les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Promo Nike : -25% pour 2 articles achetés
Voir le deal

 

 carton jaune pour De Decker

Aller en bas 
+22
Etienne
Limir
frederic lavachery
CS1958
Galahad
lrnt
arthur29923
Hubert Bonisseur de La Ba
K
Frédéric
aga
Hoho
g.damseaux
Willy-Nilly
michel-j
pami75
Et In Arcadia Ego
MAXANCE
luanda
ginlo
Henry
HERVE
26 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 21, 22, 23
AuteurMessage
HERVE




Nombre de messages : 20913
Date d'inscription : 08/12/2009

carton jaune pour De Decker - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   carton jaune pour De Decker - Page 23 EmptyVen 3 Sep 2021 - 0:47


Un lecteur attentif me signale :

https://www.blast-info.fr/articles/2021/kazakhgate-un-scandale-detat-franco-belge-0QuFxTkKSIqja34T9AoVzA


carton jaune pour De Decker - Page 23 Dr14


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 20913
Date d'inscription : 08/12/2009

carton jaune pour De Decker - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   carton jaune pour De Decker - Page 23 EmptyMer 22 Sep 2021 - 21:51


(merci à un lecteur attentif)

https://www.lalibre.be/belgique/judiciaire/2021/09/22/affaire-kubla-duferco-lancien-ministre-wallon-serge-kubla-sera-juge-devant-le-tribunal-correctionnel-de-bruxelles-en-2022-SVEFZ5WPINE7RJ4BHF2VU3KMSE/

carton jaune pour De Decker - Page 23 Ku11


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 20913
Date d'inscription : 08/12/2009

carton jaune pour De Decker - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   carton jaune pour De Decker - Page 23 EmptyVen 1 Oct 2021 - 22:46


Dossier Ecoovie le mic-mac des services secrets
Philippe Brewaeys , Jean-Frederick Deliege

carton jaune pour De Decker - Page 23 Che12


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 20913
Date d'inscription : 08/12/2009

carton jaune pour De Decker - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   carton jaune pour De Decker - Page 23 EmptyDim 3 Oct 2021 - 7:30


https://www.occrp.org/en/the-pandora-papers/secretive-offshore-maneuvers-enriched-unofficial-third-wife-of-kazakhstani-leader-nursultan-nazarbayev


carton jaune pour De Decker - Page 23 Kaza10


THE PANDORA PAPERS


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 20913
Date d'inscription : 08/12/2009

carton jaune pour De Decker - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   carton jaune pour De Decker - Page 23 EmptyDim 24 Oct 2021 - 1:36


Pour information :

https://blogs.mediapart.fr/casanier/blog/040721/assassinat-de-robert-boulin-la-piece-manquante

_ _ _

https://www.franceinter.fr/emissions/secrets-d-info/secrets-d-info-22-mai-2021

Samedi 22 mai 2021

Delubac, une petite banque ardéchoise au bras long

Kazakhgate, Dubaï Papers, soupçons de trafic d'influence… Delubac, un établissement bancaire ardéchois plutôt habitué à la discrétion se retrouve sous les projecteurs judiciaires. Des documents révèlent comment la banque s'est vu ouvrir les portes de l'Elysée.

C'est l'une des dernières banques familiales indépendantes françaises. La banque Delubac & Cie a été créée en 1924 dans la commune du Cheylard en Ardèche, par un habitant, Maurice Delubac. Depuis, la banque s'est développée en se rapprochant d'un homme au profil financier, Serge Bialkiewicz. Dans les années 80. L'établissement s'installe à Paris, se développe et se diversifie en devenant une des banques des administrateurs judiciaires, des entreprises en difficultés ou encore des syndics de copropriété.

Près d'un siècle après sa création, la banque est cependant bousculée par une crise qui n'a rien à voir avec les soubresauts de la finance. L'établissement se retrouve aujourd'hui mentionné dans des affaires pénales d'envergure.

En 2012, des enquêteurs vont tomber sur le nom de cet établissement dans le cadre du Kazakhgate, qui porte sur des soupçons de corruption internationale et de blanchiment. Dans cette affaire apparaît le nom de la banque Delubac. Elle a été utilisée pour faire circuler des fonds suspects. Un des protagonistes mis en examen dans ce dossier, et soupçonné d'avoir reçu d'importantes sommes en liquide, avait également un compte au sein de la banque.

Une autre enquête pour des faits de trafic d’influence est ouverte suite à la découverte de plusieurs documents. Ils montrent que la banque a bénéficié de l’activisme de ces deux personnalités publiques : Jean-François Etienne des Rosaies, ancien préfet et chargé de mission auprès de la présidence de la République jusqu'en 2010, et le sénateur Aymeri de Montesquiou.

Au-delà du Kazakhgate et de cette enquête pour trafic d’influence, la banque apparait aussi dans les Dubaï Papers, cette fuite de documents internes issus du groupe Helin International, révélant un réseau d’évasion fiscale à destination de plusieurs dizaines de contribuables et chefs d’entreprises français piloté depuis Dubaï.

Secrets d'info montre aujourd'hui comment Delubac, cet établissement bancaire ardéchois plutôt habitué à la discrétion, se retrouve sous les projecteurs judiciaires.

https://www.franceinter.fr/delubac-une-banque-discrete-citee-dans-plusieurs-affaires-judiciaires

Delubac : une banque discrète citée dans plusieurs affaires judiciaires

par Abdelhak El Idrissi, Cellule investigation de Radio France publié le 21 mai 2021 à 6h01

Le Parquet national financier s'intéresse aux réseaux de la banque Delubac, un petit établissement bancaire enregistré en Ardèche qui a bénéficié de coups de pouce depuis l'Elysée, sous la présidence Sarkozy.

(...)


carton jaune pour De Decker - Page 23 Deluba10


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 20913
Date d'inscription : 08/12/2009

carton jaune pour De Decker - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   carton jaune pour De Decker - Page 23 EmptyMar 30 Nov 2021 - 21:10


www.intelligenceonline.fr

Edition du 01/12/2021

Une commission occulte du Kazakhgate rattrapée par le fisc

L'ancien représentant de Nicolas Sarkozy en Asie centrale Aymeri de Montesquiou avait perçu 199 000 euros non déclarés dans le cadre d'une mission auprès de l'oligarque Patokh Chodiev, intervenant clé en marge des négociations de ventes de satellites et d'équipements militaires d'Airbus Group au Kazakhstan.

Par une décision rendue le 24 novembre, la cour administrative d'appel de Paris a validé le redressement fiscal prononcé contre l'ex-sénateur Aymeri de Montesquiou, personnage clé du dossier dit du "Kazakhgate". Pour le fisc, Aymeri de Montesquiou, alors qu'il était représentant du président de la République Nicolas Sarkozy au Kazakhstan, a exercé une activité d'entremise auprès de ressortissants kazakhs.

La mission, qui a duré plusieurs mois, visait à ce que l'avocate Catherine Degoul récupère les 6 millions d'euros d'honoraires que lui devait l'oligarque Patokh Chodiev, alors interlocuteur privilégié d'Airbus Group, engagé localement dans plusieurs négociations de grands contrats. De Montesquiou était notamment intervenu auprès de Nurtai Abykayev, alors à la tête du KNB, le service de renseignement kazakh. La rémunération d'Aymeri de Montesquiou - 199 000 euros - a été versée en trois fois entre mars et mai 2011, par le biais du compte en Suisse de la société Antigone Holding Corporation immatriculée aux îles Vierges britanniques.

Aymeri de Montesquiou faisait valoir que Catherine Degoul ne lui avait versé la somme qu'à titre de gratification et non au titre d'une mission. Mais pour la cour administrative d'appel, l'ex-sénateur "ne pouvait sérieusement soutenir" qu'il s'agissait d'une "gratification purement ponctuelle et spontanée". La cour administrative d'appel a considéré que cette somme aurait dû être taxée dans la catégorie des bénéfices non commerciaux. Elle a aussi validé les pénalités fiscales, Aymeri de Montesquiou ayant exercé une "activité occulte d'entremise".

L'ombre des contrats Airbus

De leur côté, les juges français se sont interrogés sur l'origine de cette commission de 199 000 euros. Ils ont suspecté des liens avec les commissions des contrats Airbus. La somme a en effet été versée six mois avant qu'Aymeri de Montesquiou n'intervienne auprès de Nurtai Abykayev. L'ex-sénateur UDI avait précédemment affirmé que cette somme provenait d'une vente de cinq magnums d'un grand cru bourguignon. Close en Belgique, l'affaire est conduite à Paris par la juge Aude Buresi. Dans ce dossier, Patokh Chodiev, le consultant Lyès ben Chedli - qui, en voulant mettre la pression sur Airbus à qui il réclamait des millions d'euros pour sa mise en relation avec l'oligarque, a fini par faire exposer le dossier au grand jour (IO du 23/08/17, IO du 15/10/14) -, et l'ancien bricolo financier d'Airbus, Olivier Brun (IO du 25/03/19), ont également été mis en examen.

A l'époque des faits, Aymeri de Montesquiou était au cœur des négociations entre Paris et Astana pour des ventes d'armes, en jouant sur plusieurs tableaux à la fois. Pour sa campagne commerciale - finalement victorieuse - dans le but de vendre deux satellites d'observation au pays, Airbus Group s'était ainsi assuré de l'avoir de son côté... tout comme Thales, concurrent malheureux d'Airbus sur ce contrat, qui ne s'est aperçu du double jeu de son agent que bien des années plus tard (IO du 18/10/17).


carton jaune pour De Decker - Page 23 Aymeri10


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 20913
Date d'inscription : 08/12/2009

carton jaune pour De Decker - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   carton jaune pour De Decker - Page 23 EmptySam 25 Déc 2021 - 21:53


https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/claude-gueant-en-prison-pour-noel-lex-ministre-le-vit-tres-tres-mal_483501

Claude Guéant en prison pour Noël : l’ex-ministre le vit “très, très mal”

Nicolas Schwartz | ven. 24 décembre 2021 à 16h04 - Mis à jour le ven. 24 décembre 2021 à 16h35

Incarcéré depuis le 13 décembre, dans le cadre de l'affaire des "primes de cabinet", Claude Guéant va passer Noël et le Nouvel an à la prison de la Santé. La justice a refusé d'étudier sa demande de remise en liberté avant le mois de janvier, ce qu'il vit particulièrement mal.

(...)


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 20913
Date d'inscription : 08/12/2009

carton jaune pour De Decker - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   carton jaune pour De Decker - Page 23 EmptyVen 11 Mar 2022 - 3:04


https://www.sudinfo.be/art/d-20070724-Y2UZAA

Publié le mardi 24 Juillet 2007

A. De Decker: “ Uccle, mon histoire d'amour "

(...)  J'ai aussi pensé à l'ancien bourgmestre qu'était Jacques Van Offelen. C'est lui qui m'a donné le goût de la politique.  (...)

_ _ _

Jacques Van Offelen était membre de la société du Mont Pélerin.

Le Génie des Suisses
François Garçon

carton jaune pour De Decker - Page 23 Mp10

_ _ _

Voir aussi :

https://twitter.com/Vinteuil_LTP/status/1376249327052541953

https://www.persee.fr/doc/arss_0335-5322_2002_num_145_1_2794


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 20913
Date d'inscription : 08/12/2009

carton jaune pour De Decker - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   carton jaune pour De Decker - Page 23 EmptyLun 21 Mar 2022 - 22:49


https://www.apache.be/2022/03/18/brusselse-vrienden-van-superoligarch-oleg-deripaska

De Brusselse vrienden van superoligarch Oleg Deripaska

18 maart 2022
Tom Cochez

(traduction)

Les amis bruxellois du superoligarch Oleg Deripaska


18 mars 2022
Tom Cochez

Deux organisations bruxelloises à but non lucratif occupent une place de choix dans le réseau du superoligarque russe Oleg Deripaska. L’une de ces organisations à but non lucratif a fait l’objet d’une enquête sur le blanchiment d’argent qui a été abandonnée remarquablement rapidement. Le commissaire européen Didier Reynders (MR) appartient au « cercle d’amis » de cette organisation à but non lucratif.

(...)

carton jaune pour De Decker - Page 23 Bruno10

(...)

Le 14 juin 2016, le parquet bruxellois a clôturé une enquête sur le blanchiment d’argent dans laquelle Deripaska a acheté de l’art et des biens immobiliers en Belgique pour des dizaines de millions d’euros. Cette recherche a été initiée par la Cellule de traitement de l’information financière (CTIF-CFI). Cette « cellule anti-blanchiment d’argent » cartographie les flux financiers suspects.

Au cœur de l’opération présumée de blanchiment d’argent se trouve l’organisation à but non lucratif Bruno Lussato et Marina Fedier, située à Villa Clairval sur la Denneboslaan à Uccle. La grande maison Art déco a été transformée en musée où l’on peut voir principalement de l’art mingei japonais. Il y a aussi de la place pour des conférences et des symposiums.

L’association peut compter sur un « cercle d’amis » qui soutient l’initiative et bénéficie en retour d’un certain nombre de privilèges lors de nouvelles expositions ou conférences. Le membre le plus en vue du cercle d’amis est sans aucun doute l’actuel commissaire européen Didier Reynders (MR).

L’ancien inspecteur de la sécurité de l’Etat Nicolas Ullens a noté plus tôt que Reynders et son bras droit Jean-Claude Fontinoy – contre qui un certain nombre d’enquêtes judiciaires sont en cours – écoutent attentivement les services secrets russes.

(...)

_ _ _

https://cdn.occrp.org/projects/russian-asset-tracker/en/person/10/oleg-deripaska


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 20913
Date d'inscription : 08/12/2009

carton jaune pour De Decker - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   carton jaune pour De Decker - Page 23 EmptyJeu 29 Déc 2022 - 22:19


https://www.intelligenceonline.fr

Fra John Dunlap, héritier de la tradition de la diplomatie secrète de l'Ordre de Malte

Dédié aux missions humanitaires, l'Ordre de Malte a longtemps pu s'avérer utile, tant pour sa capacité d'influence que pour servir de paravent commode aux opérations de diplomatie secrète. Son nouveau chef sous tutelle renforcée du Vatican, John Dunlap, tente aujourd'hui de naviguer entre soutien humanitaire à l'Ukraine et maintien des liens avec la Russie orthodoxe. Et ce, en héritant du long savoir-faire de l'ordre en matière d'intrigues internationales.

Edition du 30/12/2022

carton jaune pour De Decker - Page 23 Orma10


Dirigé depuis juin par Fra John Dunlap, un avocat canadien, l'Ordre de Malte - dont l'intitulé exact est Ordre souverain militaire et hospitalier de Saint-Jean-de-Jérusalem, de Rhodes et de Malte - se retrouve aujourd'hui mobilisé sur l'Ukraine comme il ne l'avait plus été depuis des années. La forte délégation présente les 28 et 29 novembre à Kiev de chevaliers et d'ambassadeurs des pays européens les plus actifs dans le soutien à l'Ukraine (Allemagne, Hongrie, Pologne, Roumanie) illustre les activités humanitaires tous azimuts de l'ordre depuis l'invasion russe de février 2022.

Réunies au sein de Malteser International, ces actions humanitaires sont dirigées depuis 1991 et l'implantation de l'ordre dans le pays, par Pavlo Titko, un Ukrainien de Lviv parlant allemand, russe et polonais, qui a rejoint l'organisation après avoir effectué son service dans l'armée soviétique. De nombreux projets de l'ordre à Kiev - avec le maire Vitali Klitschko - et dans différentes villes ukrainiennes ont notamment été financés par le ministère allemand des affaires étrangères, qui nourrit de longue date de bonnes dispositions à l'égard de l'ordre. Malteser est également mobilisé en Allemagne pour accueillir les réfugiés ukrainiens.

Canal moscovite maintenu

Apolitique et souverain, l'Ordre de Malte tente de rester sur une ligne de crête dans ce dossier. Très investi en Ukraine, il maintient sa présence en Russie, où il n'a guère célébré cette année le 30e anniversaire du rétablissement des relations diplomatiques bilatérales avec Moscou. Cela devait pourtant être un événement majeur : une visite préparatoire du vice-ministre russe des affaires étrangères Sergey Vershinin avait eu lieu l'année dernière au siège de l'organisation à Rome, en présence de l'ambassadeur de l'Ordre de Malte à Moscou, le prétendant au trône d'Italie et directeur général du groupe Pirelli en Russie, Aimon de Savoie-Aoste.

Après avoir fait ses armes à Londres chez JP Morgan, celui-ci est arrivé en Russie en 1994, recruté par un défunt petit négociant, Tripcovich Trading Company. Décoré de l'ordre de l'amitié par Vladimir Poutine en 2018, De Savoie-Aoste, passé par les forces spéciales de la marine italienne, dispose, selon plusieurs sources, d'un accès au Kremlin. Au titre de l'ordre, il s'est notamment assuré de disposer d'un canal de discussion avec le chef de la diplomatie orthodoxe, le métropolite Hilarion, très proche du patriarche Cyrille de Moscou (Kirill, IO du 13/09/22). Mais il reste surtout connecté au réseau intemporel des Romanov : il a ainsi assisté, le 6 décembre, dans la cathédrale de Moscou, au baptême du prince Alexandre Romanov, descendant du tsar Alexandre II de Russie. Aimon de Savoie-Aoste est en effet marié à la marraine du petit prince, la princesse Olga de Grèce.

Pour Moscou, l'ordre est vu comme un canal valorisable : lors de sa venue au Vatican en 2012, à l'occasion du 20e anniversaire de la reprise des relations bilatérales, le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov avait fait un détour par le siège de l'ordre, où il avait été reçu par le grand chancelier de l'époque, le Français Jean-Pierre Mazery.

Du fait de sa volonté d'apporter partout une aide humanitaire, l'ordre a toujours dû composer avec les intrigues du village mondial, dans un double mouvement : pour l'ordre et le Vatican, il s'agit d'avoir de précieux leviers d'influence dans les appareils diplomatico-sécuritaires des pays d'intérêt. Pour les diplomaties visées, voire pour les services de renseignement occidentaux, l'ordre peut servir de paravent commode pour des opérations de diplomatie discrète.

Convalescence propice à la réforme

Le conflit en Ukraine survient néanmoins à un moment où l'ordre est affecté par une longue et profonde crise, limitant sa capacité d'influence. Après des années fastes, le pape François a tapé du poing sur la table à partir de 2017, en plaçant sous une tutelle qui ne dit pas son nom les instances centrales de l'Ordre de Malte. Une décision qui, pour certains, viole l'autonomie d'une organisation souveraine.

Chef effectif de l'ordre depuis juin, John Dunlap est ainsi toujours assisté d'un délégué spécial envoyé par le pape, le cardinal Silvano Maria Tomasi, lui-même nommé en novembre 2020 en remplacement d'Angelo Becciu, ancien proche conseiller du pape, démis de ses fonctions deux mois auparavant pour des soupçons de détournement de fonds et pour sa liaison avec Cecilia Marogna, une femme d'affaires qui se prévalait d'opérer un réseau de renseignement pour le compte du Vatican (IO du 23/12/22)

Proche de François, Tomasi a pour mission d'apurer le fonctionnement - et les comptes - de l'ordre. Selon nos informations, la réunion du grand conseil souverain doit avoir lieu fin janvier pour connaître l'étendue de la réforme proposée par Tomasi pour les quelque 14 000 chevaliers, 70 frères ("Fra") et milliers de bénévoles. Car, d'après les confession faites à Intelligence Online par d'illustres chevaliers et ambassadeurs de l'ordre, celui-ci a désespérément besoin d'une profonde remise en question de son fonctionnement central, tant les prolifiques activités sur le terrain international contrastent avec la sclérose qui règne au siège du gouvernement.

L'ordre apparaît bien plus en retrait dans les initiatives de diplomatie et de mobilisation humanitaire que ses organisations rivales. Même la grande chancellerie, l'équivalent d'un ministère des affaires étrangères, longtemps prête à s'engager dans toutes les missions de diplomatie discrète, ne dispose plus de moyens humains particulièrement efficaces pour se mobiliser.

Luttes d'influence

La réforme de l'ordre, visant notamment à l'ouvrir plus largement, achoppe néanmoins sur les subtils équilibres entre les divers soutiens internationaux au sein de ce cénacle. Ainsi, les donateurs états-uniens, devenus les premiers contributeurs de l'organisation, souhaiteraient avoir plus de poids dans les instances de gouvernement. Cependant, leur accès est bloqué par les séculaires lois coutumières, dont la chronique orale se perd dans les siècles, et dont la rédaction remonte seulement à 1961. Celles-ci prévoient un certain nombre de quartiers de noblesse afin de pouvoir siéger dans les principales instances de l'ordre. Or l'immense majorité des prétendants du Nouveau Monde en sont dépourvus...

Une réforme visant à abaisser voire à supprimer le nombre requis de titres nobiliaires viendrait ainsi renforcer drastiquement l'influence américaine dans ce pré carré qu'Allemands, Italiens et Français tentent de conserver.

Car Washington a compris depuis longtemps l'intérêt que l'ordre peut revêtir, comme l'illustrent des archives déclassifiées de la CIA. Vers la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'ambassadeur de l'Ordre de Malte à Washington, puis à Rome, Luigi Parrilli, fut l'un des contacts clés d'Allen Dulles, chef de l'Office of Strategic Services (OSS) en Europe puis premier directeur civil de la CIA en 1951, dans plusieurs opérations de diplomatie secrète avec l'Allemagne nazie (Operation Sunrise).

Par la suite, la CIA a conservé des liens avec l'ordre. On comprend à la lecture de certaines archives sur les Khmers rouges que des informations, notamment sur la situation humanitaire locale, provenaient de volontaires de l'ordre au Cambodge. Ces échanges informels se sont poursuivis jusqu'à la "sainte alliance" de circonstance entre l'ordre et la CIA contre la révolution sandiniste d'inspiration communiste au Nicaragua, dans les années 1980.

Les officiers américains de renseignement et les chevaliers maltais se sont croisés en d'autres endroits, en particulier au sein de la petite société d'import-export W.R. Grace, dont le patron J. Peter Grace était alors un dignitaire de l'ordre (IO du 24/06/92) et a embauché plusieurs cadres de la CIA. Un Michael Grace figure d'ailleurs toujours dans les instances de l'ordre. Néanmoins, un officier de la CIA pourrait difficilement être anobli chevalier de l'Ordre de Malte. L'agence basée à Langley (Virginie) préfère la loyauté mormone aux influences catholiques étrangères.

En revanche, l'ordre compte quelques membres officiant avec des agences de renseignement. Par exemple, l'homme d'affaires Aaron Moore, cofondateur de Circinus (IO du 30/05/18), passé par la direction des programmes de renseignement chez Harris, Northrop Grumman et Raytheon, affirme avoir été intronisé chevalier.

Tropisme allemand

Mais la CIA - qui, dans un rapport déclassifié, qualifie Luigi Parrilli de "mercenaire opportuniste" cherchant avant tout à satisfaire ses intérêts - ne fut à l'époque pas la seule à l'approcher : l'organisation Gehlen, nommée Zipper par l'agence américaine, préfiguration du service allemand de renseignement BND, a aussi fait appel à l'aristocrate génois et à certaines de ses relations. A la fin de la guerre, d'autres chevaliers allemands de l'ordre, comme le baron bavarois Erwein von Aretin, ont aussi opéré comme intermédiaires entre les agences occidentales et les anciens dirigeants nazis.

L'Allemagne fédérale naissante s'est aussi assuré de la reconnaissance de l'ordre en lui confiant tous les biens et les opérations de la Croix-Rouge allemande, alors accusée d'avoir trop fricoté avec l'ancien régime. Aujourd'hui encore, l'ordre prospère outre-Rhin, et la plupart de ses opérations en Ukraine par exemple sont financées par le ministère allemand des affaires étrangères.

Recul italien et français

Face à la puissance financière américaine et à l'activisme allemand, les deux nations jadis si influentes qu'étaient l'Italie et la France tentent de maintenir leur rang au sein de l'ordre. Outre la tutelle exercée par le cardinal Tomasi, les Italiens restent fermement ancrés dans la gestion du vaste patrimoine de l'organisation, principalement situé dans la Botte.

La prégnance française - qui ne dispose plus que d'un représentant au conseil souverain, le grand commandeur Emmanuel Rousseau -, se fait encore sentir dans quelques initiatives en Afrique francophone et surtout au Levant. Le réseau catholique discret que constitue l'ordre a longtemps fait des merveilles au Moyen-Orient, singulièrement au Liban, où il est particulièrement bien implanté depuis les efforts menés par la princesse Françoise de Bourbon-Lobkowicz, née Bourbon-Parme, lors de la guerre civile des années 1980. L'organisation y opère depuis une trentaine de dispensaires, toujours utilisés. Les infirmières, souvent chiites, arborant la croix maltaise caractéristique sur leur poitrine, y accueillent des réfugiés syriens de toutes confessions.

Hub beyrouthin

Il a longtemps été du dernier chic dans les quartiers maronites de Beyrouth d'être intronisé chevalier d'un ordre très actif sur place. Le président de l'ordre au Liban, Marwan Sehnaoui, est aujourd'hui loué de Beyrouth à Rome, où, dit-on, il bénéficie de l'oreille attentive du pape.

Ce tropisme levantin de l'Ordre de Malte est largement cornaqué par des Français, diplomates pour la plupart. Tous deux très actifs via l'association Malte-Liban, l'ancien ambassadeur français en Syrie puis en Arabie saoudite Charles-Henri d'Aragon et son successeur à Riyad Bertrand Besancenot font figure de bienveillants parrains.

Mais pour investir davantage les réseaux de l'organisation, la France reste handicapée par le fait d'être l'un des rares pays européens à ne pas reconnaître l'Ordre de Malte comme un Etat souverain. Le Quai d'Orsay a toutefois participé à l'effort matériel de l'ordre après l'explosion du port de Beyrouth, en août 2020. Ce sont néanmoins la Fondation Pierre Fabre, la Fondation Louis Dreyfus, la Middle East Airlines (MEA) et le laboratoire Biogaran qui assurent l'essentiel des activités humanitaires de l'Ordre de Malte sur place.

C'est aussi à partir du Liban que l'ordre opère dans la Syrie en guerre. L'envoyé spécial de la France dans le Nord-Est syrien est actuellement le fils d'un illustre dignitaire de l'organisation.

Espions français et chevaliers maltais

Quelques officiers du service français de renseignement extérieur, la DGSE, ont ainsi pu intégrer le cénacle de l'ordre, comme le commandeur émérite Xavier Ghilou, quand d'autres en sont proches. L'ancien directeur des opérations du service, Xavier Bout de Marnhac, y a donné des conférences.

Mais le dernier Français à avoir exercé une véritable influence au sein de l'ordre reste Jean-Pierre Mazery, grand chancelier et ministre des affaires étrangères de l'Etat catholique jusqu'en 2014. La même année, il subissait la pression d'un autre chevalier de l'ordre de Malte, l'ancien conseiller aux réseaux discrets de Nicolas Sarkozy à l'Elysée, Jean-François Etienne des Rosaies. Ce dernier cherchait à obtenir son aval afin d'anoblir l'homme d'affaires George Forrest, très actif en République démocratique du Congo et au cœur du dossier UraMin en France (Africa Mining Intelligence du 30/09/14).

Etienne des Rosaies apparaissait alors déjà dans le volet belge de l'affaire dite du Kazakhgate, visant à faire adopter par le Parlement belge une disposition législative favorisant, via une transaction pénale, l'homme d'affaires belgo-kazakh Patokh Chodiev. Son intervention, menée sur la base des relations nouées au sein de l'ordre, a remis en lumière ce dernier, venant rappeler que le conseiller du président François Mitterrand, François de Grossouvre, mort dans son bureau à l'Elysée, avait lui aussi été en son temps un éminent chevalier et ambassadeur de l'ordre au Maroc.

Horizon chinois

Bien qu'entravé par ses tourments intérieurs, l'Ordre de Malte continue de mener des missions de diplomatie afin de se développer sur de nouvelles terres. A l'instar du pape François, il commence à mener de discrètes actions en direction de la Chine, où il compte quelques représentants et correspondants non officiels.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





carton jaune pour De Decker - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   carton jaune pour De Decker - Page 23 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
carton jaune pour De Decker
Revenir en haut 
Page 23 sur 23Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 21, 22, 23
 Sujets similaires
-
» carton jaune pour De Decker
» De Decker, Victor
» L'Incendie du POUR
» Mobile des tueurs
» malgré tout

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Magistrats et enquêteurs-
Sauter vers: