les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Cdiscount mobile : Forfait 100 Go sans engagement ...
Voir le deal
8.99 €

 

 L'Incendie du POUR

Aller en bas 
+19
Manicon
pierre
pami75
Kranz
w424785
gilbertmuda
jc1243401
Jean Marchenoir
Cusmenne Claude
VicarInAspic
undercover
Henry
a h
m verdeyen
Belgium1point
dim
K
Shadow
michel
23 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
frederic lavachery



Nombre de messages : 469
Date d'inscription : 24/10/2010

L'Incendie du POUR - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: L'Incendie du POUR   L'Incendie du POUR - Page 4 EmptyJeu 21 Fév 2019 - 23:42

Manicon a écrit:
pami75 a écrit:
Manicon a écrit:
frederic lavachery a écrit:
Manicon a écrit:
pierre a écrit:
Sur le fil F.R.A.P. J'apprend que Claude Moniquet  travaillait pour le journal ''Pour '' ...
avec Garo (CIA) cella fessait un drôle de tandem à la tête de ce journal d’extrême gauche.
Quel époque.

Jean-Claude Garot membre de la CIA??? Bonne vanne! jocolor

De la Sûreté de l'Etat au minimum, Manicon. Si vous êtes documenté sur la question, vous pourriez nous éclairer ?

Foutaise et fumisterie.

Je connais Jean-Claude personnellement -c'est un ami de jeunesse de mon paternel- et sincèrement, son intransigeance idéologique, frisant parfois la candeur juvénile, est connue de tout ses proches.

Ce serait plutôt à vous de prouver qu'il fasse partie d'un quelconque service... ou peut-être, oserais-je subodorer, que votre documentation en la matière n'est, comme à l'accoutumée, qu'une succession de postulats bancals résultants de l'émulation collective de complotistes patentés.

@Manicon.
Auriez-vous des informations permettant de comprendre comment un "castriste" convaincu selon beaucoup de ceux qui l'ont cotoyé est parvenu à s'installer et se reconvertir très rapidement aux USA? Un pays dont on connait l'affection pour Fidel Castro..., en publiant des revues sportives assez luxueuses. Et si c'est bien le coureur cycliste Eddy Merckx dont on imagine que le point commun avec Garot n'est pas le gauchisme, qui est bien le principal financier de sa reconversion?

On est en plein dans ce qui m'horripile sur ce genre de lieu de discussion.

On accuse sur des bases légalement irrecevables, sur des suppositions à charge, plus c'est gros plus ça passe, on fait des liens convenus et on se nourrit de la surenchère de plus gros poisson qu'on saura présenter à l'audiance ET, par dessus tout, comble de la malhonnêteté intellectuelle, c'est au "défenseur" de prouver la vacuité de la cabale à son encontre.

Pour répondre brièvement, JC Garot provient d'une famille gesvoise aisée, sans être bourgeoise et a toujours eu une ambition débordante et une exigence de rigueur qui l'ont souvent fait passé pour un fieffé emmerdeur auprès de collaborateurs envisageant la fonction "travail" plus passivement.
Bref, un mélange de choses banales à en mourir qui, d'une part, lui a valu pas mal d'inimitié dans un microcosme gauchiste où l'argent et l'ambition sont considérés comme vils et honteux, d'autre part, peut raisonnablement expliquer comment, malgré pas mal d'avatars encourus, il a pu toujours retombé sur ses pattes, se refaire!

Soit, discussion close, pour ma part, du moins.

Je connais Jean-Claude personnellement -c'est un ami de jeunesse de mon paternel- et sincèrement, son intransigeance idéologique, frisant parfois la candeur juvénile, est connue de tout ses proches.

Intransigeance idéologique sur fond de faiblesse théorique et de laxité éthique, ça vous qualifie l'intransigeance.  
Ce n'est pas une accusation, c'est un constat. Il avait du talent,  je suppose qu'il l'a toujours. Un chef, oui, un entrepreneur, oui. Dynamique, oui, du flair, oui. Un exploiteur, oui. Il a su souder dans le projet de Pour une assez belle équipe de jeunes gens dévoués. Parmi les plus intelligents, ceux qui étaient d'authentiques révolutionnaires ont rompu, mais en ordre dispersé.

Jean-Claude Garot était-il sincère au départ ? Il m'est difficile d'en décider. Peut-on être sincère et opportuniste ? Il a exploité la mode soixante-huitarde à la sauce ulbiste comme un vrai communicant du nouveau-monde macronien. En France, Pour n'aurait pas tenu la route, en Italie encore moins. Mais Garot est sincèrement à gauche et l'aventure de Pour, si elle a fait beaucoup de cocus, fut une belle aventure pour la plupart de ses militants.

Témoignage d'Irène Kaufer :

L'information courait depuis quelque temps sur les réseaux sociaux, mais voilà, ça y est : dès ce 30 mai, on verra apparaître dans les librairies et le réseau associatif un drôle de revenant, le journal POUR, disparu après un incendie de ses locaux orchestré par l'extrême-droite en 1981.

POUR, même graphisme, même sous-titre (« pour écrire la liberté »), fièrement baptisé « n°1 », ce qui indique à la fois qu'il y en aura d'autres... et que la filiation avec le passé n'est pas évidente (mais ça, c'est sans doute inconscient).

Et c'est le moins que l'on puisse dire. POUR des années 1970 était un hebdo de la « nouvelle gauche », basé sur un journalisme d'intervention, de participation, qui faisait confiance aux « intelligences citoyennes » (comme on dit aujourd'hui), qui voulait offrir une vitrine aux luttes plutôt qu'à la parole des experts. On peut regretter des naïvetés, des dérives – la sous-estimation des crimes commis par les Khmers rouges me paraît rétrospectivement l'une des pires – on peut penser que les querelles internes, ou la tentative de se transformer en organisation politique, ont asséné au journal des coups aussi mortels que l'incendie. Il n'empêche, ce fut une belle aventure, sociale, culturelle et humaine. Ce fut aussi ma vie durant six ans.

C'est ce qui explique peut-être en partie ma colère devant cette « résurrection » qui est aussi une forme de trahison. Non pas que les idées que prétend défendre le nouveau POUR soient indignes : l'objectif est de dénoncer le Traité transatlantique, le fameux TTIP, qualifié de « l'arnaque du siècle, une menace pour notre démocratie ». Un combat que l'ancien POUR aurait certainement repris à son compte. Mais pas de cette manière à la fois arrogante et surplombante.

Arrogante parce que la présentation balaie d'une phrase toutes les initatives qui, depuis de longs mois, dénoncent ce projet, que ce soit Hart Boven Hard, Tout Autre Chose, les Acteurs du temps présent et tant d'autres, rassemblés (notamment) lors du sommet alternatif anti-TTIP du 18 avril dernier. Non, pour « informer » et « mobiliser », POUR va nous expliquer les enjeux en donnant la parole à des « experts » ou des politiques bien en place – et c'est le côté « surplombant ». Là encore, tous ne sont pas « indignes », des personnalités comme Philippe Lamberts ou Susan George ont certainement des choses intéressantes à nous dire – mais on peut trouver leurs interventions ailleurs. Mais André Antoine ? Arnaud Deplae, de l'UCM ? Ou encore Marie Arena, qui soutient le vote socialiste en faveur du traité dans la Commission Commerce du Parlement européen, pour d'obscures raisons tactiques (1) ?

Le fondateur et « résurrecteur » de POUR, Jean-Claude Garot, n'a jamais reculé devant la folie des grandeurs. Il compte balancer pas moins de 150 000 exemplaires de son « journal d'intervention », y compris en France (qui, il est vrai, serait autrement privée des avis indispensables de MM. Antoine ou Deplae, entre autres).

Un outil anti-TTIP, pourquoi pas ? Centré sur les experts, c'est un choix comme un autre. Se servir de POUR, qui fut une aventure collective où de nombreux militants ont beaucoup sacrifié – de leur temps, de leur engagement, de leur carrière professionnelle...- pour en faire quelque chose de tout différent, sinon antinomique – du moins par la forme – cela tient du détournement de rêves.

Oh, Jean-Claude Garot a certainement bien bétonné la propriété sur le titre, l'opération résurrection doit être juridiquement bétonnée ; de toute façon, les procès entre anciens camarades devant la « justice bourgeoise » m'a toujours paru pathétique. Mon indignation restera donc purement formelle, et je n'aurais même pas parlé de ce « machin », au risque de lui faire de la pub, s'il ne faisait déjà l'objet d'une belle médiatisation (presque une demie-page dans le Soir!)



Garot, agent de la CIA ? Jamais rien entendu et encore moins perçu à ce sujet. Mais Garot et la Sûreté, c'est autre chose. Maurice Appelmans, Manicon, votre papa connaît ?
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1742
Date d'inscription : 26/11/2015

L'Incendie du POUR - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: L'Incendie du POUR   L'Incendie du POUR - Page 4 EmptyVen 22 Fév 2019 - 12:42

.


Dernière édition par Etienne le Mer 17 Juil 2019 - 7:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
frederic lavachery



Nombre de messages : 469
Date d'inscription : 24/10/2010

L'Incendie du POUR - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: L'Incendie du POUR   L'Incendie du POUR - Page 4 EmptyVen 22 Fév 2019 - 14:11

Etienne a écrit:
https://books.google.be/books?id=PPuCDwAAQBAJ&pg=PT381&lpg=PT381&dq=jean-claude+garot&source=bl&ots=biOJ3uG9wq&sig=ACfU3U2JNduh1Ks66auhX_CV2QHawpk6Sw&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwjI-qvcoM_gAhVjMOwKHcNTApg4MhDoATAAegQICBAB#v=onepage&q=jean-claude%20garot&f=false

Dommage que Ganser n'ait pas pu prendre le temps d'examiner le cas belge, qui est emblématique pour la genèse de cette saga Gladio et Stay Behind. Dommage aussi qu'il n'ait pas compris qu'il fallait faire dans le même mouvement le même boulot à l'égard des services de l'Est. En somme, avec Daniele Ganser d'un côté et Myrianne Coen de l'autre, on pourrait avoir les bases d'une clarification de ce dont nous avons hérité de la Libération.

Concernant Jean-Claude Garot, il fait du très bon boulot de journaliste, tout comme Michel Bouffioux. Et tout comme Bouffioux, Garot a aussi salopé son propre personnage. Par vanité, par cupidité ? Je n'en sais rien. Par faiblesse de caractère, certainement. Il y en a un autre qui est exactement même dans le cas, et qui avait fait du bon boulot sur le cas belge : Serge Garde. Mais lui au moins, j'en suis certain, ne s'est pas vendu aux services. J'en conclus, là, maintenant et par simple logique, que ce dont j'accuse Garot et Bouffioux pourrait ne rien à voir avec une soumission aux services secrets.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'Incendie du POUR - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: L'Incendie du POUR   L'Incendie du POUR - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Incendie du POUR
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Explorer les affaires connexes aux tueries du Brabant? :: L'incendie du POUR-
Sauter vers: