLun 3 Fév 2014 - 13:11

Michel B., Watertorenlaan, Diegem-Machelen
Revenir en haut Aller en bas
K




Nombre de messages : 8603
Date d'inscription : 15/02/2009

L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 EmptyLun 3 Fév 2014 - 13:35

merci c'est donc pas luchthavenlaan ,dommage,
Revenir en haut Aller en bas
luanda




Nombre de messages : 562
Date d'inscription : 05/12/2013

L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 EmptyLun 3 Fév 2014 - 13:47

le cafee de pompe existe encore?

je n arrive pas a trouver l adresse?
http://quartier-rouge-bruxelles.be/en/entertainment

il y a un cafe ch de buda ,pres de ou bou a cache des arme (trois fontaine ,sous le viaduc)
a diegem ,est celui la? charlie?
Revenir en haut Aller en bas
K




Nombre de messages : 8603
Date d'inscription : 15/02/2009

L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 EmptyLun 3 Fév 2014 - 16:31

cela n'existe plus :

Citation :
De eerste die best wat aandacht waard was, was de uitbater van
café De Pomp, de tweede interessante locatie. Willy V. was niet zomaar
een kroegbaas. Uit zijn beruchte extreemrechtse café aan de
Leuvensesteenweg in Zaventem
was destijds de nooit geïdentificeerde
Vlaamse motorbende vertrokken die het linkse weekblad Pour in
brand stak. De rijkswacht van Vilvoorde kende de kroeg maar al te
goed. Ze stond bekend als drugs- en hoerentent en vooral in het weekend
zorgde het cliënteel voor overlast. Auto’s werden bekrast, handtassen
afgerukt. Er was sprake van wapenhandel, maar bij diverse
invallen werden daar geen bewijzen van gevonden.
In die periode had de brigade van Vilvoorde een speciale reden om
V. extra in de gaten te houden. Op 25 oktober 1982, een maand na de
overval op wapenhandel Dekaise, was de vijfentwintigjarige Sabena-
veiligheidsagent Francis Zwarts ontvoerd op de luchthaven van
Zaventem terwijl hij een kostbare zending met een verzekerde waarde
van 90 miljoen frank – meer dan 2 miljoen euro – afhaalde van een
vlucht uit Zürich en naar Brucargo bracht.


.....

Citation :
Begin 1986 richtte opnieuw iemand de spots op café De Pomp. Dit
keer was de bron bekend. In januari vertelde een van de brandstichters
van de kantoren van het weekblad Pour, Jean-Philippe van Engeland,
in de gevangenis tijdens een verhoor op eigen verzoek aan twee
ambtenaren van de Staatsveiligheid een en ander over die brand,
waarvoor hij vijf jaar vastzat. Van Engeland, die lid was geweest van
het Front de la Jeunesse, was gevlucht naar Paraguay, maar teruggekomen
naar België en hij zat zijn straf uit in Saint-Hubert. Als extraa
tje gaf hij de inlichtingenagenten mee dat de wapens van de bende
van Nijvel vervoerd waren via De Pomp, de kroeg waaruit de brandstichters
destijds vertrokken waren. Meer was er niet.

Deze vijfde informatie waaide binnen bij justitie, maar ze bracht
de speurders in Nijvel niet in beweging in de richting van De Pomp.
Het ongecontroleerde alibi van Vandeuren legde nog altijd een hypotheek
op het onderzoek-Dekaise. Dat spitste zich toe op het milieu
van de Joego’s en de bars van de Brusselse onderwereld.
Eind 1986 werd De Pomp op politiebevel gesloten


l'adresse donnée ne semble pas correcte , je pense que c'est
Leuvensesteenweg Machelen pour Google


remarque aussi que via des agents de la sécurité d'état  Van Engeland , revenu de Paraguay aurait déclaré que les armes de Dekaize  sont passées par de Pomp et que les motards de mis aux  feu de POUR aussi .


mais  pardis, il était a ST Hubert , est ce que il n"était pas là avec Lam. et Bruno aussi ou c'était à des moments differents?
Revenir en haut Aller en bas
alain




Nombre de messages : 1586
Date d'inscription : 10/08/2010

L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 EmptyJeu 17 Avr 2014 - 15:59

B.R. a écrit:
Je me suis permis de mettre en ligne quelques auditions (il y en a tant d'autres...) au sujet du WNP puisqu'il s'agit du sujet du fil.
Finalement, autant parler à Dieu qu'à ses Saints !
Il est important, me semble-t-il, de rappeler que les personnes auditionnées ont le droit de mentir pour leur défense et que ce qu'ils déclarent n'est pas spécialement LA vérité. Peut-être que ces mêmes personnes entendues en dehors des "flics" et des "affaires" ou même aujourd'hui déclareraient autre chose.

Cependant, la multiplicité de ces auditions vous permet de faire quelques solides recoupements et d'en tirer vos conclusions personnelles.
Moi, je n'affirme rien sans preuve ou autres certitudes!


Encore une petite audition pour finir...

PV: 100418 du 22/02/1988
Verbalisants: Goffinon Guy, Vega y Laruelo BSR-Wavre cellule Mendez
Objet: Audition de LIBERT Michel, né à ....

Je désire m’exprimer en français et fais choix de cette langue en justice.
Q : Connaissez-vous les nommés BOUHOUCHE Madani et BEIJER Robert, faisaient-ils partie du W.N.P. ? Vous me soumettez les photographies de ces personnes.
R : Je connais effectivement le nommé BOUHOUCHE Madani, il m’a été présenté par le nommé WEYKAMP Alain. Je ne pourrais plus vous préciser l’époque. Il m’a été présenté comme une personne pouvant fournir occasionnellement des renseignements et de ce fait, il a été considéré comme membre auxiliaire du W.N.P.  Il a sûrement reçu une carte du W.N.P. avec la mention « AX » (ndr= auxiliaire). Je ne sais pas être affirmatif à ce sujet. Vous me demandez si on m’a précisé à l’époque la profession de BOUHOUCHE. J’ai su qu’il appartenait à un service officiel mais je ne saurais pas vous dire si on m’a directement précisé qu’il était gendarme. Je tiens à vous préciser que je procédais à de rares occasions à une interview d’un future membre. Si ce fut le cas pour BOUHOUCHE, c’est parce qu’il m’a été présenté par WEYKAMP du fait qu’il existait un climat de connaissance entre cette personne et moi-même. WEYKAMP était l’ami de BARBIER qu’il avait connu au Front de la Jeunesse. Vous me demandez si j’ai revu par la suite BOUHOUCHE. Je l’ai revu une fois lorsque je suis sorti de prison. J’avais appris qu’il était devenu détective privé et qu’il était susceptible de me fournir des renseignements sur la profession du but, de point de vue de sa légalité. Je ne tenais pas à rester à charge de l’état, je comptais donc devenir indépendant et de créer une société de multiservices.
Vous me demandez si BOUHOUCHE m’a spontanément donné ou demandé des informations.  Je vous répondrai que, d’après ce que je me souviens, il ne m’a demandé aucun renseignement. Il est fort probable qu’il ait fourni spontanément des renseignements, mais je ne saurais pas vous dire si cela a été fait par mon intermédiaire ou par « la chaîne de parrainage ».
Q : Lors de l’audition de WEYKAMP, il est déclaré que BOUHOUCHE, pour prouver sa bonne fois, a dû présenter trois dossiers (GAROT, DOSSOGNE et l’incendie criminel à Anvers) et que des photocopies sont passées entre les mains de LATINUS. Etes-vous au courant de ces faits ?
R : Non, je n’ai aucun souvenir de ces dossiers particuliers. Mais il est fort probable qu’il ait fourni des dossiers.
Q : Etes-vous au courant que BOUHOUCHE, à part le titre d’auxiliaire, était titulaire d’un grade au sein du W.N.P. ?
R : Personnellement, je ne suis pas au courant. Mais étant donné le cloisonnement existant au sein du W.N.P., il est possible qu’il ait eu un titre ou un grade au sein d’une autre section ou organisme du WNP.
Q : Qu’en est-il de BEIJER ?
R : Je ne connais pas cette personne, néanmoins, son visage ne m’est pas inconnu. Il est possible que je l’ai rencontré lors de coktails ou de réunions. Personnellement, je ne l’ai pas intervieuwé pour une entrée au sein du WNP et je n’ai pas connaissance qu’il ait fait partie du WNP.
Q : Est-il habituel au sein du WNP de faire usage de  « boîtes à lettres ». Qui payait ces boîtes à lettres et sous quelles identités celles-ci étaient-elles louées et utilisées ?
R : Il existe deux types de boîtes à lettres. Le premier type comprend les boîtes à lettres louées dans les bureaux de poste. Il est probable que certaines aient été louées sous de fausses identités, mais cela n’étaient pas nécessaire vu l’anonymat respecté au sein du mouvement. Le deuxième type est celui regroupant les boîtes à lettres dans des maisons ou des appartements vides, dont on remplaçait les serrures (des boîtes) pour pouvoir les utiliser.
Q : Cette manière d’agir vous a-t-elle été enseignée par quelqu’un ou par un service officiel quelconque ?
R : C’est via un mouvement européen mais dont le siège se trouve en Allemagne, le P.A.L. et de par des contacts de mon grand-père adoptif avec ce mouvement, que j’ai été instruit au fur et à mesure de cette manière d’agir.
Q : Lors de l’audition de NEMRY Jean-Louis, il est fait allusion à la boîte postale n°321 du Centre Monnaie. Qu’en est-il de cette boîte aux lettres ?
R : Il s’agit d’une boîte aux lettres qui a été louée à mon nom à une époque que je ne oeux déterminer actuellement et qui servait à faire transiter le courrier entre diverses personnes et notamment l’autorité officielle (entre-autres la S.E.).  Plusieurs personnes avaient la clef de cette boîte. Les personnes détanant la clef de cette boîte étaient consignées dans un registre, soit il a été détruit, soit mis en sécurité, soit emporté lors de perquisitions.
Q : Parmi les personnes ayant acces à la boîte aux lettres, y avait-il le nommé NEMRY ?
R : Il m’arrivait de confier une clef à une personne pour faire le ramassage du courrier lorsque je ne savais pas le faire moi-même. Il est donc possible que ce fut le cas pour NEMRY.
Q : En dehors des boîtes aux lettres, est-il arrivé de louer des appartements ou des boxes ?
R : Effectivement, des appartements et des boxes ont été loués mais ils étaient destinés à recevoir les archives du Mouvement. Je précise que les frais de location étaient supportés par le bureau BURAFEX (Bureau des Affaires Extérieures).
Q : Connaissez-vous la nommée Nicole SCHOLLAERTS qui a procédé à l’intervieuw de SAUCEZ frédéric lorsqu’il a voulu être incorporé au WNP ?
R : Durant les années 1980 – 1981, Nicole SCHOLLAERTS procédait aux intervieuws de futures membres du WNP, brillant par leurs capacités. J’ai également tenu ce rôle par la suite, de temps à autres, pour les chaînes de parrainage qui m’étaient attribuées. Nicole SCHOLLAERTS était membre du WNP avec le grade de Colonel. Elle était domiciliée à l’époque rue des Eperviers ou Résidence des Eperviers à Auderghem (dans le quartier de l’église St-Julien). Vous me demandez de préciser qu’il s’agissait bien du domicile de l’intéressée, ou s’il s’agissait d’un appartement loué par le WNP. Il est possible que ce soit l’un ou l’autre. Je ne pourrais vous répondre avec certitude à ce sujet.
Q : Avez-vous connaissance que Nicole SCHOLLAERT était un agent de la S.E. ou en faisait partie.
R : Tout ce que je peux vous préciser, c’est qu’elle étaait un agent d’un sevice officiel, visiblement de style actif vu le rôle qu’elle jouait, mais j’ignore le statut exact qu’lle avait. Elle n’était piur moi qu’un supérieur hiérachique au sein du WNP. A un moment donné, je n’était plus tenu à avoir des contacts avec cette personne et de ce fait, je ne l’ai plus rencontrée. Je sais que du courrier arrivait encore régulièrement au domicile de cette personne. Peu avant mon arrestation, LATINUS m’a fait savoir que pour les cas spécifiques, je devais m’adresser à une nommée Simone DOLIMON (phonétique) domiciliée à Wavre ou OTTIGNIES qui, d’après LATINUS, travaillait également pour la S.E.
Q : Etiez-vous vous-même en contact avec des membres de la S.E. ?
R : Qui, d’abord avec Christian SMETS, ensuite avec Bernard ESTIEVENART, puis avec Joseph KAUSSE et puis, sur ordre de Bernard MERCIER, avec PERRAT, commissaire à Charleroi, qui me demandait de travailler avec lui et de ne rien dire aux membres de la S.E. de BRUXELLES (Joseph KAUSSE).  Je n’ai pas suivi les instructions de PERRAT et je suis resté en contact avec KAUSSE.
Q : Comment les membres du WNP faisaient-ils parvenir leurs demandes de renseignements ?
R : Tout transitait par BURAFEX, mais les rapports avec KAUSSE ont toujours été verbaux et directs. Chaque demande d’un service officiel était identifiée par un nom ou un numéro code. Lorsque je répondais à leur demande, c’était par écrit. La réponse était reproduite en sept ou neuf exemplaires pour info à d’autres services compilés dans un dossier.
Q : Vous me soumettez plusieurs documents d’identité. Vous me demandez si c’est bien moi qui ai remis ceux-ci à M. KAUSSE. Vous m’en demandez l’origine.
R : A la vue de ces documents et la vue du nom GILISSEN, il est probable que oui.  Quant à savoir dans quel contexte, je ne saurais vous répondre. Néanmoins, si j’ai remis ces documents, ils devaient être accompagnés d’un télex ou celui-ci devait suivre.  Je précise néanmoins que ce n’est pas toujours à la base d’une demande. Il est possible que ces documents ont suivi le chemin hiérachique pour simple information car notre but était de fournir un maximum d’informations.  Si cela a été remis, c’est certainement dans un but précis. Ces documents doivent provenir d’un certain « milieu » bien particulier. Je n’ai rien d’autre à déclarer ».
Ce jour à 15.OO hrs, continuons à entendre LIBERT Michel, mieux identifié ci-avant. L’audition a été suspendue pour permettre à l’intéressé de pouvoir régler certaines affaires professionnelles urgentes.
Q : Avez-vous connaissance que LATINUS était en contact avec BOUHOUCHE ?
R : Oui, effectivement, j’ai appris que LATINUS était en contact avec BOUHOUCHE.Néanmoins, j’ignore l’époque à laquelle ils ont fait connaissance et par qui je l’ai appris. J’ignore si BOUHOUCHE a travaillé sous les ordres de LATINUS, mais on peut le supposer.
Q : Lors de vos contacts avec LATINUS ou par après, avez-vous entendu dire que celui-ci effectuait une enquête sur les tueries du Brabant Wallon ?
R : Non, les principaux faits du Brabant Wallon se sont déroulés après ma sortie de prison et à ce moment-là, j’avais rompu avec LATINUS. Je ne peux donc rien vous répondre à ce sujet.
Q : Avez-vous à une certaine époque, entendu parler au sein du mouvement d’un transport ou d’un achat d’explosifs ?
R : Non.
Q : Lors de l’audition de NEMRY, il est fait allusion à du courrier provenant d’Espagne qu’il a récupéré dans la boîte aux lettres 321 pour le transmettre à SCHOLLAERTS Nicole. De quoi s’agit-il ?
R : En fait, le courrier qui transite par ces boîtes aux lettres, provient de divers horizons et dans ce cas ci, il s’agissait d’un correspondant en Espagne. Je ne peux être plus précis à ce sujet.
Q : Avez-vous connaissance qu’il exostait un mouvement secret parallèle au WNP ou s’interpénétrant via certains éléments ?
R : Oui, mais pas le cadre même du WNP. Je m’explique à ce sujet. Il existait à la disposition du WNP,plus précisément à la disposition de LATINUS et de ses parrains ou parèdres. Il s’agit entre autres de la GAP qui est la garde personnelle de LATINUS.
Q : Avez-vous connaissance, au sein d’un service officiel, de l’existence d’une section appelée « Service Spécial » qui aurait été créée dans le but de former des cellules de résistances en cas de conflit armé ?
R : Non, mais néanmoins le WNP a été crée dans ce but là sous le couvert de la S.E. et autres services offciels étrangers. Mais j’ai entendu parler d’un sevice spécial qui a été créé au sein de la S.E. dans le but d’effectuer le « sale travail » que cet organisme officiel ne pouvait accomplir lui-même.
Q : Par qui avez-vous entendu parler de ce service spécial ?
R : Par des journalistes, après le huis-clos de BARBIER lors de son procès de la Pastorale. Ma conclusion personnelle à ce sujet est que si vous voulez savoir le pourquoi et le comment de l’existence du WNP et de tout ce qui l’entoure, il faut aller chercher au sein de la S.E. Toujours d’après la même source (journalistes), ce servce serait dirigé par SMETS sous la couverture de DEVLIEGERE ou de ses supérieurs.
Q : Avez-vous subi des entraînements spéciaux , sous la direction de qui et dans quel but,
R : Oui, sous la direction de CALMETTE dans le but de former des équipes susceptibles de pouvoir s’infiltrer dans les réseaux terroristes Lybiens afin de les démonter au profit des services occidentaux. Ces entraînement ont duré pendant un an, ils se faisaient par petits groupes à des horaires préétablis dans la salle d’art-martieux BIKBA. Il existait d’autres salles dans d’autres villes et notamment : Charleroi, Anvers, Ostende ou Bruges, ainsi que dans la région du Brabant Wallon, du côté de Wavre ou Ottignies, c’est-à-dire du côté de LATINUS. Ces entraînements ont été commandités par LATINUS, SMETS et par d’autres personnes dont je n’ai pas connaisance. Ces entraînements consistaient principalement dans la pratique d’arts martiaux style Okinawa. Le mouvement n’a pas poursuivi le but recherché car lors d’une rencontre avec SMETS et CALMETTE, ceux-ci m’ont fait part qu’il fallait tout oublier. En fait, l’ordre d’arrêt provient de SMETS.
Q : Pouvez-vous nous situer l’époque à laquele se passent ces entraînements.
R : A l’époque, je connaissais déjà KAUSSE. Je précise que les entraînements avaient débuté avant que je n’ai des contacts avec KAUSSE. Je ne me souviens plus si j’ai fait part à KAUSSE de ces entraînements. Pendant que j’étais en contact avec KAUSSE, LATINUS lui était toujours en contact avec SMETS. Cela devaitse passer (entraînements) de 1981 à 1982. Je n’ai rien d’autre à ajouter.
DANS toutes ces déclarations trouve-t -on la déposition de MARIE DE CUEVAS ......et son appartenance a la secte I V I .....cette secte va en pélérinage ds le monde entier .......a creuser !


Dernière édition par alain le Ven 4 Juil 2014 - 15:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
alain




Nombre de messages : 1586
Date d'inscription : 10/08/2010

L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 EmptyJeu 17 Avr 2014 - 16:02

.


Dernière édition par alain le Dim 17 Aoû 2014 - 15:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K




Nombre de messages : 8603
Date d'inscription : 15/02/2009

L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 EmptyVen 18 Avr 2014 - 8:36


Citation :
◾ Les Exorcismes : les démons sont partout et en tous, de grands troubles sont annoncés par Yvonne Trubert selon sa vision apocalyptique et satanique du monde. Mais les membres d'IVI ont reçu le pouvoir de chasser les démons. Ils exorcisent tout et partout ; les personnes, les choses, les lieux, et s'exorcisent mutuellement. La pratique des exorcismes fait partie intégrante de la mission IVI. On comprend, dès lors, que des évêques catholiques, orthodoxes, ou des pasteurs aient cru bon de mettre en garde les chrétiens, mais aussi les personnes qui cherchent la vérité, contre les thèses réductrices et destructrices de la foi enseignées par IVI.


oef !

a Aulne c'est" le grand inquisiteur " adoubé pas les papas depuis le 13ieme et travaillant au cabinet
de dddd ,dixit le dossier de lat sur wicki

les adjoints Me & Bou ,allant le matin ensemble ala messe et le soir chez les putains dixit le bouqin de bo.

et avec IVI on chasse après, les démons !


on se croit à la préhistoire , ils leurs manquent que les fétishes


il faut re-emboiser la Belgique comme cela ils peuvent grimper dans les arbres.
Revenir en haut Aller en bas
luanda




Nombre de messages : 562
Date d'inscription : 05/12/2013

L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 EmptyVen 18 Avr 2014 - 9:00

le nouveau moyen age, new moyen age

AH ! les puissants ....pas le meme traitement que les voleurs de poulles Twisted Evil
====
les ccc et les bomeleer ,c est peut etre le kgb qui est responsable des attentats?
Revenir en haut Aller en bas
JSW




Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 04/07/2014

L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 EmptyVen 4 Juil 2014 - 12:17

Bonjour à tous,

je suis nouveau sur ce forum.
Je souhaiterais savoir, est-ce que Martial Lekeu et Frédéric Saucez se connaissait ?

Salutations,

Js
Revenir en haut Aller en bas
bernarddeboussu




Nombre de messages : 1106
Localisation : BORINAGE
Date d'inscription : 05/02/2014

L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 EmptyVen 4 Juil 2014 - 20:26

A la relecture de ces P.V. d'audition de diverses personnes, j'ai pu lire à un endroit que certains services de la S E disposeraient de balles de type JHP (c'est-à-dire Jacketed Hollow Point, ou munition à tête creuse, balle expansive, ayant un pouvoir d'arrêt ("stopping power") bien supérieur aux munitions conventionnelles.
Ceci m'étonne un peu.
Nous sommes dans les années quatre-vingts.
Les inspecteurs et officiers des services extérieurs de la S E disposent de revolvers en calibre .38 Special comme arme de service.
Comment peut-on à cette époque (vu les prescriptions humanitaires au sein de toutes les polices européennes) préconiser l'usage de "munitions expansives", alors qu'à cette époque il existe sur le marché des munitions de type "Arcane" et "HydraShok" beaucoup plus efficaces que les "JHP" en terme de pouvoir neutralisant...  scratch 
Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19204
Date d'inscription : 08/12/2009

L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 EmptyMer 16 Juil 2014 - 16:06


Un article intéressant :

http://resistancesnews.be/spip/spip.php?article75


Au cœur d’une organisation néonazie clandestine

Des néonazis du WNP liés aux tueries du Brabant ?

INFOS INéDITES DE RESISTANCES.BE

mercredi 16 juillet 2014, par Brice POIRIER

(...)

J'ai commencé à en discuter sur

https://tueriesdubrabant.1fr1.net/t1008p15-le-westland-new-post-wnp?highlight=westland

Revenir en haut Aller en bas
CS1958




Nombre de messages : 3169
Age : 63
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 EmptyMer 16 Juil 2014 - 17:07

HERVE a écrit:

Un article intéressant :

http://resistancesnews.be/spip/spip.php?article75


Au cœur d’une organisation néonazie clandestine

Des néonazis du WNP liés aux tueries du Brabant ?

INFOS INéDITES DE RESISTANCES.BE

mercredi 16 juillet 2014, par Brice POIRIER

(...)

J'ai commencé à en discuter sur

https://tueriesdubrabant.1fr1.net/t1008p15-le-westland-new-post-wnp?highlight=westland


"L’enquête sur les tueries du Brabant wallon a exploré plusieurs pistes possibles afin de découvrir les véritables raisons, auteurs et commanditaires de cette énigme judiciaire. L’une d’elle s’oriente vers une « stratégie de la tension » planifiée par des services secrets américains et belges dans le but de renforcer les mesures de sécurité et répressives dans notre pays. Les hommes de mains de cette opération de déstabilisation : des gangsters et des activistes d’extrême droite. Parmi eux, des militants et des proches du WNP. La Sûreté de l’Etat a constitué une liste de plus de 80 personnes membres de cette organisation clandestine néonazie active de 1979 à 1983. RésistanceS.be a pu prendre connaissance de cette liste qui intéresse fortement la cellule d’enquête sur les tueries du Brabant (CBW)".

Quels gangsters ?
Car il n'est question dans cet article que d'activistes d'ED.
Revenir en haut Aller en bas
K




Nombre de messages : 8603
Date d'inscription : 15/02/2009

L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 EmptyMer 16 Juil 2014 - 18:05

je l'ai lu mais ou sont les info's inédites ?


qqs choses que je ne savais pas et aussi un erreur ou deux


et surtout l'oublie de l'homme courageux X

celui qui est aller voir l'aumonnier L.

d'ailleurs au même moment il y a un autre qui a fait des déclarations à GAND puis un parlementaire semble avoir écrit aussi un bouqin ds lequel un informateur semble avoir fait des déclarations mais je le l'ai pas lu encore.
Revenir en haut Aller en bas
prolo




Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 17/08/2014

L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 EmptyDim 17 Aoû 2014 - 13:59

bonjour ,je cherche info sur société qui aurait été crée entre frères saucez et nemry,quel type d'activité et quant? merci
Revenir en haut Aller en bas
Shadow




Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 17/01/2008

L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 EmptyDim 17 Aoû 2014 - 14:47

prolo a écrit:
bonjour ,je cherche info sur société qui aurait été crée entre frères saucez et nemry,quel type d'activité et quant? merci

Bonjour,

Je vous engage à voir les liens sur ce sujet que j'ai développé sur ce forum il y a deux ans.
Revenir en haut Aller en bas
prolo




Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 17/08/2014

L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 EmptyDim 17 Aoû 2014 - 15:32

merci
Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19204
Date d'inscription : 08/12/2009

L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 EmptyJeu 20 Aoû 2015 - 14:46



Des extraits du premier numéro de "Thingvellir", une revue éditée par Frédéric Saucez et Michel Libert, sont disponibles sur

https://www.scribd.com/doc/275312414/Thingvellir-n-1-1983

Revenir en haut Aller en bas
K




Nombre de messages : 8603
Date d'inscription : 15/02/2009

L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 EmptyMar 8 Déc 2015 - 8:00

parmi les membres WNP
il y avait:


Citation :
Parmi les membres du WNP il y a un Bouch. Mich. nom WNP "Titisée" (?)
depuis 31/05/81 qui habitait là à deux pas.

Diegem Machelen Watertorenlaan ...


ds un doc du parlement sur une liste G de la sureté on écrit que "titise "  est bou !


donc bou avait une fausse adresse là bas  pour son memeberschip WNP !!??

49K0573010.pdf

Michel Bouche;: ==Madani Bouhouche ???


Citation :
Rapport n03 (...)
Suite au vol de l'ESI la BSR de BXL, sect lnfo-Gobert et Depaux nous ont signalé qu'ils avaient fait un rapport mentionnant les noms de gendarmes qui pourraient être impliqués dans ce vol (sans nous donner de noms). Ils nous ont dit avoir transmis ce rapport en un exemplaire au Capitaine Lemasson. Ils nous ontfait part à notre demande qu'ils avaient eudes confidences écrites du Colonel Majerus. Certains autres renseignements proviennent soit de de Bonvoisin soit de membres de la BSR de Bruxelles. Bouhouche Madani apparaît dans la liste du WNP remise par laSûreté de l'Etat au JI Schlicker sous le surnom de « titise », Il est à noter que l'intéressé sous pression faite par Depaux et Gober

aurait donné certains renseignements qui ne sont pas en notrepossession. Concernant l'attentat de lapeugeot, Bouhouche est un ami du constructeur ou vendeur d'une partie du dispositif devant faire explosion dans la peugeot (voir BSR Bruxelles).




Revenir en haut Aller en bas
K




Nombre de messages : 8603
Date d'inscription : 15/02/2009

L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 EmptyMar 8 Déc 2015 - 13:20

>>double utilisation du surnom "Titise' possible
car "bouche" existait effectivement,
encore un marin de plus
Revenir en haut Aller en bas
K




Nombre de messages : 8603
Date d'inscription : 15/02/2009

L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 EmptyVen 11 Déc 2015 - 11:17

Sectes autour le WNP


je nai jamais suivis le ramdam autour des sectes qu'on trouve autour le WNP

mais une relecture d'un  passage ds beetgen- omen m'oblige de m'orienter


meurillon qui enquetait sur le double meurtre de la pastorale se fait chipé le dossier de nuit de son bureau par Marnete et vlan le dossier est resolu !suite au declarations de latinus et le ... de barbier


suivant meurillion cela peut etre faux car il presume que marnete le savait deja avant suit au declaration d'une personne d'un secte

ça alors

on avait les

-bio-dégrables de Haacht  en sockettes de laines

-les druides & sokstices

-les atheniens So..

-ecoovie il me semble aussi

http://archives.lesoir.be/dans-le-sillage-d-ecoovie-_t-19890307-Z01FD0.html

- et le sectes des militaires de marins d'eau douce en culottes courtes de scouts de Mer

etc


quel membre de secte pourrait avoir été au courant que ce meurtre était éxécuté par 4 personnes


et pas 2?



autre rigolade

- le querelle entre les freres barbiers est inconnu a ce memebre de la pj exitait elle vraiment ?

- notre bel-mondo national MARNO était copain avec fredo et allait le matin jouer ensemble au tennis avec des ......magistrats


c'est qui , qui d'éclarait quand il abondonnait les recherches : tout est truqué ?

marno avait travaillé au BIC (scandalles) qqs temps et les collègues de la PJ n'en voulaient plus
pourtant il y est retourné .....


et cela doit etre peu avant nivelles   et le debandade du WNP

je commence à croire popol qui a declaré un jour que fredo habitait à 200mètres de beersel2 et que c'est lui derrière cet affaire

puis en decembre on le fout dehors de la pj soi disant pour maison de debauche

et si c'est plus ?  et que c'est à ce moment là qu'on a trouvé les armes ...... qu'on ne pouvait sortir pour éviter de mettre la PJ en
histoire belge
Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19204
Date d'inscription : 08/12/2009

L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 EmptyMar 3 Mai 2016 - 19:09


https://www.youtube.com/watch?v=U0JOSuGDlxY


L'affaire WNP - Page 10 Sauc10


Revenir en haut Aller en bas
K




Nombre de messages : 8603
Date d'inscription : 15/02/2009

L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 EmptyMer 4 Mai 2016 - 20:39

surtout les dates avant 25 janvier 88 et après sont intéressantes

ils m'en manquent encore beaucoup

le procès des borains est arrêté une semaine avant pour la note du BKA jamais mis ds le dossier ?ou pour l'arme ds la sauce bolognaise ?de boubou que superdery analyse comme ....., déjà utilisé ds ....

puis en fevrier la serie de auditions qui reprend au CBW , cfr voir le bouqin de Masset.....et aussi le vaudrouille  de .....après son 8-ième congé de prison .... voir ubu


et aussi les dates des commissions du parlement 1 à mettre en perspective
Revenir en haut Aller en bas
Mathieu




Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 06/11/2017

L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 EmptyMer 29 Nov 2017 - 7:38

L'affaire WNP - Page 10 Cartou11
Donc cette personne c'est Saucez Frédéric , chef du WNP??

Il avait une Mercédès 500 sec bleu marine en 1988 , étais-ce cette Mercédès vue par certains témoins?
Revenir en haut Aller en bas
Mathieu




Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 06/11/2017

L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 EmptyMer 29 Nov 2017 - 16:12

HERVE a écrit:


Sur Bernard Mercier, voir aussi :

http://fr.scribd.com/doc/77306582/Les-Brigades-Noires-CHP14

Chapitre 14: 1978-82, les révélations et les scandales

Sous le titre "Relations entre le "Nouvel Europe-Magazine" (NEM), Nem-Clubs et Front de la Jeunesse", l'Administrateur Général de la Sûreté Albert Raes confirme par écrit les déclarations qu'il avait été amené à faire devant la commission sénatoriale d'enquête réunie à huis-clos. La fameuse note révèle que le Baron Benoît de Bonvoisin, membre éminent du CEPIC, l'aile droite du Parti Social Chrétien, finance le NEM, les NEM-Clubs et le "Front de la Jeunesse".

On peut y lire que "ce soutien de l'ordre de 1.200.000 francs se trouve réparti de la manière suivante : 400.000 francs pour la prise en charge de l'immeuble (...), 500.000 francs pour rémunérer Emile Lecerf à titre de conseiller de PDG (271), charges patronales comprises, 300.000 francs pour rémunérer un journaliste mi-temps du NEM également à titre de conseiller
de PDG".

La Sûreté de l'Etat nous apprend encore que cette même société PDG édite une lettre d'information, "Inforep", dont l'éditeur responsable, Jean Bougerol, a été impliqué dans le
rapatriement forcé vers le Zaïre d'un opposant au régime Mobutu. Cette note confidentielle révèle aussi que "ce militaire de carrière entretient des relations suivies avec Bernard Mercier, membre du comité directeur du CEPIC qui a été cité comme un des organisateurs du transfert d'Anvers au siège du CEPIC à Bruxelles d'un terroriste néo-nazi berlinois en fuite. Celui-ci devait être conduit par Mercier en Ardenne dans une propriété appartenant à de Bonvoisin".

D'après le journaliste Walter De Bock qui avait publié la note dans "De Morgen", ce terroriste néo-nazi serait un certain Eckhard Weil. On s'en doute, ces révélations provoquent un scandale dans le monde politique belge. Alors que certains ne voyaient dans le "Front de la Jeunesse" qu'un groupe de jeunes étudiants turbulents, ils apprennent maintenant que ce mouvement était financé par l'aile droite d'un des plus vénérables partis de Belgique.

(...)

_ _ _


Intéressant de voir passer dans ce passage plusieurs noms du schéma de Latinus.

Les liens entre Bernard Mercier et Bougerol sont confirmés.

( To show how fascist he really was, Bougerol travelled with CEPIC director Bernard Mercier to Spain in 1975 to attend the funeral of Franco )

_ _ _


Voir aussi l'interview de Eric Lammers par Guy Bouten :

(...)

Mon nom de code chez Westland New Post était S35. Ce qui m’intéressait surtout c’était les camps d’entraînements dans les Ardennes et le practical shooting.

(...)

‘Par vraiment. Paul se considérait comme un agent secret qui devait rassembler des informations pour l’armée américaine. Sa maman m’a raconté une fois que Paul avait de bons contacts avec le général Haig qu’il admirait beaucoup et qu’il visitait régulièrement la Moonsecte. Mais je n’ai jamais vu d’Américains.

Dans l’organisation je n’avais pas un haut rang, il y avait des cloisons. Une structure de cellules, comme dans un service secret.

Au sommet se trouvait Bernard Mercier. Il avait le titre de « Landesvetreter » ou «Inspecteur général» et il s’occupait des contacts entre le quartier général situé à Cologne et Mujo le chef des Falangistes (sic) espagnols. Mercier avait également une haute fonction dans le CEPIC de VDB et était pendant des années collaborateur du cabinet de plusieurs ministres PSC.

_ _ _

La mention de "Cologne" fait penser à ce qui est dit plus haut (René Haquin) sur l'ordre teutonique.

Quant aux Phalangistes espagnols, cela pourrait nous conduire au fameux "La Vega" du schéma de Latinus, qui est pour moi César de la Vega, de la loge P2 argentine, ambassadeur à Paris.

Revenir en haut Aller en bas
Mathieu




Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 06/11/2017

L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 EmptyJeu 30 Nov 2017 - 12:05

Invité a écrit:
Bonnes questions, avez-vous les réponses  Laughing

Source: Forum Années de Plomb

L'affaire WNP - Page 10 Wnp_no13


Aucuns appareils photo !! tiens tiens tiens scratch scratch scratch
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





L'affaire WNP - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: L'affaire WNP   L'affaire WNP - Page 10 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'affaire WNP
Revenir en haut 
Page 10 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Explorer les affaires connexes aux tueries du Brabant? :: L'affaire WNP-
Sauter vers: