les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Les Loups-Garous de Thiercelieux (Edition 2021) ...
Voir le deal
7.75 €

 

 attentat de la gare de bologne

Aller en bas 
+4
michel-j
frederic lavachery
Limir
michel
8 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16
AuteurMessage
HERVE




Nombre de messages : 19399
Date d'inscription : 08/12/2009

attentat de la gare de bologne - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: attentat de la gare de bologne   attentat de la gare de bologne - Page 16 EmptySam 27 Nov 2021 - 4:43


https://www.ansa.it/emiliaromagna/notizie/2021/11/26/strage-bologna-bellini-non-sono-io-nel-video-in-stazione_bb860445-1ae8-4923-9a37-5560d4c68d28.html

Strage Bologna: Bellini, non sono io nel video in stazione

26 novembre 2021  18:33

(traduction)

Massacre de Bologne : Bellini, ce n'est pas moi dans la vidéo de la gare

"Ma femme ment. Elle devra expliquer pourquoi elle a changé d'avis.

Ce n'est en aucun cas moi dans le film du touriste étranger Polzer.

L'homme dans la vidéo n'est pas moi et nous allons le prouver, et Mme Bonini devra alors expliquer pourquoi elle a menti. Il faut lui demander pourquoi elle a changé d'avis, peut-être à cause du "tintement des menottes. Nous verrons bien."

Paolo Bellini se tient contre le mur et, comme il était prévisible, nie de toutes ses forces qu'il est l'homme à la moustache et à la chaîne avec le crucifix autour du cou, qui apparaît dans la vidéo dans la gare immédiatement après l'explosion de la bombe, une des principales preuves d'accusation que le Parquet Général a contre l'ex Avanguardia Nazionale. Ce faisant, il s'en prend à son ex-femme Maurizia Bonini, qui l'a reconnu dans la vidéo lors de son témoignage au tribunal ces derniers mois, brisant ainsi un alibi vieux de plusieurs décennies.

Jusqu'en 2019, en effet, Maurizia Bonini a affirmé que le 2 août, à 9 h-9 h 30, Paolo Bellini se trouvait à Rimini, où ils avaient rendez-vous pour se rendre ensuite en voiture au col du Tonale avec leurs deux enfants et leur petite-fille Daniela pour des vacances. Cependant, au cours de son témoignage, elle a changé sa version des faits, affirmant que son mari est arrivé à Rimini à une heure différente, vers l'heure du déjeuner, compatible avec sa présence le matin à la gare de Bologne. "J'ai menti", a dit Bonini, "parce que mon beau-père Aldo me l'a demandé". (ANSA).


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19399
Date d'inscription : 08/12/2009

attentat de la gare de bologne - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: attentat de la gare de bologne   attentat de la gare de bologne - Page 16 EmptyMer 1 Déc 2021 - 19:46


https://www.reggiotoday.it/cronaca/strage-bologna-bellini-killer-ndrangheta.html

Strage Bologna, Bellini risponde al pg: interno a 'ndrangheta poi divenni killer

1 dicembre 2021 18:38

(traduction)

Massacre de Bologne, Bellini répond au juge : au sein de la 'ndrangheta, je suis devenu un tueur.

L'ancien représentant de Avanguardia nazionale, au cours du procès devant la Cour d'assises, a reconstitué sa carrière criminelle.

"J'étais à l'intérieur de la cosca, j'étais conseiller de Vasapollo jusqu'à ce qu'il soit tué, puis tout a changé et je suis devenu un tueur". Répondant aux dernières questions du magistrat suppléant, Nicola Proto, l'ancien représentant de Avanguardia nazionale, Paolo Bellini, accusé par la Cour d'assises de Bologne de complicité dans le massacre du 2 août 1980, reconstruit le début de sa "carrière" au sein de la "ndrangheta" au début des années 90. Proto s'attarde ensuite sur certaines déclarations faites par l'accusé en mai 2000, dans lesquelles Bellini fait référence à une sorte de "salaire" d'un million et demi par mois pour les activités exercées pour le compte de Vasapollo.

De son côté, le prévenu affirme que "je n'avais pas de contrat : cet argent - explique-t-il - était un remboursement de frais pour mes déplacements et pour les personnes que j'ai dû retrouver". Or, selon le juge, il ressort de ces déclarations " un paiement mensuel pour le traçage des personnes à frapper " : un fait " pertinent " pour ce procès, dans la mesure où il trace le portrait " d'un sujet qui, contre de l'argent, se prête à l'exercice d'une activité pour la cosca ".

Lorsque Bellini, comme il l'avait déjà prévu avant le début de son interrogatoire, répète qu'il ne veut pas répondre aux questions qui ne sont pas liées au massacre du 2 août, le bureau du procureur général demande à acquérir tous les procès-verbaux dans lesquels l'ancien extrémiste de droite parle de sa période au sein de la 'ndrangheta. Une demande à laquelle les avocats des accusés s'opposent, mais qui est cependant acceptée par la Cour, qui adopte la théorie du procureur général, selon laquelle, "Bellini a fait ce massacre pour de l'argent et a tué 85 personnes parce qu'il était un tueur à gages", et donc, "nous sommes intéressés à démontrer qu'il a été un tueur à gages aussi par la suite, et aussi pour le compte de la 'ndrangheta". Après l'examen par le procureur général, Bellini répond maintenant aux questions des avocats de la partie civile.


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19399
Date d'inscription : 08/12/2009

attentat de la gare de bologne - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: attentat de la gare de bologne   attentat de la gare de bologne - Page 16 EmptyDim 5 Déc 2021 - 15:29


https://corrieredibologna.corriere.it/bologna/politica/21_dicembre_02/strage-bellini-ho-uccisoma-solo-la-ndrangheta-19590cb2-534c-11ec-af05-f3ac38403da6.shtml

PROCESSO 2 AGOSTO

Strage di Bologna, Paolo Bellini: «Ho ucciso, ma solo per la ‘ndrangheta»

2 dicembre 2021 (modifica il 2 dicembre 2021 | 09:59)

(traduction)

Massacre de Bologne, Paolo Bellini : "J'ai tué, mais seulement pour la 'ndrangheta".

L'accusé huit heures devant les juges : "Étranger à la politique et à la franc-maçonnerie".

Il subit un autre long interrogatoire, le troisième de huit heures, Paolo Bellini, ex "primula nera" de Avanguardia nazionale et principal accusé dans le nouveau procès pour le massacre du 2 août.

Interruptions et trous noirs

Hier, l'homme de 68 ans, qui sera de retour au tribunal demain pour répondre aux questions de la Cour, a réfuté les objections du Bureau du Procureur général et des avocats des parties civiles, puis a subi le contre-interrogatoire de ses avocats de la défense. Parmi les nombreuses interruptions dues à ses problèmes de santé, les incohérences et les trous noirs relevés par l'accusation et par le président de la Cour d'assises, l'accusé s'est défendu en présentant l'image d'un homme à la merci des ordres de son père Aldo, dont il nie fermement qu'il ait eu des liens avec les services secrets, et marqué par les infidélités conjugales répétées, selon lui, de sa femme, qui est au contraire le témoin clé du procès parce qu'elle a fait s'effondrer son alibi pour le 2 août 1980.

L'accusation

Pour l'accusation, cependant, « Bellini était un tueur rémunéré, c'était son rôle dans le massacre et puis pour la ndrangheta, il contribue au massacre pour de l'argent ». Mais l'accusé a fermement nié avoir jamais eu de fonds sur des comptes bancaires suisses, malgré le fait qu'en 1982 il a lui-même déclaré lors d'un interrogatoire "sur les comptes en Suisse je déclare qu'il s'agit d'un problème suisse et non italien". Bellini a réitéré qu'il ne voulait pas répondre aux questions sur ses relations avec la ndrangheta, tandis que le procureur général a souligné que dans d'autres procès, l'ancien extrémiste faisait référence à une somme mensuelle d'un million et demi de lires qu'il avait prélevée dans les années 1990 du clan Reggiana de la famille Vasapollo pour traquer les personnes à frapper. Pour le parquet, "c'est aussi un chiffre pertinent pour ce procès, car il trace le portrait d'une personne qui se prête à exercer une activité pour le clan contre de l'argent".

"Tueur pour de l'argent"

"Je n'étais pas un salarié - Bellini s'est borné à dire -, j'étais à l'intérieur du clan, puis quand Nicola Vasapollo a été tué je suis devenu un tueur pour de l'argent". Une carrière criminelle très respectée qui n'avait pourtant rien à voir avec la politique ou la franc-maçonnerie pour la défense. Mais l'accusé est incapable d'expliquer la contradiction du pourquoi, comme il l'a dit pour la première fois dans ce procès, en rencontrant en 1986 le procureur de Reggio Emilia Elio Bevilacqua lui a chuchoté à l'oreille "Je vous apporte les salutations du frère Calvi". "Je voulais lui faire savoir que je savais qu'il était maçon - a-t-il admis - parce qu'il m'avait impliqué dans l'enquête sur le massacre". Mais lorsqu'on lui a demandé comment il avait appris l'appartenance du magistrat, il a répondu qu'il s'agissait d'une coïncidence.

Amitiés et infidélité conjugale

Bellini a nié avoir jamais rencontré Francesca Mambro, Giusva Fioravanti, Luigi Ciavardini et Gilberto Cavallini, qui ont déjà été condamnés pour le massacre. Lors de la prochaine audience, la défense souhaiterait contre-interroger l'ex-femme et les membres de la famille du défendeur, qui ont déjà brisé son alibi. Cependant, l'homme de 68 ans est entré dans les détails de sa relation avec sa femme de l'époque, alléguant des infidélités conjugales, qui, selon lui, ont également eu lieu avec son frère. Cependant, le tueur impitoyable leur avait pardonné plus d'une fois. Comment se fait-il," a demandé l'accusation, "que vous ayez essayé de tuer l'amant de votre sœur et non celui de votre femme ? Et pourquoi, après les trahisons, êtes-vous parti avec votre femme pour des vacances dans le Trentin le 2 août 1980 ?


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19399
Date d'inscription : 08/12/2009

attentat de la gare de bologne - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: attentat de la gare de bologne   attentat de la gare de bologne - Page 16 EmptyDim 5 Déc 2021 - 15:55


https://www.ansa.it/sito/notizie/cronaca/2021/12/03/strage-bologna-dopo-4-udienze-termina-lesame-di-bellini_4969cb3d-d8f2-4a94-ad99-964d4e81d722.html

Strage Bologna: dopo 4 udienze termina l'esame di Bellini

03 dicembre 2021 13:44

(traduction)

Massacre de Bologne : l'examen de Bellini se termine après quatre audiences

La Cour va maintenant décider si elle autorise les membres de sa famille à revenir au tribunal.

Après quatre audiences, l'interrogatoire de Paolo Bellini, accusé de complicité dans le massacre du 2 août 1980 avec les trois membres de la NAR, Valerio Fioravanti, Francesca Mambro et Luigi Ciavardini, et de Gilberto Cavallini, reconnu coupable seulement en première instance, est terminé.

L'ancien membre de Avanguardia Nazionale (avant-garde nationale) a répondu ce matin aux questions du président de la Cour d'assises de Bologne, Francesco Maria Caruso, qui concernaient notamment les déplacements de Bellini pendant le mois de juillet 1980 et jusqu'au 3 août.

Caruso a également interrogé Bellini sur la nuit du 1er au 2 août 1980, que le prévenu affirme avoir passée à l'hôpital, à Parme, chez son frère Guido, puis être parti tôt le lendemain matin en direction de Rimini avec sa nièce Daniela pour emmener sa femme et ses enfants en vacances au col du Tonale.

"Cette nuit-là, nous avons précisé que je l'avais vu avec Maurizia (Maurizia Bonini, l'ex-femme de Bellini, ndlr) dans des attitudes intimes. Nous avons parlé du fait qu'il avait été l'amant de ma femme".

Enfin, Bellini est revenu sur son choix de collaborer avec le système judiciaire, à partir de la fin des années 1990. "Quand j'ai été emprisonné et que j'ai commencé à collaborer, Mme Bonini (qui, après 40 ans, a brisé l'alibi donné à son ex-mari pour la matinée du 2 août, ndlr) m'a également dit d'arrêter de collaborer car elle était inquiète. Je lui ai conseillé de demander le changement de son nom de famille et de me désavouer ; eux, ma famille, ne voulaient pas que je coopère", a souligné Bellini.

A l'issue de l'interrogatoire, la Cour doit maintenant décider si elle autorise les avocats de l'accusé à reconvoquer l'ex-femme de Bellini et trois autres membres de sa famille : sa nièce Daniela, et ses beaux-frères Marina et Michele Bonini.


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19399
Date d'inscription : 08/12/2009

attentat de la gare de bologne - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: attentat de la gare de bologne   attentat de la gare de bologne - Page 16 EmptyDim 5 Déc 2021 - 16:10


https://www.antimafiaduemila.com/home/mafie-news/261-cronaca/87075-strage-bologna-bellini-ero-interno-alla-ndrangheta-poi-sono-diventato-un-killer.html

Strage Bologna, Bellini: ''Ero interno alla 'Ndrangheta, poi sono diventato un killer''

AMDuemila 02 Dicembre 2021

(traduction)

Massacre de Bologne, Bellini : ''J'étais dans la 'Ndrangheta, puis je suis devenu un tueur''.

(...)


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19399
Date d'inscription : 08/12/2009

attentat de la gare de bologne - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: attentat de la gare de bologne   attentat de la gare de bologne - Page 16 EmptyMer 8 Déc 2021 - 11:04


https://www.24emilia.com/strage-alla-stazione-di-bologna-la-difesa-di-cavallini-anticipare-la-nuova-perizia-sul-dna-nella-tomba-di-maria-fresu/

Strage stazione di Bologna, la difesa di Cavallini: “Anticipare la nuova perizia sul Dna nella tomba di Maria Fresu”

7 Dicembre 2021

(traduction)

Massacre de la gare de Bologne, la défense de Cavallini : " Anticipez la nouvelle expertise sur l'ADN de la tombe de Maria Fresu ".

(...)


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19399
Date d'inscription : 08/12/2009

attentat de la gare de bologne - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: attentat de la gare de bologne   attentat de la gare de bologne - Page 16 EmptySam 11 Déc 2021 - 6:17


https://www.bolognatoday.it/cronaca/strage-bologna-processo-ex-moglie-bellini.html

Processo strage di Bologna, ex moglie Bellini: "Gli fornii alibi, poi crisi di coscienza"

10 dicembre 2021 16:11

(traduction)

Procès du massacre de Bologne, ex-femme Bellini : "Je lui ai donné un alibi, puis une crise de conscience".

Le témoin clé de l'accusation a témoigné lors de l'audience. Deux autres témoins arriveront dans les prochains jours.

Une confirmation qui contredit la déclaration initiale, mais qui confirme celle donnée plus tard. C'était le jour de Maurizia Bonini au deuxième procès pour le massacre de Bologne, où l'ex-épouse du principal accusé, Paolo Bellini, a confirmé les circonstances dans lesquelles l'alibi fourni par son épouse d'alors à l'ex-Primula nera a été rétracté et révisé le jour de l'attentat à la gare. Les détails de la déposition ont été rapportés par l'agence Dire.

Répondant aux questions du président du tribunal, Francesco Caruso, Mme Bonini a répété qu'elle avait menti aux enquêteurs en 1983, lorsqu'elle avait fourni un alibi à M. Bellini en disant que son ex-mari était venu la chercher à Rimini entre 9 et 9h30 ce matin-là et qu'il était ensuite parti pour le col du Tonale. La nouvelle version, rendue publique au cours de l'enquête et confirmée le 21 juillet, est également rappelée dans la dernière déposition.

(...)


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19399
Date d'inscription : 08/12/2009

attentat de la gare de bologne - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: attentat de la gare de bologne   attentat de la gare de bologne - Page 16 EmptyDim 19 Déc 2021 - 7:51


https://gazzettadireggio.gelocal.it/reggio/cronaca/2021/12/18/news/bellini-don-ercole-e-l-ombra-di-gladio-nel-processo-sulla-strage-di-bologna-1.41046081

Bellini, don Ercole e l’ombra di Gladio nel processo sulla strage di Bologna

19 DICEMBRE 2021

(traduction)

Bellini, Don Ercole et l'ombre de Gladio dans le procès du massacre de Bologne

Giovanni Vignali, écrivain et journaliste de Reggio Emilia, entendu comme témoin dans le procès des commanditaires du 2 août.

(...)

À la figure de Bellini - qui s'est toujours proclamé étranger à l'attaque - Vignali a consacré deux livres au cours de sa carrière : "La primula nera" (éditions Aliberti 2009) et "L'uomo nero e le stragi. Dall'eccidio di Bologna alla Trattativa con la mafia. Le mystère du néo-fasciste Paolo Bellini", publié par Paper First et lancé ces derniers mois dans les kiosques et les librairies.

(...)

_ _ _


attentat de la gare de bologne - Page 16 Pri110


attentat de la gare de bologne - Page 16 Givi10


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19399
Date d'inscription : 08/12/2009

attentat de la gare de bologne - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: attentat de la gare de bologne   attentat de la gare de bologne - Page 16 EmptySam 25 Déc 2021 - 9:57


https://www.reggionline.com/ruolo-bellini-destra-eversiva-parlamentare-negli-anni-70-video/

Il ruolo di Bellini tra destra eversiva e parlamentare negli anni ’70. VIDEO

22 dicembre 2021

(traduction)

Le rôle de Bellini entre la droite subversive et le parlement dans les années 1970. VIDÉO

(...)


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19399
Date d'inscription : 08/12/2009

attentat de la gare de bologne - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: attentat de la gare de bologne   attentat de la gare de bologne - Page 16 EmptyJeu 13 Jan 2022 - 9:58


https://www.ansa.it/emiliaromagna/notizie/2022/01/12/strage-bologna-corte-dassise-chiama-altri-10-testimoni_543286bb-ab0d-4ddb-bfab-645840223b14.html

Strage Bologna: Corte d'Assise chiama altri 10 testimoni

12 gennaio 2022   14:28

(traduction)

Massacre de Bologne : la cour d'assises appelle 10 témoins supplémentaires

Le temps presse, les parents des victimes sont également dans la salle d'audience.

Le nouveau procès sur le massacre du 2 août 1980, dont le principal accusé est l'ancien membre de l'Avanguardia Nazionale, Paolo Bellini, s'allonge.

La Cour d'assises de Bologne, présidée par Francesco Maria Caruso, a décidé d'entendre de nouveaux témoins et de reconvoquer deux autres témoins déjà entendus : Vincenzo Vinciguerra, ancien membre de l'Ordine Nuovo et de l'Avanguardia Nazionale, et Sergio Picciafuoco, criminel de droit commun proche de l'extrême droite, qui sera également confronté au tribunal avec Bellini.

Parmi les nouveaux témoins que la Cour a décidé de convoquer figurent Paolo Bolognesi, président de l'association des parents des victimes du massacre, et quatre universitaires, chercheurs, historiens et experts qui ont traité de l'attaque de la gare : les journalistes Roberto Scardova, Antonella Beccaria, Giorgio Gazzotti et Gigi Marcucci. Enfin, les anciens magistrats Giuliano Turone, Claudio Nunziata et Leonardo Grassi seront entendus spécifiquement sur l'enquête relative à l'accident de train Italicus. Ils seront également entendus sur "ce qu'ils savent directement et personnellement des obstacles, distorsions et déviations qui ont entravé leur travail au fil des ans en tant que magistrats impliqués dans le procès ou les questions connexes". En ce qui concerne Vinciguerra, enfin, la Cour veut "vérifier la volonté du témoin de dire ce qu'il a expressément déclaré ne pas vouloir dire jusqu'à présent, malgré l'ampleur des circonstances sur lesquelles il a témoigné dans ce procès et dans d'autres".

Lors de la prochaine audience, prévue pour le vendredi 14, les deux consultants de la défense de Bellini seront entendus, tandis que les nouveaux témoins seront entendus à partir de l'audience suivante. Ils commenceront par Bolognesi, tandis que Picciafuoco et Vinciguerra témoigneront en dernier, très certainement lors de l'audience du 28 janvier. (ANSA).


Revenir en haut Aller en bas
HERVE




Nombre de messages : 19399
Date d'inscription : 08/12/2009

attentat de la gare de bologne - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: attentat de la gare de bologne   attentat de la gare de bologne - Page 16 EmptyMer 19 Jan 2022 - 18:49


https://www.antimafiaduemila.com/home/mafie-news/306-giustizia/87676-strage-bologna-paolo-bolognesi-ci-sono-segreti-che-non-si-possono-dire.html

Strage Bologna, Paolo Bolognesi: ''Ci sono segreti che non si possono dire''

19 Gennaio 2022

(traduction)

Massacre de Bologne, Paolo Bolognesi : ''Il y a des secrets qui ne peuvent pas être dits''.

"Le déroulement de ce procès a également fait comprendre que les personnages des "services", comme ceux qui sont venus ici pour témoigner, sont toujours 'boutonnés', car il y a des secrets qui ne peuvent toujours pas être révélés aujourd'hui. Même ce procès, on a essayé de le bloquer, de ne pas continuer, parce que nous ne voulons pas arriver à la vérité complète".

Ce sont les mots de Paolo Bolognesi, président de l'association des parents des victimes du 2 août 1980, appelé à témoigner par la Cour d'assises de Bologne dans le cadre du nouveau procès sur le massacre, dont le principal accusé est l'ancien membre de Avanguardia Nazionale, Paolo Bellini, accusé de complicité dans l'attentat. Au cours de son témoignage, Bolognesi a réitéré à plusieurs reprises sa conviction que lors des enquêtes et des procès sur le Massacre, des membres des "services" ont contribué à créer des tromperies et de fausses informations.

En fait, il a rappelé que grâce à un mémoire de l'association, qui a évoqué le soi-disant "Appunto Bologna" de Licio Gelli, il a été possible de reprendre les enquêtes qui, grâce au travail du procureur général, ont donné lieu au procès en cours. "Qui en 2022 parle encore de spontanéisme armé en référence au Nar ne veut pas arriver à la vérité", a toujours souligné Bolognesi, réitérant que derrière le Nar, auteurs matériels du Massacre, il y a une série de manœuvres, les principaux, tels que Licio Gelli et Umberto Ortolani, se sont également retrouvés dans ce procès, bien qu'ils ne puissent plus être jugés car ils sont morts.

Outre Bolognesi, ont témoigné les journalistes Roberto Scardova et Antonella Beccaria, deux des auteurs du livre "Alto Tradimento. La guerra segreta agli italiani, da piazza Fontana alla Strage della stazione di Bologna" (2016). Ils ont tous deux parlé de leurs recherches sur les massacres, la stratégie de la tension et les manipulations. Lors de son témoignage, M. Scardova, ancien journaliste de la RAI, a été ému aux larmes en évoquant David Sassoli, récemment décédé, avec qui il avait travaillé sur la P2.

Les consultants de la défense : "L'homme sur la photo n'est pas Paolo Bellini".

"Nous avons conclu par un jugement de non-compatibilité de l'image de l'homme anonyme avec M. Bellini". C'est ce qu'ont soutenu les deux consultants de la défense de Paolo Bellini, l'ex Avanguardia Nazionale, le 14 janvier dernier. Le professeur Saverio Potenza, spécialiste en médecine légale et professeur à l'Université de Rome Tor Vergata, et l'ingénieur Alessandro Perri, expert et conseiller technique du Tribunal de Rome, ont comparé certaines photos de Bellini avec les images extrapolées (et améliorées) de la vidéo amateur tournée dans la gare le matin du 2 août, où l'on voit un homme, qui pour le Parquet général est l'accusé, procéder à une analyse physionomique. Pour Potenza et Perri, l'analyse des images a révélé 75 éléments non comparables (donc non utilisables), 23 similaires et neuf dissemblables, dont deux éléments dissemblables pertinents. "Même la présence d'un seul élément non compatible, ou dissemblable, si elle est hautement indicative, clarifie la non compatibilité", a souligné M. Potenza. Pour les experts de la défense, parmi les éléments qui diffèrent entre les photos de l'homme apparaissant dans la vidéo et Paolo Bellini, il y a les proportions du visage, la naissance des cheveux, le trait du sourcil et la chair des joues de l'accusé, le menton, la fossette jugulaire prononcée (qui sur les photos de Bellini "ne peut être appréciée") et les lignes du visage. Les conclusions des consultants de la défense diffèrent fortement de celles de l'expert du procureur général, Giovanni Tessitore, pour qui "l'hypothèse" que Paolo Bellini est l'homme à la moustache qui apparaît dans le film amateur tourné par le touriste étranger à la gare est fortement étayée. Toutefois, les mêmes consultants de la défense ont également admis que certaines caractéristiques physiques, telles que la cicatrice sur le menton de Bellini, n'étaient pas visibles sur certaines photos du sujet. À ce stade, le ministère public a fait savoir qu'il évaluerait la possibilité de confronter Tessitore et les deux consultants de la défense au tribunal.

_ _ _

L'audience est disponible sur

https://www.youtube.com/watch?v=zwlUFOtg6_g

Processo ai mandanti della strage di Bologna del 2 agosto 1980 - udienza n.60 del 19.01.2022


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





attentat de la gare de bologne - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: attentat de la gare de bologne   attentat de la gare de bologne - Page 16 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
attentat de la gare de bologne
Revenir en haut 
Page 16 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AUTRES AFFAIRES CRIMINELLES :: Autres grandes affaires criminelles-
Sauter vers: